Yaoundé vibrera pendant 5 jours au rythme du Firba !

0

Du 07 au 11 février 2023, le Palais des Congrès de Yaoundé abritera la 1ère édition du Festival International Roots and Beauty Africa (Firba). L’information a été donnée lors d’une conférence de presse par le représentant du Firba au Mali, Fousseyni Traoré, le jeudi 17 novembre au centre Awa Djéma de  Baco-djicoroni. Le thème retenu pour cette 1ère édition est : “Valorisons la diversité culturelle pour une puissante dynamique économique ”.

D’entrée de jeu, Fousseyni Traoré a précisé  que l’objectif de ce festival est de mettre en lumière les talents des artistes africains dans les domaines les plus variés de la culture, notamment  les plasticiens. De plus, le Festival International Roots and Beauty Africa donnera l’opportunité à ces acteurs africains de faire des rencontres d’affaires, mais aussi d’enrichir leur carnet d’adresses.

A l’ en croire,  le Firba entend être un rendez-vous biennal d’échanges et de partage d’expériences entre artistes et investisseurs qui permettent de promouvoir et de développer une forte activité économique autour du riche potentiel artistique africain en général.

Ce festival, ajoute-t-il, s’affirme comme étant un carrefour, un haut lieu de culture propice à des rencontres d’experts. << C’est un événement culturel pour promouvoir et valoriser la créativité artistique de l’Afrique>>, a-t-il laissé entendre.

<< C’est un événement culturel panafricain. Tout le monde y est invité. Seuls les plasticiens feront les concours. Les 30 meilleures seront retenue et feront un autre concours aux USA>>, a souligné M. Traoré. Avant d’inciter les jeunes à s’inscrire pour le concours.

A ses dires, il y aura beaucoup d’artistes de renommée Internationale comme Sidiki Diabaté et autres. Il a précisé que les inscriptions pour le concours des plasticiens continuent jusqu’au 15 décembre 2022.

<<C’est une occasion inédite de promotion et de valorisation de la création artistique en Afrique Centrale>>, affirme-t-il.

Aoua Traoré

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here