Arrivée possible de Macron au Mali le 20 decembre : Bamako pose deux conditions !

8

C’est le prestigieux journal, Jeune Afrique du 14 décembre 2021, qui a  publié le scoop : « Mali-France : Emmanuel Macron va rencontrer Assimi Goita à Bamako ». Au même moment, le journaliste-écrivain, Serge Daniel,  annonce dans un tweet la même information, en précisant qu’il sera accompagné  par les présidents Mahamat Idriss Deby du Tchad et Nana Akufo-Addo du Ghana.

Rapidement, l’info a fait le buzz sur les réseaux sociaux. Chacun y va de son commentaire. Pour les uns,  c’est une victoire de Assimi Goita sur Macron, pour les autres, c’est bien le contraire.

Selon Jeune Afrique, le président français se rendra à Bamako le 20 décembre  pour discuter avec lui de la possible arrivée des mercenaires russes de wagner au Mali et de l’organisation des élections censées mettre fin au régime de transition.

Après cet entretien, le même journal nous apprend qu’Emmanuel Macron s’envolera pour la base militaire française à Gao pour diner de noël avec les troupes françaises. Accompagné de Florence Parly, la ministre des Armées, il fera aussi un point sur le processus de transformation de la force Barkane enclenchée depuis trois mois.

Rappelons qu’en janvier prochain, Emmanuel Macron prendra la présidence tournante de l’UE. Aussi, échangera-t-il  avec les contingents européens de la Task, force Takouba.

Ces informations ont surpris Bamako qui dit n’avoir pas été informée de cette visite ( on était mardi 14 décembre). C’est bien le lendemain que Koulouba a reçu une note verbale relative à cette mission d’Emmanuel Macron au Mali.

Les autorités de la transition ne manqueront pas de relever l’incongruité diplomatique qui a consisté à faire fuiter l’information, avant même qu’elles n’en soient saisies.

Très remontées contre  cette attitude de Paris, les autorités de la transition sont en train d’y réfléchir pour trouver la réponse appropriée. Elles sont divisées entre  refuser ou accepter l’arrivée de Macron en territoire malien.

Au moment où nous mettions sous presse, Bamako, nous a-t-on dit, accepte l’arrivée de Macron à deux conditions.

La première, le Mali étant un Etat souverain n’acceptera pas aborder la question de wagner avec Macron.

La seconde, au nom de cette même  souveraineté, Bamako ne permettra pas à son illustre  hôte d’aborder  la question des élections liées à la fin de la transition.

Voilà les conditionnalités que Bamako s’apprête à annoncer pour Paris, via son Ambassade au Mali.

L’Elysée acceptera-t-elle de se soumettre aux désidératas de Koulouba ?

En tout cas, le torchon brûle entre les deux institutions.

Wa-Salam!

El Hadj Chahana Takiou

Commentaires via Facebook :

8 COMMENTAIRES

  1. LE YALTA 2.0 EST VISIBLEMENT PASSÉ SOUS SILENCE CHEZ LES LARBINS FRANÇAFRICAINS…

    Comme on l’a également dit, le mois dernier, j’ai accompagné le secrétaire Blinken lors de son premier voyage sur le continent en tant que secrétaire d’État.

    Nous nous sommes rendus au Kenya, au Sénégal et au Nigeria. Et lorsque le secrétaire était à Abuja, vous avez peut-être vu le discours qu’il a prononcé au siège de la CEDEAO. La CEDEAO est un groupe de 15 pays d’Afrique de l’Ouest qui se consacre à l’étude et la résolution des défis politiques et économiques en Afrique de l’Ouest.

    Dans son discours, le secrétaire Blinken a présenté un principe qui définit la nouvelle approche de l’administration Biden-Harris à l’égard de la politique américaine en Afrique.

    Simplement et directement, il a reconnu que les États-Unis ne peuvent plus espérer faire avancer nos priorités mondiales en matière de politique étrangère sans le partenariat des gouvernements, des institutions et des peuples africains.

    Il a dit, et je cite : « L’Afrique façonnera l’avenir, et pas seulement l’avenir des Africains, mais celui du monde ».

    ALORS, LE YALTA 2.0 EST VISIBLEMENT PASSÉ SOUS SILENCE CHEZ LES LARBINS FRANÇAFRICAINS…

    C’ EST LES USA QUI VIENNENT ANNONCER EUR CAPITULATION FACE Á LA RUSSIE ET LA CHINE…
    LES LARBINS DE L’ OTANnistan PERCHÉS AU POUVOIR EN AFRIQUE N’ OSENT PAS REGARDER LA VÉRITÉ EN FACE, …
    ILS AURAIENT PU ÉCONOMISER Á LEUR “BENKE BLÉN-KE BLINKEN” UNE TOURNÉE DE TROP…

  2. Arrivée possible….. de Macron au Mali le 20 decembre…..

    LE CONDITIONNEL A BIEN SA PLACE ICI …..

    Je pense que l’ agenda de Mr Assimi Goïta est trop chargé pour le tourisme communicationnel qu’ on lui propose…

    En pleine ANR, Mr Assimi Goïta a beaucoup de travail, prière de ne pas le déranger sourtut avec des chants de cigale…

  3. Tribune d’Ingozma ag-AZAMANE intitulée « Jupiter gaulois (Emmanuel Macron) contre le Sphinx-tête de mort malien (Issimi Goïta) »

    L’article de presse malienne, copié et collé ici, fait l’annonce fracassante de la rencontrer prévue pour le lundi 20 Décembre 2021, d’Emmanuel Macron (à l’initiative du Jupiter gaulois) avec Issimi Goïta (le Sphinx-tête de mort malien) en présence de Mahamat Idriss Deby du Tchad et Nana Akufo-Addo du Ghana.

    Faut-il rappeler que Mahamat Idriss Deby, le PR autoproclamé du Tchad qui succéda, royalement, à son défunt patser, fut, en 2013, le Commandant Du Contingeant tchadien de la « Minus-Amusement » dans le Tégharghat-Tessalit qui perdit 60 éléments par l’embuscade des terro-djihado-narcotrafics de Aqmi-Ansar Chaïtan de Iyad ag-Ghali, occasionnée par la traitrise des Clébards sans colliers pisteurs du MNLA mobilisés par la Frances depuis le Burkina du « Beau Blaise ».

    Il faut dire que Macron-« Macaroni » bénéficie, dans sa cabale contre le Mali, de l’appui de Mohamed Bazoum, le PR du Niger qui est un bon connaisseur du Mali depuis qu’en 2014, ministre des AE de son pays, il avait participé aux pourparlers pour le Désaccord d’Adezaïr

    Assurément qu’il n’y aura de match entre les ministres des AE malien (Ab. DIOP-« le doux agneau ») et français (« Jean-Ivre-Le Truand », ce dernier étant le Lion gaulois qui chiffonna 3 PR français (Sarko, Hollande et … Macron) qui est, en plus d’être aussi malin qu’un lièvre des Landes bretonnes, est le « Crésus gaulois » du moment.

    Je conclurais ma tribune par pronostiquer que la rencontre annoncée serait l’occasion de voir la destruction de Assimi Goïta (pot de terre) par Macron (pot de fer) !

  4. Calmons nous et pas la peine de s´agiter autour de cette arrivée. Il vient juste dire bonjour á ses troupes et proférer le dernier avertissement á nos ***** qui confisquent nos droits et libertés.


  5. – La première, le Mali étant un Etat souverain n’acceptera pas aborder la question de wagner avec Macron.

    – La seconde, au nom de cette même souveraineté, Bamako ne permettra pas à son illustre hôte d’aborder la question des élections liées à la fin de la transition.

    PLUS CLAIR ON NE POURRAIT L’ ETRE… !!!

    McROND DOIT COMPRENDRE, AVEC UN PEU D’ INTÉLLIGENCE ET DE DIGNITÉ, QU’ IL N’ Y A PLUS DE RAISON DE VENIR AU MALI.

    EN PLUS, McROND FAIT VOMIR LE PEUPLE MALIEN.

  6. C’est pire que de la sorcellerie,du haut de son arrogance,la jolie laide s’auto invite ,quelle incohérence!
    Elle croit être le nombril du monde ou quoi?

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here