Crise au centre du Mali : la Maison de la Presse invite tous les journalistes maliens à considérer la situation ethnique au Mali comme une cause nationale

2

La Maison de la presse du Mali constate avec beaucoup de regret des interprétations tendancieuses et prises de position sur les événements dramatiques au centre du Mali par des journalistes sur les réseaux sociaux (Facebook, WhatsApp, Twitter, etc.)

La Maison de la presse a le devoir d’inviter tous les journalistes maliens, du privé comme du public, de considérer la situation ethnique au Mali comme une cause nationale qu’il convient de ne pas exacerber.

En cette circonstance, la Maison de la presse convie tous les journalistes à voir les conflits interethniques au centre du Mali comme une épreuve nationale, dont l’apaisement incombe à tous.

La Maison de la presse sait compter sur l’engagement patriotique de tous, en particulier des journalistes, pour la résolution pacifique des différends sur toute l’étendue du territoire. Elle saisit cette occasion pour présenter ses condoléances les plus attristées aux familles des disparus et souhaiter prompte guérison aux blessés.

Ensemble pour la paix et la sécurité, gages du développement du Mali !

Bamako, le 26 mars 2019

Le président de la Maison de la presse

Dramane Aliou Koné

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

2 COMMENTAIRES

  1. IBK ne peut pas résister à la France de Hollande son « ami », d’Emmanuel MACRON « son fils ». Tant qu’il restera Président de la Republique du Mali, la France restera au Mali.

  2. Je dis et redis que la france et son armee imperialiste tuent les Maliens/Maliennes. Si les pseudo terroristes n’ont pas de raison pour tuer les Maliens/Maliennes, la france cas meme a montre des son arrivee au Mali qu’elle a une raison de destabiliser le Mali en mettant les rebelles Ifoghas a Kidal tout en interdisant le Nord du Mali au Maliens/Maliennes et en tuant l’armee Malienne a Kidal pour dire que les renfort etaient venus de Mars ou jupiter. Il est temps que les Maliens/Maliennes se reveillent car celui qui ne t’a jamais respecte et ne t’a jamais pris comme un egal, ne peut que te detruire. Le probleme au Mali aujourd;hui c’est les Maliens qui ecoutent certains internotes du service secret de la france parmi les Maliens/Maliennes pour divertir les Maliens/Maliennes et continuer a semer le desordre et le doute dans la tete des uns et des autres. Il faut etre plus fort que ces imperialistes pour comprendre comment ils fonctionnent. Les gens qui ne voient pas plus loin que leur nez n’arrivent pas denicher le service secret francais parmi les Maliens/Maliennes et emboitent leur pa. Ils parlent tout le temps mal soit du gouvernement Malien ou de l’armee Malienne. Ils ne parlent jamais du comportement et l’imperialisme de la france au Mali. Il est temps que les Maliens/Maliennes defendent leur armee car ils sont sous le diktat de la france et la MINUSMA, elle ne peut pas intervenir sans informer la france et la MINUSMA. N’est ce pas cette meme france avec quelques Africains mercenaires qui sont entrain de tuer les Maliens/Maliennes pour enflammer d’avantage le Mali car ils ont tout essayer sans succes, donc la carte qui reste maintenant est la carte des pseudo donso pour encourager une guerre civile au Mali. Le Mali est entraiin de tout faire pour eviter cette guerre civile et la france et ses amis sont entrain de tout faire pour commencer une guerre civile au Mali. Si IBK n’est pas pret a prendre le risque de defendre le Mali contre cette communaute criminelle se disant internationale, il doit laisser le pouvoir au dignes fils et filles du Mali. Cela est valable pour l’oppistion Malienne qui pense qu’il faut faire le jeu de la france pour diriger le Mali. Il est temps que cette opposition dit non a la france et sa violence et au massacre des Maliens/Maliennes. Je le dis toujours ici que la france n’a pas fini de verser le sang des Maliens/Maliennes car c’est elle seule qui a les moyens et l’interet de dstabiliser le Mali comme elle l’a fait en Cote d’Ivoire et comme elle fait aussi au Burkina Faso. Il est temps que les Maliens/Maliennes parlent d’un meme language et pointent un doigt accusateur a la france coupaple des tueries au Mali. Je me demande ce que le reste du Mali veut voir comme preuve avant de lever contre la force imperialiste francaise au Mali.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here