IFLC : Les langues et les cultures pour la paix

0

Le Collège Horizon a célébré ce samedi la 14e édition du Festival international des langues et des cultures. L’objectif, pour les organisateurs, était de semer la graine de la paix à travers les langues et les cultures.

 Le samedi dernier, le Palais de la culture a accueilli le Festival international des langues et des cultures (IFLC), 14e édition, un forum pour la jeunesse célébrant les valeurs humaines universelles.

Depuis 14 ans, ce festival regroupe des étudiants issus d’une centaine de pays et réunit ainsi toutes les couleurs de notre planète. Il permet aux participants d’échanger pour mieux se connaître à travers les cultures.

L’IFLC voit les jeunes d’aujourd’hui comme les architectes de notre futur qu’il faut nourrir avec des valeurs universelles et une sensibilisation à la paix. Cette fête des couleurs et des langues est célébrée dans 170 pays et a commencé ses activités en 2003 avec seulement 17 pays.

Selon les organisateurs, cette rencontre aide les étudiants à dépasser la barrière mentale. Ils ajoutent que l’énergie de ces jeunes renforce les espoirs d’une paix durable.

Etaient au cœur de l’événement, la chorégraphie, l’imitation des chansons, la poésie. Il faut ajouter l’exposition des cultures et des savoirs de différents pays. Les participants ont eu à déguster l’art culinaire du peuple turc, du Mali, etc.

L’IFLC est né de la vision de Collège Horizon qui a débuté ses activités au Mali en 2002. Il entretient depuis cette date des liens d’amitié existant entre le Mali et la Turquie grâce à ses manifestions culturelles, sportives et scientifiques.

Le directeur général du Collège Horizon a remercié l’ensemble des festivaliers pour avoir répondu à l’appel de son institution. Il a rappelé les objectifs de l’IFLC, qui tente de réunir les idées à travers la culture, les langues pour une paix durable.

Par ailleurs, le directeur de Collège Horizon a manifesté toute sa compassion au peuple malien pour la maladie du chef de l’Etat Ibrahim Boubacar Kéita auquel il a souhaité une rapide guérison.

O.D.

Commentaires via Facebook :

PARTAGER