BANQUES : La BHM reprend du souffle

0

La Banque de l’habitat du Mali (BHM) est sortie de la zone rouge. Aujourd’hui, tout semble bien aller pour cette structure financière qui a fait du financement du logement son centre d’intérêt.rn

Le premier signe qui frappe le visiteur en entrant aujourd’hui à la BHM est la disparition des longues files d’attente. Le grand hall qui était encombré par des clients qui attendaient parfois plus de trois jours pour arriver au guichet est un mauvais souvenir.

rn

« En semaine, il faut moins de 20 minutes d’attente pour arriver à la caisse », témoigne un client. Mieux, autre signe qui ne trompe pas, la BHM ouvre maintenant les samedis, ce qui n’était plus le cas depuis des lustres ! « C’est vraiment une banque maintenant », ajoute notre interlocuteur.

rn

On se rappelle que le nouveau PDG de la BHM, Modibo Cissé, qui a été nommé, voilà moins de six mois, avait promis de redresser la barre. Sa détermination laissait beaucoup de Maliens sceptiques, car, pour bien de nos compatriotes, la messe était dite. Pour eux, la BHM, dans l’agonie, n’attendait plus que son heure.

rn

L’Etat a promis, grâce à la solidarité de place, de renflouer les caisses. L’Etat avait promis à la BHM 10 milliards de F CFA. Sur ce montant, la banque n’a eu à ce jour que 7,5 milliards de F CFA. Cependant, cela n’a pas été un handicap pour la BHM.

rn

En effet, depuis la mise en place de ce fonds qui a permis à la nouvelle équipe d’avoir les coudées franches, ils ont pu faire plus. Selon nos sources, bon an mal an, maintenant, grâce à l’agressivité de ses commerciaux et de son réseau à l’étranger, la BHM mobilise par jour dans le milliard de F CFA de dépôt.

rn

 

rn

Crédit relancé

rn

Cette situation a permis à la BHM de revenir à ses missions. Ainsi, elle a déjà repris avec les crédits. Selon des sources, la Banque de l’habitat du Mali a déjà entrepris d’accorder des prêts. Ces prêts sont de plusieurs sortes.

rn

Il y a les prêts d’équipement. Tous les salariés, qui parviennent à produire trois bulletins de salaire et un engagement de leur comptabilité, peuvent prétendre à un prêt échelonné sur deux ans.

rn

Les prêts au logement sont de deux sortes : ceux qui veulent un logement peuvent faire recours à la BHM. Le seul changement à ce niveau, c’est que les prêts sont désormais plus moralisés. « La Banque de l’habitat du Mali n’a pas pour vocation de financer des palaces, mais les logements sociaux ». Ainsi, cette fois, les crédits seront plafonnés à 20 millions de F CFA pour ceux qui veulent des logements. En plus, la BHM financera l’acquisition de terrains à bâtir pour ses clients désireux d’avoir des parcelles.

rn

La Banque de l’habitat du Mali revient de loin et compte bien gérer sa renaissance. Son portefeuille actuel, dans la nouvelle gestion, se veut respectueuse de l’orthodoxie bancaire.

rn

Les clients ne demandent pas plus.

rnAlexis Kalambry

Commentaires via Facebook :

PARTAGER