4ème édition du Festival Panafricain de la cotonnade : Le pari de Kita fut gagné

0

Après les éditions de Bamako, de Koutiala, les organisateurs de ce grand évènement avaient délocalisé la 4ème édition du festival à Kita, une ville qui serait première producteur de coton lors de la campagne agricole 2019-2020. Tenue du 27 au 29 mars, la cérémonie d’ouverture était présidée par le ministre de l’Agriculture M. Mahmoud Ould Mohamed, qui avait à ses côtés l’invité d’honneur Abdoulaye Konaté dit Broulaye, et le promoteur du festival M. Abdel Rahamane Sy.

Le thème de cette année porte sur  ” le coton, culture de la paix et la réconciliation nationale”. Ce festival est donc conçu pour sensibiliser  sur l’importance de la valorisation du coton malien et les opportunités de création d’emplois et la culture entrepreneuriale qui s’y trouve dans le secteur du coton. En marge de  ce Festival l’AJVC s’est investi dans la lutte contre la maladie à coronavirus COVID-19 par une sensibilisation des populations sur l’importance du lavage des mains au savon, le port de masques, l’utilisation du gel hydro-alcoolique, le respecte des mesures barrières à-travers une distanciation d’au moins un mètre entre les festivaliers dans la commune de KITA.  Le festival outre ce caractère, agricole, a démarré, par la formation de 40 jeunes sur le leadership communication Entreprenariat agricole. Cette formation, des jeunes de la localité, est un projet de création  de revenus au profit des populations de Kita, notamment des jeunes et des femmes tout en renforçant les liens professionnels  entres eux. En marge, des festivités,  une foire  d’exposition des produits agricoles et des conférences débats ont agrémentés le festival Panafricain de la cotonnade. Selon le président de l’AJVC, le coordinateur général du festival, Abdel Rahamane Sy, le défi d’organiser la présente édition était si grand, car il se tient à un moment de crise dans la filière coton, mais aussi dans une politique de relance de la filière coton dont le ton a été donné par  le Ministre de l’Agriculture à travers l’organisation de l’assise nationale sur le coton a-t-il fait savoir. Avant de souligner que le festival a été une réussite. Il dira que plus de 15.000 participants ont fait le déplacement pendant les 2 jours d’activités. Il a félicité la fédération des producteurs du coton de KITA et leurs encadrements CMDT KITA d’avoir fait honneur au coton MALIEN. « OUI SANS KITA, ON NE PARLERA PAS DU COTON AU MALI. C’est dans tous ces contextes que nous avons décidé d’organiser cette édition avec la demande du représentant de l’AJVC KITA Mr YACOUBA KEITA, maire adjoint de la commune de KITA», a-t-il clamé.

Il a enfin remercié  le gouverneur, l’administration, les autorités coutumières, la CMDT KITA, la fédération  de KITA,  les sponsors, partenaires techniques et financiers, les artistes, hommes de médias, les exposants, la sécurité, l’invité d’honneur Mr ABDOULAYE KONATE dit BROULAYE et les autres organisations du festival.

Le ministre de l’agriculture dans son allocution d’ouverture, a félicité, l’association des jeunes pour la valorisation du coton pour l’organisation de la 4eme édition du FESTIVAL PANAFRICAIN DE LA COTONNADE.  A  ses dires, cette organisation juvénile continue toujours à mener des actions concrètes pour redynamiser le secteur depuis plusieurs années à travers plusieurs initiatives dont ce cadre de plaidoyer du secteur coton. Il a signalé que depuis sa prise de fonction, que l’AJVC et son cabinet ont   mené des actions ensembles pour l’atteinte de mes objectifs.

« C’est un réel plaisir pour moi de me retrouver au côté des jeunes pour magnifier et féliciter la fédération régionale des sociétés coopératives producteurs du coton et l’encadrement de la CMDT de KITA pour l’atteinte des objectifs à la campagne 2020. Oui KITA a fait honneur au coton Malien malgré le contexte de la crise. » a-t-il conclu.  Des artistes comme, Azaya de la Guinnée Conakry, Momo Choko, Falaye pi, Batoma Djely Kouyaté et les artistes locaux ont mis le feu aux poudres. Un pari gagné  pour les organisateurs. Vivement la prochaine édition.

Fousseyni SISSOKO

Source : NOTRE VOIE

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here