Drame au Mali: Nous demandons à nos autorités de prendre des mesures exceptionnelles

4

C’est encore avec une réelle émotion et consternation que nous accueillons les terribles tragédies qui ont encore eu lieu ces derniers jours dans notre pays. Nous tenons à adresser nos plus sincères condoléances et à exprimer notre compassion et notre solidarité profonde aux familles des victimes et leur faire savoir notre indignation devant le caractère barbare de ce drame qui touche nos pays. Nous rendons aussi hommage aux braves et héros en uniforme qui méritent à jamais notre reconnaissance et notre respect relatif à l’ultime sacrifice qu’ils accomplissent pour notre nation.

Nous demandons à nos autorités de prendre des mesures exceptionnelles à la hauteur des menaces auxquelles fait face notre Nation et nous réitérons une fois de plus qu’il est temps et essentiel de nous réunir autour de l’accord de paix afin d’obtenir des avancées significatives et répondre à la nécessité d’unir le peuple pour faire face ensemble à ces impies appelés djihadistes. Nous croyons fermement que nos forces réunies garantiront davantage l’intégrité territoriale et réagiront encore plus efficacement quand la sécurité des biens et des personnes est mise à mal. Il est temps de prendre la direction de cet appel.

Que Dieu assiste notre Nation.

Cheick Boucadry Traore

Commentaires via Facebook :

4 COMMENTAIRES

  1. Mali : 132 civils tués dans des attaques terroristes, le gouvernement condamne et…
    L’annonce est faite par le gouvernement de la République du Mali. «Nous avons le profond regret d’informer que les paisibles populations des villages de Diallassagou, Dianweli, Deguessagou et environs, dans le cercle de Bankass, ont fait l’objet d’attaques terroristes lâches et barbares, dans la nuit du 18 au 19 juin 2022», lit-on dans un communiqué signé par le ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, par ailleurs Porte-parole du gouvernement, le colonel Abdoulaye Maiga.

    D’après le document, le bilan cumulé fait état de 132 civils froidement tués par les combattants de la Katiba du Macina d’Amadou Kouffa dont plusieurs, parmi les auteurs, ont été formellement identifiés.

    «En cette douloureuse circonstance, le gouvernement présente les condoléances les plus émues de la Nation aux familles des victimes et souhaite un prompt rétablissement aux blessés. Il condamne avec la dernière rigueur les attaques et exactions perpétrées contre de paisibles populations et rassure que toutes les dispositions soient prises pour rechercher et traduire les auteurs de ces actes criminels devant la justice», ajoute-t-il.

    Par ailleurs, il invite à la communion des cœurs et des esprits des Maliens, face à cette épreuve et réitère que la sécurité et la protection des personnes et de leurs biens restent sa priorité absolue.

    En conséquence, rassurent les membres du gouvernement, les vaillantes forces de défense et de sécurité, en première ligne dans la lutte contre le terrorisme, continueront avec détermination la dynamique de recherche et de destruction des sanctuaires terroristes, dans le cadre du Plan Maliko et de l’Opération Keletigui, en veillant au respect du Droit international humanitaire (DIH) et des Droits de l’homme.

  2. Kiguiranke, tu sais que les forces onu ne vont pas bouger.
    Ils ne sont pas au Mali pour tuer.
    Il sont chez nous pour le decor. Permettre au capitalisme de pomper l’argent des pauvres.
    Depuis combien d’annees les forces onu sont dans la petite ville de Goma, RDC?
    Je comprends qu’un Guineen ou Ivoirien peut mourir pour le Mali.Mais pourquoi un Nepalais ou un Salvadorien va accepter de mourir pour notre pays????

    • ZANGA, DANS CES CONDITIONS ALORS QUE LA MINUSMA PLIE BAGAGE, BONS DEBARAS ET SANS REGRET! NOUS N’AVONS HONNETEMENT PAS BESOIN DE D’ELECTIONS DE MISS DE LA MINUSMA!

  3. Cheick tu demandes de tuer plus ces impies appelés djihadistes et terroristes, nous sommes d’accord et nous demandons a toutes les forces militaires pressentes au Mali d ‘adherer a cet appel afin de libeler le peuple Malien de la tyrannie et la menace de mort au quotidien!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here