CMDT-Holding : La touche particulière de Pr Baba Berthé

1

Les investissements retenus au titre de 2019 se chiffrent à 36 milliards 108 millions de francs CFA

C’est sur ces bonnes notes que la  86 ème session du Conseil d’Administration de la Holding CMDT Sa  s’est tenue le vendredi 28 décembre 2018 à l’hôtel de l’Amitié de Bamako  à 9heures, sous la présence du Pr Baba Berthé, Président Directeur Général de ladite structure.

Après examen des points inscrits à l’ordre du jour, et  à l’issue des débats, le conseil a :

  • Approuvé le procès verbal de la 85ème session du Conseil d’Administration de la Holding CMDT-sa tenue le 27 avril 2018 ;
  • Examiné et adopté le budget de l’exercice 2019 de la Holding CMDT-sa qui s’élève a :

Produits : 355 milliards 238 millions de francs CFA ;

Charges : 333 milliards 590 millions de francs CFA

Soit un résultat net prévisionnel de 21 milliards 648 millions de francs CFA.

Les investissements retenus au titre de 2019 se chiffrent à 36 milliards 108 millions de francs CFA.

57EME SESSION CONSEIL D’ADMINISTRATION BMS-SA

En 2019, les ressources se chiffreront à 721,8 milliards FCFA contre une estimation de réalisation de 684,2 milliards FCFA

La 57e session de C.A de la Banque Malienne de Solidarité s’est tenue le jeudi 27 décembre 2018 au siège à l’ACI 2000 sous la présidence du Dr Bocari TRETA, président du Conseil d’Administration. Une session essentiellement consacrée à l’examen et l’ adoption du projet de budget 2019 et l’arrêté et validation du rapport d’examen limité des commissaires aux comptes au 30 juillet 2018.

En présentant aux administrateurs le budget 2019 de la BMS.SA, première banque malienne de la place, M.Babali BA, Directeur Général a brossé le contexte politico-économique et sécuritaire et les actions que l’institution entend réaliser  en 2019.

En effet, ce budget 2019, a-t-il dit « est inspiré des reformes, baloises d’une part et d’autre part des estimations de réalisations au 31 décembre 2018, des besoins d’exploitation 2019 et du contexte économique et sécuritaire de notre pays. » Un contexte de guerre asymétrique, de conflits intercommunautaires au centre et au nord du pays.

Malgré cet environnement hostile, le directeur général a dit toute la détermination de la BMS à atteindre des objectifs de ressources et d’emplois. Ainsi au plan ressources 2019, elles se chiffreront à 721,8 milliards FCFA contre une estimation de réalisation de 684,2 milliards FCFA (une progression de 5,5%). Les dépôts clientèles devraient atteindre 533 milliards en 2019 contre 489,7 milliards en 2018. C’est 43,3 milliards de plus.

Quant aux emplois en 2019, les prévisions portent sur 808,9 milliards de FCFA. Une hausse de 58 milliards de FCFA. Les crédits à la clientèle sont estimés à 565 milliards CFA en 2019. La prévision du produit net bancaire pour l’exercice 2019 est de 35,78 milliards. Ce qui constitue une augmentation de 11% par rapport à 2018.Enfin, le résultat net prévisionnel est de 9,6 milliards en 2019.

Pour ce faire, six actions majeures de la BMS SAmarqueront2019. Ce sont : l’extension du réseau de transfert rapide d’argent, l’achèvement de la transformation de la succursale BMS d’Abidjan en filiale, la création de cinq nouvelles agences, l’augmentation du volume des financements de l’économie nationale(PME/PMI) et la poursuite des efforts de mobilisation des ressources internes de la clientèle.

La Rédaction « Le Renard »

 

 

 

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. Je me demande comment on arrive à obtenir aussi facilement le titre de “professeur” au Mali? il y a autant de professeurs que de généraux dans l’armée et le pays est toujours dans la merde!!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here