Livres : “Crise malienne : le journaliste au cœur de la crise” dans les librairies

0

Le livre de notre consœur de l’Ortm, Fatoumata Z Coulibaly, intitulé «Crise malienne : le journaliste au cœur de la crise» paru chez Innov Editions a été officiellement lancé le mardi 15 septembre dernier à la faveur d’une cérémonie à l’Ispric de Bamako.

La littérature malienne connait une floraison de jeunes talents ces dernières années et les journalistes ne sont pas restés pas en marge du microcosme littéraire. En effet, comme d’autres journalistes l’ont fait, notre consœur de l’Ortm, Fatoumata Z Coulibaly, vient de rejoindre le panthéon des journalistes-écrivains maliens avec la publication de son tout premier ouvrage intitulé Crise malienne : le journaliste au cœur de la crise édité chez Innov Editions. Cet essai de 60 pages élucide le rôle et le devoir du journaliste en période de crise comme c’est le cas dans notre pays qui traverse une crise multidimensionnelle depuis le coup d’Etat de 2012.

Ladite cérémonie de lancement a réuni plusieurs personnalités du monde littéraire malien dont le journaliste-écrivain, Daouda Tékété ; écrivain et directeur d’Innov Editions, Alpha Saloum Haïdara ; des membres de l’Association des femmes de la presse malienne (Afpm),  des amoureux du livre, des amis et membres de la famille de l’auteure, ainsi que des responsables et anciens professeurs de l’auteure à l’Ispric où elle fait ses études de journalisme.

Le journaliste qui relaye des informations en période de conflits est un acteur incontournable dans la recherche de solutions de sortie de crise. Il a le devoir de jouer sa partition en jaugeant avant tout l’impact des informations qu’il détient avant de les diffuser. “Dans ce livre, je me penche sur certaines règles déontologiques que tout bon journaliste se doit d’observer avec intérêt. Celles d’éviter de ventiler des informations qui peuvent jeter de l’huile sur le tissu social déjà en feu. Le rôle du journaliste est d’apaiser les tensions. Il doit éviter de diffuser des informations qui sont susceptibles d’envenimer la crise”, nous explique l’auteure qui poursuit : “L’idée d’écrire ce livre m’est venue à l’esprit au moment où je me suis posé la question de savoir qu’est-ce  je peux apporter en tant journaliste comme contribution pour la sortie de crise” ?

Collègue de la jeune auteure à l’Ortm et non moins la présidente de l’Afpm, Nianan Aliou Traoré, a accepté d’être la marraine de cette cérémonie de lancement. Elle se dit en être honorée avant de féliciter l’écrivaine pour la publication de ce qu’elle qualifie de chef-d’œuvre tant par la pertinence du sujet et le style dans lequel est écrit ” … On ne peut que saluer la vision prospective de notre consœur Fatoumata Couliblay”,  ajoute-elle et de louer les qualités de la jeune journaliste-écrivaine qui est, selon elle : “une journaliste assidue, dévouée au travail et respectueuse”.

La cérémonie a surtout été marquée des témoignages des amis,  proches et collègues de l’auteure l’ayant côtoyé et qui se disent de n’être aucunement surpris de la voir rejoindre aujourd’hui le cercle des journalistes-écrivains du Mali.                      Youssouf KONÉ

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here