Coopération bilatérale : L’Ambassade de Turquie célèbre la date du 15 juillet 2016 et salue la coopération entre Bamako-Ankara

0

La journée de la démocratie et de l’unité nationale en Turquie, la coopération entre Bamako et Ankara, ont été entre autres sujets au centre d’un échange entre le nouvel ambassadeur de Turquie, son excellence, M. Murat M. Onart et les journalistes maliens. C’était à la résidence de la dite ambassade à la cité du Niger, le lundi, 15 juillet 2019.

Chaque peuple fait son propre histoire dit-on. Il y a 3 ans de cela, le 15 juillet 2016, selon l’ambassadeur de Turquie, M. Murat M. Onart, une partie de l’armée infiltrée par FETO, a essayé de faire un coup d’état. Il a fait savoir que le Parlement qui constitue, une des institutions la plus importante en Turquie a été bombardée ainsi que la présidence, le centre des Forces spéciales à Ankara, la sûreté générale. Selon son excellence, c’est quand le peuple a résisté que ces forces obscurantistes ont fait 251 morts et plus de 2000 blessés parmi la population. Le peuple est sorti en nombre pour barrer la route suite à l’appel du président Erdogan contre  cette forfaire dont les auteurs étaient sortis avec leur drapeau dans les rues a expliqué M. l’Ambassadeur. Selon lui, main nue, le peuple a mis en déroute cette frange de l’armée qui s’était mise au service de cette organisation  terroriste qui avait infiltré les écoles, les universités, toutes les institutions du pays. Il a rappelé que l’endoctrinement de cette organisation terroriste a commencé depuis les années 1980 par les œuvres de bienfaisance en Turquie et à l’extérieur du pays (constructions d’écoles, œuvres de charité et  bienfaisances dans tous les domaines. Il dira que quand le peuple et son président légitime ont eu le dessus, l’ordre a été établi. Il a indiqué que c’est pendant les moments difficiles qu’on reconnaît ses vrais amis. Selon l’ambassadeur de Turquie, le Mali a soutenu le peuple Turque dans sa démocratie en ces moments difficiles. Le Mali, grâce à son président, Ibrahim Boubacar Keita, a accepté la reconversion de toutes les écoles qui ont été misent sous la coupe de l’Etat Turque va-t-il faire savoir. Selon son excellence M. l’Ambassadeur, sur le plan politique, l’axe Bamako-Ankara est au beau fixe. Sur le plan économique, il a indiqué qu’il y a aujourd’hui, 18 écoles en pleine capacité avec 2600 enfants dont la cérémonie de fin d’études de certains étudiants Maliens venait d’être célébrée la semaine dernière au palais des sports. Il dira que cette coopération entre les deux pays vise les intérêts réciproques. Selon lui, des hommes d’affaires Turque sont venus au Mali et ont rencontré le ministre de commerce. La Turquie, a-t-il fait savoir, a une compagnie d’énergie au Mali qui produit 40 Mg watt par jour. Et, la compagnie Turque, Challenge fait 7 voyages par semaine (Bamako-Istanbul). Il a également indiqué qu’une agence de coopération(TIKA) Turque existe dont un accord de partenariat est en train d’être finalisé. Selon son excellence, M. Murat  M. Onart, c’est par cette agence que l’aide de la Turquie en direction du Mali va transiter. Il dira que la Turquie a beaucoup de choses à partager avec le Mali dans beaucoup de domaines, tel que le coton, l’agro-alimentaire, les emballages, le beurre de Karité etc. L’ex -ambassadeur du Mali en Turquie, M. Abdoulaye Soumaré n’a pas manqué de saluer cette coopération entre les deux pays. Selon ce dernier, la visite du président Ibrahim Boubacar Keita en Turquie est une occasion à saisir par les opérateurs économiques du Mali. Selon lui, les deux pays peuvent faire beaucoup de chose ensemble. Son séjour en Turquie a été une leçon pour lui. Il a salué la coopération entre les deux  pays. Enfin, l’ambassadeur a fait savoir que le Mali et son pays peuvent échanger avec son pays également dans le cadre de la lutte contre le terrorisme. Il a salué et a félicité les autorités maliennes dans sa quête pour la stabilité et le développement du pays et dira que son pays reste ouvert pour une coopération harmonieuse des deux pays.

Fakara Faïnké

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here