2ème édition de Igaima model’s show : Penda Doumbia et Cheick Traoré remportent les gros lots

0

Penda Doumbia, chez les jeunes filles, et Cheick Traoré, chez les hommes, sont les deux principaux gagnant de la 2e édition d’Igaïma Model’s Show, organisée par l’Agence Igaïma. Les deux lauréats ont remporté chacun un montant d’un million de F CFA. Un prix de 500 000 F CFA a été remis à Fatou Diop, désignée première de la deuxième catégorie tandis qu’une enveloppe spéciale de 500 000 F CFA a été octroyée à la famille de Jacob (un mannequin de l’agence Igaïma décédé il y a quelques mois). C’était le samedi dernier au Centre international de conférence de Bamako.

Avec pour marraine la première Dame, Mme Kéïta Aminata Maïga, la 2e édition de cet événement a enregistré la présence de nombreuses personnalités dont la représentante de la première Dame, le chef de cabinet du ministère de l’Artisanat et du Tourisme. On y notait la présence du représentant du ministre de la Culture, Modibo Souaré, et du promoteur de l’hôtel du Cinquantenaire, Abdoulaye Diawara.

Vingt-cinq mannequins (13 jeunes filles et 12 hommes) ont pris part à cette édition.

Après différentes sorties dans diverses tenues, les trois membres du jury ont porté leur choix sur Penda Doumbia chez les jeunes filles et Cheick Traoré chez les hommes. Ils ont reçu chacun un million de FCFA. Un prix de 500 000 FCFA a été remis à Fatou Diop, désignée première de la deuxième catégorie. Un des temps forts de cette cérémonie a été la remise par l’agence Igaïma d’un prix (une enveloppe de 500 000 F CFA) à titre posthume au mannequin Jacob.

Dans son intervention, la promotrice de l’agence de mannequinat Igaïma, Fady Maïga, après avoir rendu hommage au défunt Jacob, a rappelé toute la place de l’industrie de la mode dans le monde.

“La mode aujourd’hui est la première industrie au monde. En France, le secteur de la mode représente 4500 entreprises et 576 000 emplois… Les mannequins sont payés au minimum à 1000 euros par défile en Europe. Malheureusement les événements de mode ne sont pas nombreux au Mali. Ainsi, nous aimerions lancer un message aux agences de communication ou toutes autres entreprises privées ou publiques qu’elles s’impliquent davantage pour la participation des mannequins dans les publicités, spots et affiches ou tout support de communication pour la promotion de ce corps de métier”, a plaidé Fady Maïga.

Le Festia du 12 au 15 décembre 2019 à Sikasso

Cette énième édition d’Igaïma Model’s Show était couplée au lancement de la 2e édition du Festia (Festival d’ici et ailleurs) qui se tiendra cette année du 12 au 15 décembre à Sikasso. Cette activité organisée par Fady Maïga est aussi placée sous la présidence de la première Dame Mme Kéita Aminata Maïga.

“Le Festival itinérant est axé sur la mode mais aussi l’humour, la musique, la danse et la gastronomie qui constituent un large programme d’animation socioculturelle pour le développement économique de l’artisanat du tourisme et de la culture de notre pays. C’est un événement d’envergure internationale des acteurs de la mode afin de favoriser l’attraction, les rencontres et les échanges”, a-t-elle expliqué.

Elle a rendu un hommage appuyé au promoteur de l’hôtel du Cinquantenaire de Sikasso, Abdoulaye Diawara, qui a accepté d’accompagner l’édition 2019. Elle a aussi remercié une université étrangère qui a offert 5 demies bourses d’études en design de mode au Festia.

Cette 2e édition de Igaïma Model’s Show a été agrémentée par la prestation de nombreux artistes dont le reggae man Tiken Jah Fakoly et a vu aussi défiler les personnes de petites tailles.

                            Kassoum Théra

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here