Relance du tourisme au Mali : Les acteurs s’y mettent

0

Le Mémorial Modibo Kéita a abrité la cérémonie consacrée à la relance touristique au Mali. Les acteurs du secteur l’ont fait savoir à la faveur d’une conférence de presse organisée par le département en charge de l’Artisanat, de la Culture, de l’Industrie hôtelière et du Tourisme, ce mardi 26 juillet 2022.

Le secteur du tourisme n’est pas mort au Mali. Il est vrai qu’avec l’insécurité, les clients se sont faits rares. Et la maladie à Coronavirus a eu un impact sur les activités mettant au chômage des agents. Mais les acteurs du domaine Ne semblent pas dire leur dernier mot. Ils donnent un avant-goût des activités programmées.

Dans son intervention, le secrétaire général du ministère de l’Artisanat, de la Culture, de l’Industrie hôtelière et du Tourisme, Hamane Demba Cissé, a affirmé que les acteurs touristiques sont en quête de la redynamisation du secteur. Selon lui, le ton a été donné par la formation des agents touristiques. Pensant que ce secteur est indissociable de la culture et de l’artisanat, le secrétaire général Cissé veut que la question longtemps murie sorte des réflexions pour permettre aux Maliens d’épouser le tourisme domestique. Et cela, dit-il, avec l’accompagnement des plus hautes autorités du pays.

Monsieur Cissé pense également que le tourisme n’est même pas parti à fortiori parler de son retour. Pour lui, il s’agit aussi de préparer les Maliens de demain pour qu’ils puissent prendre leur destin en main. Ainsi, le secrétaire général Cissé du département s’est montré confiant de la redynamisation du secteur du tourisme.

City Tour et le voyage intégrateur comme activités phares

A la suite de monsieur Cissé, le directeur général de la Promotion touristique et de l’Hôtellerie, Sidi Kéita, a axé son intervention sur les deux importantes activités de cette relance du secteur du tourisme. Mais avant, il s’est attelé à faire savoir la dégradation et la méconnaissance des sites touristiques au Mali. Selon lui, ces phénomènes ont eu un choc pour les professionnels du tourisme.

Il a exposé sur l’organisation de Bamako City Tour pour améliorer la présentation des sites touristiques et rendre la visite plus accessible aux Maliens. Cette activité se tient du 23 juillet au 27 septembre 2022 et est consacrée aux familles résidant à Bamako. Comme résultats attendus, il a mentionné l’émergence des sites touristiques, une large diffusion des informations, et favoriser la vulgarisation.

Selon monsieur Kéita, un stand sera érigé au Musée national. De son avis, il y aura de l’animation folklorique et l’installation des boutiques éphémères pour la promotion des produits locaux. Au nombre des sites touristiques à visiter, il y a les monuments de Bamako, le Musée national, le Jardin zoologique, le Conservatoire multimédia Balla Fasséké, le Parc des Sofas, le Musée des Armées, le monument dédié aux héros de l’armée noire et les Galeries des Arts.

Il faut noter que cette activité ne restera pas figée à Bamako. Les régions seront à l’honneur les prochaines fois. Selon l’orateur Kéita, Bamako City Tour s’étendra dans les années à venir à l’ensemble du pays. La subvention de l’Etat et ses partenaires maintient le ticket de visite des circuits à 1000 FCFA, soit 10% du montant normal (10000 FCFA). 10000 participants pourront être enregistrés.

En plus de Bamako City Tour, les organisateurs ont pensé au ‘’Voyage intégrateur’’ comme moyen d’interpénétration culturelle. Il constitue à cet égard une forme de voyage initiatique, de socialisation destinée aux enfants du Mali. Il aura lieu à partir de la troisième semaine d’août. Cette activité prendra en compte 80 enfants composés des trois meilleurs élèves admis au DEF session de juin 2022 dans chaque Académie d’Enseignement du Mali. Le circuit concerné est Bamako, Bougouni, Sikasso, Koutiala et Ségou, selon l’interlocuteur Kéita.

Comme résultats attendus, il s’agit de l’information des populations sur les possibilités de visite des sites touristiques, l’accès aux offres de sites touristiques aux populations, la valorisation et la préservation des sites et monuments du Mali.

Bazoumana KANE

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here