IBK au camp Amadou Cheickou Tall: «Seul le mérite doit être un critère pour intégrer l’armée»

107
IBK

Dans l’après-midi de vendredi dernier, le Président de la République a pris un repas de corps avec l’armée malienne, au camp Amadou Cheickou Tall de Ségou. Au cours de cette rencontre, une vingtaine de nos soldats ont reçu des médailles de la Croix de la valeur militaire, du Mérite militaire et des Blessés de guerre. Après ces distinctions, le Chef suprême des armées s’est adressé à ses troupes, pour les galvaniser et les réarmer moralement. Nous vous proposons l’intégralité de son intervention.

«Veuillez avoir l’assurance de ma considération. Voilà une cérémonie qui réjouit le cœur. Les bâtiments du camp en ruine, cela sera du passé dans un bref délai, Incha Allah. Camp Amadou Cheickou, où je venais élève passer mes vacances, merveilleuses, en compagnie d’un de mes amis d’enfance, fils d’officier que certains ont connu, le chef du bureau militaire du Président, Modibo Kéita.

Qui se souvient encore de lui? Il avait un fils et il venait passer ses vacances avec moi, ici à Ségou. Il est vrai que son père l’avait fait boire au biberon de la vocation militaire. L’armée malienne revient de loin. Elle revient de très loin. La totale faillite de l’Etat l’avait rendue méconnaissable. Aujourd’hui, quand on voit les soldats, quand on les voit en uniforme, ils donnent de nouveau envie. C’est agréable à voir et rassure nos citoyens. Et ce n’est pas fini.

Nous ne baisserons pas les bras tant que vous, armée du Mali, ne serez pas dans les conditions les meilleures, dignes de la mission qui est attendue de vous, dure, ardente, rigoureuse, difficile à souhait, mais souvent sans les moyens. Ces moyens, méthodiquement, laborieusement, sans jamais nous fatiguer, nous les réunirons au fur et à mesure. La zone de défense N°2 a payé le prix fort pour la défense de la patrie, dans une zone agitée, difficile. Vous avez perdu ici des hommes. Je m’incline pieusement devant leur mémoire et je dis que leurs pupilles seront à la charge du Mali. Incha Allah.

J’adresse également mes vœux les plus sincères. Tout sera mis en œuvre pour leur donner les soins auxquels ils ont droit. Les interventions multiples auxquelles la zone de défense N°2 A été soumise interpellent. Monsieur le ministre, vous savez le souci qui est le mien. C’est pourquoi, Loi d’orientation et de programmation militaire ou pas, un hélicoptère à Ségou n’est pas un luxe. Il permettrait une projection rapide des hommes sur le terrain. C’est le Commandant des forces armées maliennes qui parle.

Je veux un hélicoptère à Ségou. Je veux des hélicoptères de transport de troupes, de projection rapide, efficace sur le terrain, pour l’évacuation des blessés en cas de besoin. Ce n’est pas un luxe, c’est aujourd’hui une exigence. Et le reste, qui est en commande, suivra, selon les délais de fabrication et de mise à disposition. C’est vous dire ma totale dédicace à faire en sorte que notre armée redevienne non seulement ce qu’elle fut mais meilleure encore que quand elle était portée par des hommes comme le Général Abdoulaye Soumaré et le Colonel Sékou Traoré.

Une armée dont nous étions si fiers quand on la voyait parader. Il faut que l’on cultive l’amour de l’armée malienne au cœur des jeunes enfants maliens. Cela peut se faire à travers la reconnaissance de vos exploits. Car, vous en réalisez tous les jours. Les jeunes viennent de recevoir les Croix de la valeur militaire. D’autres ont reçu également des Médailles de Bravoure et de Mérite. Tous sont de jeunes Maliens prêts au sacrifice pour la nation malienne, pour la patrie. Cela doit faire école, pour être su et magnifié.

Ainsi, nous pouvons drainer vers l’armée ces jeunes forces, ces jeunes vies qui ne demanderaient alors qu’à servir leur patrie, avec ardeur, avec foi et engagement constant. C’est pourquoi, Monsieur le ministre, les recrutements doivent survenir. Ils tardent, ils tardent. Nous avons besoin d’effectifs dans tous les domaines. Je viens de Bla, carrefour stratégique. Quand j’ai su l’effectif qui est là bas, c’est ridicule! C’est ridicule! Ridicule.

Donc, Messieurs, je vous interpelle. Faisons en sorte que chacun, au niveau où il est appelé à servir cette nation, donne le meilleur de lui-même, toute sa capacité, dans tous les domaines, et sache chaque jour faire le point. Que nul ne nous fasse de rapports tronqués. Que je sache à chaque instant où j’en suis. De quels outils je dispose, de quels hommes je dispose dans telle ou telle zone, pour des besoins de salut des populations.

Cela doit être constant, et je serai rigoureux. Là-dessus, je serai très regardant. Donc, il faut que nous fassions des recrutements de qualité. Pas comme autrefois. Je suis le neveu du Président. Point. Terminez ça. Je suis lié à telle ou telle personnalité, terminez ça. J’ai des compétences, des capacités, je suis Malien, je veux servir le pays et je réponds aux critères que vous, armées, avez défini. Seul cela compte et doit compter.

Les écoles militaires, pareil. Je suis fils d’officier supérieur, je suis fils de ministre, je suis fils de tel ou tel dignitaire du pays. Non. Je suis en capacité intellectuelle, physique, morale de servir le Mali, Oui. Je peux aller au Prytanée militaire, je peux aller à l’EMIA. Le mérite, le mérite et lui seul, doit être désormais le critère fondamental, essentiel et définitif des choix. A l’homme idoine, la place idoine. Seulement là, le pays sera sauvé.

Nous avons coutume de dire, comme devise d’innovation panafricaine de jeunesse et d’étudiant, si tous les fils du royaume venaient par leurs mains rassemblées boucher le trou de la jarre percée, le royaume sera sauvé. Chacun doit venir boucher sa part de trou, pour que la nation soit étanche, pour que ceux qui cherchent à la tuer ne réussissent point leur sale besogne.

Hommes de la 2ème région militaire, salut à vous pour votre bravoure, votre dévouement sans faille. Votre chef est un chef, pas un orateur à la petite semaine, pas un verbieux. Colonel, je vous salue. Je sais que ce je dis là, chaque militaire ici présent peut en témoigner. C’est ça le Mali, c’est de ça dont nous avons besoin.

J’avais dit également que j’aurai un soin particulier pour la vie des hommes, le sort des hommes. Monsieur le ministre nous avons fait un effort sur la grille indiciaire, mais on va faire plus encore, Inchalla. L’armée et ses chefs méritent plus que ce qu’’on leur donne aujourd’hui, comme muette.

Faisons un effort dans tous les domaines. Là c’est utile, là ça servira le pays, là ça doit aller et là ça ira. Je le dis pas pour faire plaisir, je le dis parce que c’est mon intérêt, c’est l’intérêt de mon pays, c’est l’intérêt de ma mission, la mission laquelle j’ai été commis, serment que j’ai prêté devant vous, le peuple malien et devant Dieu. Donc c’est une ardente obligation pour moi, morale et éthique. Et ainsi il sera, Inchalla.

Nous avons le devoir de faire en sorte que nos soldats aient plus de logements décents. Mes visites dans certaines casernes sont difficiles. Quand on voit ce que la puissance coloniale a laissé, qui n’a guère prospéré depuis, auquel on a ajouté tant bien que mal (ka tugu ka bari, ka tugu ka bari), comme on le dit dans un mélimélo dangereux même pour les vies des enfants. Des bancos qui sont fait n’importe comment, des points d’eaux qui drainent de la gadoue, dans lesquels les files peuvent tomber et engendrer le pire. C’est cela les casernes maliennes aujourd’hui. Sont-elles dignes des hommes qui donnent leur vie pour la République du Mali. Non, non, non. Là également, nous avons projet. Mais nous disons, nous disons, la mise en œuvre ne vient pas souvent rapidement et hélas, il faut cela change. Je ne prendrais aucun plaisir à aller et à venir pour constater ce que je sais qui existait, que je retrouve, n’ayant pas changé, n’ayant pas bougé d’un iota, Non. Si je bouge, j’aimerais voir qu’l y a un plus, un grand plus, et pour l’homme et pour l’outil.

Les conditions de vie de l’homme jouent forcement sur son moral, sa psychologie. Le fait simplement d’avoir perçu aujourd’hui, chacun d’entre vous militaires, trois uniformes a fait un effet. Je vous sens fiers désormais, je vous sens fiers de porter ces uniformes, parce que vous aimez le Mali. Je suis de ceux qui avaient dit, en un temps pas très lointain, quand il y avait le débat, faut-il le rappeler, à des forces extérieures, Non, si cela veut dire que l’armée malienne est incapable, si l’on veut se baser sur ce qui s’est passé par la faute des politiques, non.

Elle est compétente, qu’on lui donne les moyens. C’est pourquoi, venant aux affaires, j’ai commencé par faire ce que j’avais dit. Que je continuerai, contre vents et marées, que je continuerai, Inchalla. Car tel est l’intérêt de ce grand  et beau pays. Vous aurez, militaires du Mali, les moyens de vos missions, les conditions d’existence, de dignité, laquelle seule est conforme au sacrifice auquel vous consentez quotidiennement. Dès lors, quel sacrifice la nation malienne ne pourrait faire à votre endroit?

Voilà, hommes de la 2ème région de la défense, militaires du Mali, les deux mots que je voulais vous dire ici, aujourd’hui, en vous renouvelant toute ma confiance, toute ma fierté. J’ai passé un séjour merveilleux en 4ème région. On m’avait prédit le pire, j’ai dormi comme un loir. Certains ont dit le vieux a tenu le coup, il a rajeuni. Oui, parce que je vous savais à l’appel, dans l’ombre. Merci».

Propos recueillis par notre Envoyé spécial

 

 

Tournée du Président de la République dans la région de Ségou :

IBK offre une centrale hybride aux populations

Bientôt un centre à San pour promouvoir la femme et permettre aux enfants de s’épanouir

Le Bwatun était à l’honneur au 4ème jour de la tournée du Président de la République dans la région de Ségou. De San à Mandiakuy, en passant par Tominian, le Président IBK a visité le pays des Bwas, avec entre ses mains des infrastructures pour le développement de ses localités.

A Tominian, IBK a procédé à l’inauguration d’une centrale hybride, solaire et diesel photovoltaïque. A San, la capitale du Bwatun, il a posé la première pierre du Centre d’autopromotion de la femme et de l’épanouissement de l’enfant (CAFE) et a procédé à l’inauguration de l’extension de la centrale électrique.

On comprend dès lors la mobilisation que ces populations ont réalisée pour accueillir le Président de la République et sa délégation. En effet, partout où le Président est passé, le peuple bwa est sorti en masse, pour lui réserver un accueil triomphal. A Tominian, depuis l’entrée de la ville, la mobilisation était maousse. Les populations n’avaient pas lésiné sur les moyens.

Tout le folklore du terroir bwa a été mis à contribution pour accueillir l’hôte de marque. Des balafonistes en passant par les batteurs de tam-tams, et les instrumentistes traditionnels, tout a été fait pour donner un éclat particulier à la visite présidentielle. Les autorités communales, les sous-préfets du cercle de Tominian, les députés, tout le monde était là pour conduire la délégation présidentielle sur le site de la nouvelle centrale hybride, situé juste à l’entrée de la ville.

La réalisation de cette centrale s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la politique énergétique nationale de notre pays, qui ambitionne de réduire la part du diesel dans la production électrique du Mali et de mettre l’accent sur les énergies renouvelables. La centrale hybride photovoltaïque de Tominian est le fruit un partenariat public – privé.

Elle est née de la collaboration entre l’entreprise ZED SA et deux banques maliennes, à savoir la Bank Of Africa Mali et la BCI, pour un montant de 2 ,115 milliards de FCFA. Elle est munie de deux groupes électrogènes de 650 KVA au total, d’un champ solaire photovoltaïque d’une capacité de 265 KWc, d’un système de batteries de stockage d’énergie, d’un jeu d’onduleurs et d’un système de protection.

Dans son intervention, le ministre de l’Energie et de l’Eau, Mamadou Frankaly Kéita, a indiqué que cette centrale était le témoignage des ambitions du Président de la République et de son Gouvernement d’impulser le développement économique et social du pays de façon harmonieuse. «Aujourd’hui, avec la volonté de Dieu, vous exaucez une partie de nos vœux en inaugurant dans quelques instants, la nouvelle configuration du nouveau système de production électrique de la ville de Tominian qui va changer le cadre de vie, la santé, la sécurité, l’économie locale», a-t-il déclaré.

En inaugurant cette infrastructure, le Président IBK a indiqué que l’énergie était essentielle à la vie. «Sans énergie, tout projet de développement est voué à l’échec. Cette inauguration est un bonheur», a-t-il précisé, avant de remercier tous ceux qui ont contribué à sa réalisation et de saluer l’engagement des banques dans ce projet, qui s’est concrétisé grâce au partenariat public – privé.

Après avoir inauguré cette centrale hybride, le Président IBK a visité le Centre de formation professionnelle de Tominian, qui forme les élèves dans les métiers porteurs. Il s’agit notamment de la mécanique, de la menuiserie bois et métallique, de la couture et de la maçonnerie, entre autres.

Après cette visite, le Président de la République s’est rendu à Mandiakuy, où il était très attendu par les populations. En effet, la visite du Président IBK dans cette localité avait tout son sens, car, ces populations avaient tendance à se sentir frustrées à cause des jihadistes qui avaient menacé un moment de s’attaquer à leur localité.

Le Président s’y est donc rendu pour rassurer les habitants et les mettre en confiance. La visite qu’il a effectuée à l’église de Mandiakuy est le témoignage éloquent de cet engagement présidentiel.

IBK réitère son attachement à la promotion de la femme

De retour de Mandiakuy, dans l’après-midi, IBK a été triomphalement accueilli par les populations de San, où il a procédé à la pose de la première pierre du Centre d’autopromotion de la femme et de l’épanouissement de l’enfant, situé à l’entrée de la ville en quittant Bamako.

Comme par hasard, la pose de cette première pierre coïncidait avec la date anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’homme. Une occasion en or pour le Président IBK de magnifier les femmes et de leur rendre hommage. Selon lui, l’intérêt qu’il leur porte est naturel.

«Quand on parle de la promotion de la femme, c’est comme si on leur faisait un cadeau. Non!», a-t-il martelé. Il a rappelé son refus d’accepter le bureau de l’Assemblée nationale au moment où il était au Perchoir au motif qu’il n’y avait pas de femmes sur cette liste. IBK s’est réjoui de l’adoption de la loi sur la promotion du genre dans les postes nominatifs et électifs.

Selon lui, son adoption de cette loi est un dû. «Ce n’est pas un cadeau. Cela va de soi», a-t-il déclaré. Il a affirmé que la création de ces centres va contribuer à réduire la pénibilité du travail des femmes et que la femme doit avoir la place pour se cultiver afin de participer au développement socioéconomique de son pays.

De son côté, la ministre en charge de la Promotion de la Femme, Mme Sangaré Oumou Bah, a indiqué que cette promotion fait partie de celle des droits humains et que l’adoption de la loi sur la promotion du genre participe de cela.

Elle a également expliqué que la construction de Centre s’inscrivait dans le cadre de l’autonomisation de la femme et de la promotion du développement local.

Youssouf Diallo, Envoyé spécial

PARTAGER

107 COMMENTAIRES

  1. A l’époque les autres pays de la sous-région envoyaient leurs hommes pour se faire former au Mali. Cela fut le cas au temps de Modibo et de même que Moussa. Par contre, ces dernières années, la corruption a primé sur l’armée, je suis d’accord avec IBK, il faut que tout change maintenant.

  2. A l’époque, tout individus avait accès à l’armée malienne et n’importe comment. Aujourd’hui, c’est bien que le président Ibrahim Boubacar Keita ait soulevé cet aspect. Cela étant, nous pouvons espérer avoir une armée digne de ce nom dans les jours à venir.

  3. Le Mali est un pays confronté à de multiple problème insécuritaire, l’armée malienne a besoin d’être recadré. Nous avons besoin des hommes fort et brave pour sécuriser notre pays.

  4. IBK est un président exemplaire, rare sont ses prédécesseurs qui ont pu toucher ces points sensible. En termes de ses ambitions politiques, le chef de l’Etat Ibrahim Boubacar Keita entame donné une image éclatante à notre pays. Pour ce faire, son entourage doit suivre ces pas et l’aider à rebâtir l’armée malienne.

  5. En se rendant à Ségou et toutes ses villes environnantes, le président Ibrahim Boubacar Keita a réalisé une promesse de sa campagne présidentielle de 2013. Aussi, cette visite fut une grande opportunité pour notre pays. Même la réforme de l’armée malienne y ressort.

  6. Etant conscient de ce qu’il fait sans compté son gouvernement, le président IBK est conscient de ce qu’il fait pour ce pays. Il fera tout pour ce pays, d’ores et déjà le recadrage de l’armée malienne explique tout.

  7. Le président Ibrahim Boubacar Keita a une vision forte pour l’avenir du Mali. Au cours de ces cinq ans de pouvoir, il compte poser des actes allant singulièrement dans la convalescence du Maliba. Nous devons le soutenir et l’accompagner dans ses actions y compris dans ses prises de décisions.

  8. L’armée malienne a besoin d’être recadré à tout prix. Ses prédécesseurs ont passés tous leurs temps à s’enrichir leurs poches et oublier l’armée malienne.

  9. 😀 😀 Vive le président IBK pour son attachement à notre armée…
    😯 😯 😀 😀

  10. Tout les maliens le savent, IBK est ce président qui n’hésite pas de mettre le moyen là où il en faut. L’armée malien a le soutien de tous les maliens, nous sommes avec eux dans tous ce qu’ils font pour la cause de la patrie…

  11. Il est vrai que notre vaillante armée manque d’équipements à un certain niveau.Mais il faut noter que le chef de l’Etat fait tout ce qui est nécessaire pour trouver une solution à ce problème.
    Il faut donc saluer le courage de nos forces de défense et de sécurité pour leur engagement pour notre sécurité.
    Il faut surtout saluer l’engagement de notre président pour tout ce qu’il fait pour notre armée et la population.
    Vive le Mali… 😀 😀 😀

  12. Nous les maliens,sommes fiers de notre président pour tout ce qu’il fait pour son armée.
    Lorsque IBK arrivait au pouvoir en 2012,nous savions tous que l’armée malienne manquait de tout,même le strict minimum.
    Aujourd’hui,loin de se vanter d’avoir une armée très équipée,nous pouvons dire que le président a fait des efforts considérables pour sortir notre armée du dénuement dans lequel était il y a deux ans.
    Merci Président pour tous les efforts consentis…

  13. Nous pouvons vraiment dire que sous le régime IBK notre armée est vraiment en place.
    Une bonne armée c’est d’abord des hommes capables plus un bon équipement.
    Le président IBK fait tout en ce moment pour que notre armée soit très bien équipée.
    Merci à l’armée malienne pour son dévouement et merci au président IBK pour tout ce qu’il fait pour cette armée. 😛 😛 😛

  14. Après la prise d’otage du Rdisson Blu,nous les maliens,retenons que nous pouvons compter sur notre brave armée.
    Il est vrai que cette armée a travaillé dans des conditions pas très confortables,mais il est à souligner que notre armée a connu des progrès considérables en matière d’équipement depuis l’arrivée de IBK.
    Nous ne pouvons qu’adresser nos félicitations à nos forces de défense et de sécurité pour leur sens du devoir et dire merci au président de la république pour pour tout ce qu’il fait pou elles. 😀 😀 😀 😀

  15. Après la prise d’otage du Rdisson Blu,nous les maliens,retenons que nous pouvons compter sur notre brave armée.
    Il est vrai que cette armée a travaillé dans des conditions pas très confortables,mais il est à souligner que notre armée a connu des progrès considérables en matière d’équipement depuis l’arrivée de IBK.
    Nous ne pouvons qu’adresser nos félicitations à nos forces de défense et de sécurité pour leur sens du devoir et dire merci au président de la république pour pour tout ce qu’il fait pou elles.

  16. La réaction de nos forces faces face aux différents soubresauts montre que le Mali a maintenant une armée républicaine dévouée à la cause du pays.
    Nous les maliens savons qu’avec l’arrivée de IBK au pouvoir,cette armée a considérablement changé pour pouvoir mériter la confiance de la population.
    Ce changement notable est à mettre au compte du président qui fait tout pour qu’elle soit mieux équipée.
    Merci à IBK pour tous ses efforts et bravo à nos forces pour leur courage. 😉 😉 😉

  17. OUI nous devons apporter ce qu’il faut afin que nos jeunes puce intégré de façon cohérent l’armée de cette nation…

  18. Le président IBK sais ce qu’il faut pour ce pays, il vient de montré son accompagnement et l’accompagnement de tout les maliens à l’armée et nous sommes fiers de cet accompagnement de notre président.

  19. “Faisons en sorte que chacun, au niveau où il est appelé à servir cette nation, donne le meilleur de lui-même, toute sa capacité, dans tous les domaines, et sache chaque jour faire le point. Que nul ne nous fasse de rapports tronqués. Que je sache à chaque instant où j’en suis. De quels outils je dispose, de quels hommes je dispose dans telle ou telle zone, pour des besoins de salut des populations.”
    Voilà ce nous nous devons être pour cette nation actuel…

  20. Cette déclaration du président de la République Ibrahim Boubacar Keita sont allégeant. Ses prédécesseurs ont passés tous leurs temps à s’enrichir leurs poches et oublier l’armée malienne. Les défis sur le plan militaires sont énormes, il faut non seulement des formations crédible à l’armée mais aussi des équipements militaires.

  21. C’est vraiment très méchant de ne pas reconnaître les efforts des autres.
    Lorsque certains affirment avec force que notre président ne fait rien pour notre armée,je me demande si ces personnes étaient avec nous ici au Mali avant 2012.
    Nous avions ici de militaires qui n’avaient même pas de ténue,et des armes alors???Et cela jouait tellement sur le moral de nos soldats que certains quittaient les lignes de front.
    Si aujourd’hui nous avons une armée engagée et républicaine,il faut savoir que du travail a été fait;en amont et en aval.
    Nous saluons donc le président IBK pour tout ce qu’il fait pour redonner la confiance à notre armée.

  22. 😳 😳 😳 😳 😳 😳 La lutte contre la corruption est un combat de tous les jours. Puis que l’Etat est une continuité, il est normal que d’autres gouvernements œuvrent pour l’extraction de la corruption après le régime actuel. 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄

  23. A bas la corruption
    A bas les corrompus
    Vive un Mali émergent 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

  24. Waou que ce discours face aux hommes est chargé de sens. Ces hommes ont droit à toute la gratitude du chef de l’état que ces derniers sont le bouclier entre nous et l’ennemis.
    Ainsi leur bravoure doit être reconnu et les conditions pour que ceux-ci redoublent d’ardeur doivent être réunis. Merci à nos FAMAs.

  25. Désormais,nous les maliens savons que nous pouvons compter sur nos forces de défense et de sécurité.
    Après leur démonstration de courage face aux terroristes,il est à souligner que nous avons des agents compétent et dévoués.
    Merci à vous et courage…

  26. Vive le président IBK pour sa bonne gestion et sa considération à nos forces, IBK fait ce qu’il doit pour veuille à la nation convenablement.

  27. « J’ai des compétences, des capacités, je suis Malien, je veux servir le pays et je réponds aux critères que vous, armées, avez défini. »
    OUI ET OUI je suis totalement d’accord avec cette remarque d’IBK car c’est en cela seulement que nous irons de l’avant. Il faut que nous privilégions les compétences pour que ceux qui méritent puissent s’affirmer et montrer que l’état n’a pas eu tort de leur faire confiance.

  28. « Que nul ne nous fasse de rapports tronqués. »
    Hélas c’est ce qui nous est donné de constater dans la plupart des cas et le chef de l’état a bien fait de crier cette indignation face à l’attitude du ministre Dembélé de l’Habitat. Il faut que nous changions de comportement pour mieux servir notre pays qui doit très vite rattraper les autres sur le chemin de l’émergence.

  29. Le président de la république a raison d’évoquer le fait que nos forces armées ne sont pas en nombres suffisants car une armée forte et puissante c’est le matériels mais c’est plus les hommes.
    Il faut donc agrandir le potentiel humain de notre armée pour que celle-ci puisse répondre efficacement à toute attaque telle qu’elle soit.

  30. Les populations commencent à vraiment regagner confiance en notre armée qui ne cesse de faire des prouesses et nous surprendre ces derniers temps. Nous avons pu le constater dernièrement lors des attaques du Radisson où nos forces spéciales nous ont rendues fières d’elles.
    Bravo à nos forces de sécurités et surtout courage pour ce boulot qui n’est pas du tout facile.

  31. Cette visite a apporté son véritable sens par cet entretien du président avec nos soldats. Cela est une bonne chose car notre armée a besoin de se sentir soutenu et voilà ce qu’a fait le président de la république au nom de toute la nation.

  32. Une bonne œuvre est toujours la bienvenue ainsi les hélicoptères que le chef de l’état a promis aux hommes à Ségou permettra de renforcer les capacités opérationnelles de nos forces afin que celles-ci est des actions spontanées et efficaces sur le terrain pour le bien de tous.

  33. A la différence de ses prédécesseurs IBK est le président qui a pris l’engagement devant toute la nation malienne de redonner une nouvelle image à notre armée.
    Moi je pense personnellement qu’il est en train de gagner ce pari car depuis son arrivée nous constatons un changement dans tous les compartiment de l’armée.
    C’est ce changement qui nous a valu cette bravoure de nos forces face aux terroristes lors de la prise d’otage à l’hôtel le Radisson blu dans notre capitale.
    Merci aux forces de défense et aussi au président pour tout ce qu’il fait pour notre armée.
    Vive le Mali. 😉 😉 😉 😉

  34. « Je m’incline pieusement devant leur mémoire et je dis que leurs pupilles seront à la charge du Mali. Incha Allah ».
    Ces hommes sont tombés au champ d’honneur pour le pays et il est normal que l’état reconnaisse cet état de fait et prenne les enfants de ceux-ci pour qu’il ne soit pas laissé pour contre et que les sacrifices de leurs parents ne soient pas gratuits.

  35. L’armée joue un rôle très important dans la vie d’une nation et le président de la république a raison de s’inquiéter de leurs conditions de vies et de travail. Et j’espère que les actes qu’il pose en leur faveur comme la loi de programmation militaire et l’allocation de 400 milliards qui leur a été faite seront multipliés. Merci à nos Famas qui nous honorent de jours en jours.

  36. Le président de la république fait bien de distinguer ces valeureux soldats qui se battent corps et âmes pour la mère patrie. Et nous population, devrions accompagner et les soldats et le gouvernement pour tous leurs efforts.

  37. Nos gouvernants avaient démissionnés de leur rôle en ne donnant pas les moyens nécessaires à notre armée. C’est ce qui a valu la perte de plusieurs hommes. Mais avec les équipements que ces derniers reçoivent maintenant je pense que celle-ci est de nouveau compétitive et à la hauteur de nos attentes.

  38. Il faut vraiment que ce camp soit réhabilité pour que ces gens qui se battent pour le pays puissent avoir de meilleures conditions de vies mais surtout de travail pour qu’ils puissent bien mener leur mission régalienne qui est de protéger l’intégrité de notre territoire.

  39. Nous sommes avec notre armée dans toutes ses épreuves pour la nation, IBK a bien fait de rendre visite à cette armée du Mali.

  40. Ses militaires décorer sont de ceux qui ont servis vaillamment la nation, la politique du président IBK envers nos vaillant soldats est une politique à saluer, le président IBK dans chacun de ses tournées à l'intérieur du pays rend accompagnement à l'armée de cette localité du pays. Cela est une preuve de conscience envers ses soldats qui ont offert leurs vies pour défendre la nation.
    Merci au président IBK et
    Merci à notre armée qui grâce à Dieu et ces hommes nous pouvons parcourir facilement à nos activités.

  41. Ses militaires décorer sont de ceux qui ont servis vaillamment la nation, la politique du président IBK envers nos vaillant soldats est une politique à saluer, le président IBK dans chacun de ses tournées à l’intérieur du pays rend accompagnement à l’armée de cette localité du pays. Cela est une preuve de conscience envers ses soldats qui ont offert leurs vies pour défendre la nation.
    Merci au président IBK et
    Merci à notre armée qui grâce à Dieu et ces hommes nous pouvons parcourir facilement à nos activités.

  42. Pour ma part la reconnaissance des exploits de nos vaillants soldats par IBK est à féliciter. Car ceux-ci malgré les faibles moyens dont ils disposaient par le passé, ont défendu vaillamment loyalement les couleurs nationales. La gratitude du président et de la nation toute entière est une source de motivation des troupes.

  43. Les mots de réconforts et de galvanisation des troupes par le président est à saluer. Car non seule, nos forces ont besoins de soutien moral, mais d’équipements surtout. Cependant, le président les rassurés quant à les équiper de moyens adéquats à la pointe de la technologie.

  44. Depuis l’accession du président IBK à la magistrature suprême, sa volonté d’équiper notre armée de moyens n’a jamais fléchi. Encore une fois, il vient de la réitérer lors de sa visite à Ségou alors qu’l rencontrait nos soldats au camp de Amadou Tall. Lors de cette rencontre, le président a adressé ses condoléances aux soldats tombés et a loué les mérites de tous les soldats malgré les maigres moyens en leur possession. Il les a rassurés quant à plus d’équipements.

  45. IBK comme pendant sa visite dans la région de Sikasso n’as pas manquer son accompagnement à l’armée malienne, vive le président IBK ainsi que l’armée malienne…

  46. La volonté de doter notre armée en moyens humains et matériels est présente chez le président. Ce geste en faveur de nos forces à Ségou permet de galvaniser et remonter le moral de ceux-ci en ce moment. Car la reconnaissance d’un effort est source de motivation.

  47. La reconnaissance est la chose la plus difficile. Mais reconnaître le mérite de quelqu’un permet d’être en harmonie avec soi-même. En effet, le président lors sa visite à Ségou a procédé à la décoration de certains vaillants soldats du camp Tall qui ont battu avec dignité et amour les couleurs nationales. C’est un geste fort apprécier par les soldats qui voient ainsi leurs efforts récompensés. Merci au président!!!

  48. La médiocrité conduit toujours à l’échec. Par conséquent, nous nous devons de faire la promotion du mérite dans tous les domaines. Mais, l’accent sur le mérite pour intégrer l’armée souligné par le président est a saluer. Car le mérite est la clé du succès.

  49. “Le mérite, le mérite et lui seul, doit être désormais le critère fondamental, essentiel et définitif des choix.”
    Effectivement, le président n’a pas tort en disant cela car l’absence de mérite dans corps aussi noble qu l’armée, décrédibiliserait celle-ci aux yeux des citoyens. Tout recrutement à l’armée doit se faire sur la base du mérite et non sur le favoritisme.

  50. Nos forces de sécurité sont en parfaite mouvement jour et nuit pour la garantie de notre sécurité. Du courage à elles et nous sommes de cœur avec elles.

  51. Le recrutement doit être fait sur les bases de mérite et des personnes aptes à accomplir les missions de soldat. C’est la population qui doit s’investir aussi pour mettre fin à ce problème au sein de l’armée.

  52. Évitons de corrompre les autorités pour que nos enfants adhèrent l’armée facilement. C’est ce qui rend faible notre armée et cela risque de nous couter très cher.

  53. Aidons les autorités à reconstruire l’armée nationale. La corruption dans le recrutement est la base de la faiblesse de notre armée. Bon c’est la population qui doit changer aussi ses comportements.

  54. Monsieur le président a la bonne volonté de doter l’armée nationale des moyens adéquats pour qu’elle remplisse bien ses missions régaliennes. On l’a constaté avec l’adoption de la loi pour l’orientation et la programmation militaire.

  55. Il était important que le président lors de sa visite d’Etat dans la région de Ségou, fasse un tour dans le camp de Amadou Cheikhou Tall pour galvaniser nos troupes. C’était important en ce moment pour nos braves hommes que de recevoir le président. Je salue le geste du président à travers la décorations de nos vaillants soldats qui se battent pour la patrie.

  56. Bravo à toutes nos forces de sécurité, nous sommes fiers de vous et nous sommes et nous le serons toujours reconnaissants vos efforts pour la sécurité de ce pays.

  57. Toutes réalisations sont vraiment capitales pour notre région car il était temps que les routes soient réhabilitées et créer des emplois pour nous les jeunes. Mais cela est une réalité avec IBK

  58. L’accueil réserve au Président démontre l’état d’âme de la population de Ségou donc ils ont montré combien de fois cette visite était importante pour eux.
    Merci à toute la population d’être sortie aussi nombreuse

  59. le Président IBK a déclaré que seule la bonne volonté et l’union entre les Maliens peuvent construire le pays. « Les préoccupations de la localité de Baraouéli sont comme celles des autres localités du Mali qui sont : l’emploi des jeunes, les équipements pour les champs afin de rendre plus profitable l’agriculture 😀 😀 😀 😀
    Ce sont les préoccupations majeures du président.

  60. L’opposition malienne a toujours fait croire que IBK ne travaille mais je me compte qu’aujourd’hui c’est de la manipulation et de la haine envers cet homme. Ce sont des grandes réalisations faites dans la région de Ségou.
    Qu’ils arrêtent enfin vraiment de ternir l’image de ce grand bâtisseur

  61. Ce sont des actes de grande portée ces infrastructures. C’est un vrai bâtisseur nous lui disons merci pour les centre de formation et les usines qui offrent des emplois à la jeunesse de ségou.
    Vive IBK
    Vive le Mali développé et prospère

  62. Les différents accords signés avec les USA et l’UE permettront à nos forces d’acquérir des formations et des équipements pour lutter efficacement contre les djihadistes
    Nous sommes satisfaits de la diplomatie du président pour ces aides

  63. Quant aux moyens, tous les éléments seront équipés dignement car nous hérité d’une armée mal en point donc il faut vraiment d’énormes financements pour résoudre ce problème.

  64. Le Mali a une armée républicaine et dévouée et qui ont reçu des équipements depuis l’avènement IBK. Nous souhaitons que se tendra sur toutes les autres forces afin de lutter efficacement contre ce fléau mondial.

  65. Ils ont besoin d’un équipement digne de notre armée et je suis confiant que le président tiendra à ses engagements. Merci pour cette confiance renouvelée avec notre armée

  66. Ces soldats méritent plus que tout cela. Malgré qu’ils ne sont pas dotés des moyens nécessaires pour qu’ils remplissent leurs missions mais avec tout cela ils nous prouvent avec des grands actes.

  67. A part le manque de moyen, les famas sont l’une des meilleures armées en Afrique, même les français ont eu à le dire malgré tout. Mais avec IBK tout sera dans l’ordre et surtout avec la nouvelle loi adoptée pour bien mettre l’armée dans les conditions.

  68. Le Clown de Koulouba a continué ses simagrées tout au long de sa visite dans la région de Segou. A chaque sortie, il distille des âneries telles”….Là-dessus, je serai très regardant. Donc, il faut que nous fassions des recrutements de qualité. Pas comme autrefois. Je suis le neveu du Président. Point. Terminez ça. Je suis lié à telle ou telle personnalité, terminez ça…..
    – pas comme autre fois, il était où IBK?
    -Combien de” petites gens”sont au gouvernement aujourd’hui grâce à la proximité parentale avec IBK
    -Celle qui pleurait avec lui pendant ses périodes de” gueule de Bois” en 2014 est son ” quoi”?
    En parlant de l’armement de l’armée malienne, sa seule voiture d’escorte( GMC) vaut combien de missiles, de roquettes, de véhicules de transport, d’armes de guerres….?
    -Comment peut -il nous convaincre qu’il est sérieux ,quand, en tant que premier ministre, il enceinte une femme d’autrui, une douanière de nos jours en Cote D’ivoire
    -Comment peut il ns convaincre de son sérieux quand il donne le marché “stratégique”de l’armée à un vendeur de motos Jakarta au moins 108 milliards cfa dans lequel les forces spéciales maliennes n’ont pas eu de gilets pare-balles
    – Comment un ” bilakoroni” comme Karim peut il s’exhiber devant des colonels et des généraux de l’armée en matière de conseils militaires et de stratégies de défense
    Juché sur son char ( GMC à la Obama), le sourire du buveur aux lèvres se croyant au sommet de l’humanité, l’aube le surprendra un jour

  69. Merci IBK il était important de remonter le moral de nos vaillants soldats. Ils sont satisfaits de votre intervention. Grâce à vous, nous avons une armée républicaine prête pour la cause de la nation

  70. Comme monsieur le président l’a dit, il ne faut pas qu’on adhère à l’armée comme on veut. Il faut que tous les critères soient respectés pour une armée forte et soudée.

  71. Nos forces de l’armée doivent être beaucoup féliciter. Elles sont à notre service nuit et jour et elles risquent leurs vies pour notre bien être. Vraiment pas de mot pour vous. Nous sommes fiers de vous !!!

  72. La visite du chef suprême des armées dans la région de Ségou a été beaucoup salutaire pour ce pays. Elle a non seulement permis au président d’offrir certains services de l’Etat à la région et de rende compte de certaines réalités qui lui étaient cachées. Telles que la condition de vie des habitants de ville de Bla et les logements sociaux en forme de cages que le ministre est en train d’offrir aux maliens. :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: 👿 👿 👿

  73. La vie d’un militaire est entre ses mains. Un bon militaire est celui qui est prêt à sacrifier sa vie pour la patrie. On ne peut pas être militaire et avoir peur de mourir. La peur et la fonction militaire sont incompatibles. La dignité d’un soldat est de mourir au front. :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: 😆 😆 😆 😆

  74. Nous sommes d’accord avec le chef de l’Etat sur ce point. Le mérite doit être le seul critère pour intégrer l’armée malienne. Les médailles remises à certains soldats dans le camp de Ségou sont des actes qui encouragent ces derniers à donner le maximum d’eux pour la défense de la patrie. 💡 💡 💡 😛 😛 😛 😛 😛 😳 😳 💡 💡 💡

  75. C’est vraiment inadmissible de voir que jusqu’à présent le camp Amadou Chikou Tall n’a pas d’armement aérien en sa possession. Et pourtant Ségou est la deuxième zone de défense de notre sans tenir compte de la présence d’un groupe rebelle sur le sol de Ségou. Le président de la république est à saluer pour la morale qu’il a donnée aux militaires du camp Amadou Cheikou Tall. 😥 😥 😥 😥 😥

  76. Vu que le front de libération de Macina est présent dans la quatrième région du Mali, Ségou, il est sans doute indispensable qu’un hélico y soit. Bamako doit envoyer le plus vite possible ce que le chef de l’Etat demande de faire pour le bien de nous tous. Nous somme de cœur avec les familles de victimes du camp Amadou Cheikou Tall de Ségou et prompt rétablissement aux blessés. 😳 😳 😳 🙄

  77. Le président de la république à parfaitement bien fait d’ordonner aux chefs militaires d’envoyer un hélicoptère dans la région de Ségou considérée comme la deuxième zone de défense de notre pays. Donc la présence d’un hélico est une nécessité et une exigence en ce moment. 😆 😆 😆 💡 💡 💡 💡

  78. Nous devons tous rendre grâce à nos forces de sécurité et de défense. Ce sont ces dernières qui risquent tous les jours leur vie pour notre sécurité et notre défense. C’est grâce à eux que nous dormons paisiblement et tranquillement. 👿 👿 👿 💡 💡 💡

  79. Les soldats maliens ont toujours besoins de morales pour les aider à faire ce qu’on attend d’eux, sécuriser l’ensemble du territoire national. Cette rencontre entre le chef suprême des armées et ses troupes permettra à ces dernières d’être de plus prêtes dans l’accomplissement de leur devoir. 😆 😆 😆 💡 💡 💡

  80. Ibrahim Boubacar vient de nouveau promettre aux forces de sécurités de la région de Ségou qu’elles seront dotées des moyens adéquats pour accomplir leur mission dans la dignité et dans la certitude.

  81. Tout comme il l’a fait à Sikasso, le président de la république Ibrahim Boubacar Keïta a préparé les militaires du camp Amadou Cheickou Tall de Ségou moralement. Ne armée sans morale et sans formation professionnelle est une armée sans visage et sans qualité de sécuriser le pays.

  82. Tout à fait juste, seul le mérite doit être un critère pour intégrer l’armée. Les militaires maliens sont tous prier et supplier de faire preuve de dignité et de sacrifice dans la défense de la patrie. Le président de la république les fait confiance. 😆 😆 😆 💡 💡 💡

  83. Par rapport aux années passées notre armée est en train de se reformer et cela lentement mais surement. Même si elle n’est tout à fait capable de maîtriser quelques attentats. Petit-à-petit notre armée arrive à relever le défi. La population malienne est fière de son armée, car le passé et l’avenir de notre armée diffère positivement.

  84. 😳 Mes sincères condoléances aux victimes des opérations et cela sans exception, que la terre leur soit légère et aussi prompt rétablissement à tous les malades. Tous les maliens leurs sont reconnaissants et nous saluons leurs actes, car elle dérive du courage et du bon sens du patriotisme. Seul le bon Dieu saura vous rendre ce qui vous est de droit. 🙁 🙁 😳 😳

  85. IBK a promis à tous les maliens de réformer notre armées, lors des élections présidentielles de 2013. Les résultats de l’armée est déjà salutaire, IBK est à féliciter de son engagement pour le rétablissement de notre armée. Les promesses deviennent une réalité, fini les rêves. Le gouvernement est à féliciter des exploits de son armée.

  86. Le camp militaire Cheik Amadou Tall a joué un très grand rôle dans la lutte contre le terrorisme, en particulier la lutte contre le FLM de Amadou KOuffa. Les militaires du camp Cheik Amadou Tall ont fait preuve de bravoure et de patriotisme car c’est eux qui ont en majeur partie contribuer au démantèlement de la FLM.

  87. Le soutient des autorités maliennes à la FAMA est salutaire, encourageant et éveille le sens de patriotisme. IBK a raison de la galvanisation de la FAMA dans le camp de Cheik Amadou Tall, car sans morale, il n’a y pas de patriotisme, ni de courage et tant d’autre.

  88. Le président de la république a eu raison de décorer des militaires du camp de Amadou Cheickou Tall de Ségou, les militaires de ce camp le mérite amplement. Dans la lutte contre le terrorisme, ils ont fait plusieurs foi preuve de bravoure et de patriotisme.

  89. La population malienne doit savoir maintenant que, sous le régime d’IBK, l’armée est bien en place, capable et déterminé à protégés sa population contre toute personnes de mauvaise volonté. IBK est en train de redresser et reformer l’armée.

  90. Tu as raison, toute la population malienne est fier de la FAMA. La population malienne prie pour tous les militaires tombés les armes dans la main ainsi que tous les blessés. Cet geste de remise des médailles de la Croix de la valeur militaire, du Mérite militaire et des Blessés de guerre est un acte vraiment salutaire, toute la population malienne a vraiment aimé cet acte du président IBK.

  91. Je salue cette cet acte d’IBK la galvanisation d’une armée par son chef suprême des armées est très importante et salutaire. La Fama doit savoir que le Président de la république et la population malienne est fière d’eux et les soutiens.

  92. Ces memes pratiques avaient cours quand IBK était premier ministre, president de l’AN et depute…….. Pourquoi n’avait-il rien fait contre à l’époque…….. Comme il n’est jamais trop tard pour bien faire, je l’attends à l’oeuvre ……………….

  93. Ces propos du président de la République Ibrahim Boubacar Keita sont allégeant. Ses prédécesseurs ont passés tous leurs temps à s’enrichir leurs poches et oublier l’armée malienne. Les défis sur le plan militaires sont énormes, il faut non seulement des formations crédible à l’armée mais aussi des équipements militaires.

  94. Si je me souviens bien, à l’époque les autres pays de la sous-région envoyaient leurs hommes pour se faire former au Mali. Cela fut le cas au temps de Modibo et de même que Moussa. Par contre, ces dernières années, la corruption a primé sur l’armée, je suis d’accord avec IBK, il faut que tout change maintenant.

  95. Il y’a à peine quelques années tout le monde avait accès à intégrer dans l’armée malienne sans aucune capacité. C’est-à-dire c’est les moyens financiers qui faisaient l’armée malienne, cela nous a entrainés dans une situation telle que la gestion de la crise du nord sur le plan militaire.

  96. Il est grand temps que l’armée malienne change, comme l’a si bien dit le président IBK. Si le mérite fait de l’armée comme ça se doit, nous aurons une autre image plus acceptable vis-à-vis de nos forces de sécurités.

  97. Après le temps de Modibo Keita et Moussa Traoré, l’intégration à l’armée malienne était comme de l’eau à boire. Tous individus ayant les moyens étaient classés sur la liste, même si la personne n’avait pas faculté physique ou mental dans la matière. Je suis heureuse d’entendre ces propos du président de la République.

  98. Je suis tout à fait d’accord avec le chef de l’Etat, les conditions manquent à l’armée malienne et sur le plan équipements que d’hommes. Nous devons changer à tout prix, les systèmes de recrutements à ce niveau et aussi donner une image présentable à notre force.

  99. «Seul le mérite doit être un critère pour intégrer l’armée», enfin voilà ce dont le peuple malien aspirait tant, le mérite pour l’intégration de l’armée malienne.

  100. Avouons que le président de la République a pris une décision lourde et perceptible. L’accès à l’armée malienne a toujours facile, cela a fait de notre force nationale une impuissance. Elle n’est plus à la hauteur comme elle a été au paravent. Merci à vous IBK, l’ordre va prendre le dessus de tout très bientôt.

  101. Le président Ibrahim Boubacar Keita a su bien dire la vérité, seul le mérite doit être un aspect valable pour accéder à l’armée. Chose qui n’était pas du tout le cas les années passés.

  102. “IBK au camp Amadou Cheickou Tall: «Seul le mérite doit être un critère pour intégrer l’armée»” Quelle ironie, les rebelles que tu t’apprêtes à intégrer dans les différents corps de l’armée ont donc très bien mérité cela en tuant des milliers des maliens et en détruisant le tissu social et économique de tout le Nord du Mali, quel gros con ce ibkalamité 👿 👿

    • Mon cher Touré A, je pense que le gros con c’est vous. Par conséquent, l’intégration des rebelles fait partir de l’Accord d’Alger. Le renforcement du tissu social et économique dont vous tenez, passe aussi l’application pure et simple de cet accord dont l’intégration des forces rebelles en est un point saillant.

Comments are closed.