Promotion de la culture malienne : Alioune Ifra N’Diaye à la tête du Collectif “Djinè Ton”

0

Le producteur et promoteur de Blonba, Alioune Ifra N’Diaye, a été élu le 29 décembre dernier, président du Collectif “Djinè Ton” qui se veut une plateforme des artistes et des acteurs des arts urbains. Il dirige un bureau de neuf membres, pour un mandat de 3 ans.

Une cinquantaine de jeunes artistes et acteurs des arts urbains au Mali ont tenu, le 29 décembre dernier, une assemblée générale au Café des Arts du Palais de la Culture,  pour porter sur les fonts baptismaux une association. En effet, à l’issue de cette rencontre, ils ont créé un collectif dénommé “Djinè Ton” qui veut dire “Club des génies “. Un bureau de neuf membres a été mis en place pour un mandat de trois ans. C’est le jeune ambitieux Alioune Ifra N’Diaye, qui dirige ce bureau.  Selon lui, “malgré les talents qui en sortent régulièrement, la jeune communauté malienne des arts urbains peine à s’inscrire dans la régularité. Estimant que peu de programme existe pour les accompagner et leur permettre d’accéder à cette pérennité, le collectif Djinè Ton s’inscrit dans la perspective de construire cette pérennité”. Avant de préciser que le Collectif Djinè Ton se veut une plateforme.

Pour ce faire, il ambitionne d’accompagner ses adhérents dans leur propre développement, dans la création, la production et la diffusion de leurs œuvres. Il s’agit aussi de les aider à mieux se structurer et à mutualiser leurs moyens et  expertise, de créer, de promouvoir et  de développer des actions et des activités professionnelles ou en voie de professionnalisation en arts urbains. Ce n’est pas tout. Le Collectif compte également organiser des sessions de  formation pour la professionnalisation des artistes d’arts urbains, d’animer, de conseiller et d’accompagner d’autres structures de spectacles ou apparentées.  Autres objectifs, c’est de ffavoriser la coopération, la coordination et les échanges culturels au Mali et à l’international, ainsi que les tournées nationales et internationales des adhérents. Le Collectif compte mettre en place une banque de compétences.

Notons que le collectif “Djinè Ton” a des membres d’honneur et des adhérents. Ainsi,  les membres d’honneur sont constitués d’artistes et d’acteurs d’expérience nationaux et internationaux de la culture. Parmi ceux-ci, les plus connus sont les musiciens Oumou Sangaré et Tiken Jah Fakoly, les comédiens Diarrah Sanogo dite Bougounyéré, Michel Sangaré et Nouhoum Cissé, le marionnettiste Yaya Coulibaly ainsi que les metteurs en scène Jean Claude Fall, Claude Yersin, Patrick Le Mauf, le traditionnaliste Richard Toé, le philosophe et écrivain Jean Louis Sagot-Duvauroux, le producteur Mbaye Boubacar Diarra, l’ingénieur culturel Chab Touré, le réalisateur de dessins animés 2D Jean Pierre Tardivel.

Les 53 adhérents sont essentiellement des jeunes et représentants de diverses disciplines artistiques : mode, danse, théâtre, humour, slam, Rap, photo, bandes dessinées, animation 2D et 3D, vidéo, instruments de musique, musique, marionnettes, tradition orale, etc…

En plus du président Alioune Ifra N’Diaye, le poste de vice-président est occupé par la styliste Fadi Maïga. Les autres membres sont : Drissa Samaké, Naomi Fall, Ibrahim Guindo dit “Akim “, DJ Idriss, Pacifico Diop, et Pamela Badiogo.                        

    A.B. HAÏDARA

PARTAGER