Mali : le gouvernement met en garde contre toute instrumentalisation de la CEDEAO par la Côte d’Ivoire

5

Dans un communiqué ce 15 septembre, le gouvernement malien répond à l’annonce des autorités ivoiriennes de saisir la CEDEAO sur l’affaire des 49 militaires ivoiriens dont 46 sont encore en détention. Bamako hausse le ton et « met en garde contre toute instrumentalisation de la CEDEAO ».

 « Un revirement grave qui ne vise qu’à manipuler et à entraver la manifestation de la vérité ». C’est ce que pensent les autorités de Bamako du dernier communiqué du Conseil national de Sécurité de la Côte d’ivoire. En effet, à l’issue de ce conseil mercredi dernier, le Gouvernement ivoirien a accusé le Mali d’avoir « pris en otages » ses militaires.

Pour Bamako, ce communiqué ivoirien fait « fi des conditions obscures et des manquements ayant entraîné l’inculpation par la justice malienne des « 49 mercenaires ivoiriens ». Des faits qui avaient été pourtant reconnus par la Côte d’ivoire lors de la libération des trois femmes du contingent.

Bamako rappelle que c’est en sa qualité de Président du Conseil Supérieur de la Magistrature que le Colonel Assimi Goïta a fait une proposition à la Côte d’Ivoire. Celle de mettre à la disposition de la justice malienne des personnalités maliennes réfugiées en Côte d’ivoire qui font l’objet de mandats d’arrêts internationaux.

Parce que la Côte d’ivoire a convoqué la conférence des Chefs d’Etat de la CEDEAO pour faire pression sur le Mali, le « gouvernement malien met en garde contre toute instrumentalisation de la CEDEAO par la Côte d’ivoire ».  Aussi, Bamako rappelle que l’affaire des 49 militaires est une affaire bilatérale entre deux Etats.

Ces communiqués de part et d’autre montrent un nouveau regain de tension entre les deux pays. Une situation qui intervient après une période d’accalmie qui laissait présager une issue heureuse à cette affaire qui tient en haleine les deux peuples qui ne demandent qu’à vivre en paix.

 

Mamadou TOGOLA/maliweb.net

Commentaires via Facebook :

5 COMMENTAIRES

  1. @ama: souviens-toi au du jeu sale que ADO a fait avec la maudite France de la Macronie pour bloquer la monnaie commune Ouest -Africaine: ECO

  2. Kinguiranke , toi je me pose la question si tu as une capacité de réflexion par rapport à certains dossiers , nous ne sommes plus sur le boulevard, Alassane ne connaît pas la rue, il est venu aux affaires par les armes donc vraiment ne trompe pas ces colonels climatisé.

    • Oui mais Allassane Dramane Ouattara sait grimper les murs des Ambassades à Abidjan comme un bon margouillat. Souvoens-toi que comme Alpha Conde il a fait un coup d’etat constitutionnel pour son troisième mandat, malheureusement pour Alpha Conde il y a des Guinéens patriotes comme Mamadou Doumbouya qui ont agi pour le mettre dehors!

  3. Nous disons au gouvernement Malien qu’apres les sanctions illégitimes, illégales, inhumaine et injustes contre le peuple insoumis du Mali, nous n’allons pas accepter aucune decision illegale et injuste encore de la maudite CEDEAO, dirigée par la maudite France et ses maudits sous-prefets comme Allassane Dramane Ouattara, Bazoum, Macky Sall, Nanan, Umaru Sissoko.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here