Koman Coulibaly : Désormais Chevalier de l’Ordre National du Mérite

0

Élevé au grade de Chevalier de l’Ordre National du Mérite le jeudi 04 novembre 2021 par le Ministre de la Jeunesse et des Sports, Koman Coulibaly fait désormais parti des nouveaux bénéficiaires de la reconnaissance de la patrie pour services rendus. Une reconnaissance méritée pour avoir rehaussé l’image du Mali à travers le football en devenant une fierté de l’arbitrage africain.

Koman fut un grand arbitre de football international qui a à son palmarès des grands matches prestigieux  comme la finale de la CAN 2010. Du coup il fut sélectionné pour de la Coupe du monde de football la même année en Afrique du Sud. Comme tous les jeunes du quartier, Koman Coulibaly pratique le football dès son bas âge mais hélas il ne fera pas longue carrière car ses parents tenaient beaucoup à ses études. Après ces études, la passion ne le quittant pas, Koman embrasse la carrière d’arbitre avec la brillante réussite dont le monde entier a été témoin oculaire

Peu bavard, il a toujours su se faire respecter en prenant des décisions courageuses en toute impartialité, sans jamais céder à la pression et aux intimidations, gravissant ainsi tous les échelons d’où son affirmation totale et entière. Une récompense que Koman dédie à sa femme et Abdoulaye Touré, le Directeur national d’alors du Budget qui lui ont permis d’atteindre ce haut niveau mondial.  C’est en 2009-2010 que Koman Coulibaly a réellement pris son envol sur la scène footballistique continentale. Et pour des chroniqueurs sportifs, le déclic a été la coupe du monde des cadets jouée au Nigeria en 2009, notamment le sensationnel match Allemagne-Argentine qu’il a eu «l’insigne honneur et surtout le mérite d’arbitrer». A partir de là, il a fait l’objet d’un suivi sérieux et régulier de la Commission des arbitres de la CAF et la FIFA. Et tout au long de sa brillante carrière, il a toujours réussi à se hisser à hauteur de souhait pour mériter la confiance placée en lui.  Depuis sa retraite, Koman Coulibaly est instructeur de la FIFA partageant ainsi son savoir et son expérience  avec les jeunes talents qui rêvent de marcher un jour sur ses traces. Marié et père de trois enfants, il a été aussi conseiller du Comité de normalisation (CONOR) du football malien sur tous les aspects techniques de l’arbitrage.

Saïd

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here