Sécurité alimentaire : Le Japon fait un don de 1,6 milliard FCFA au Mali

0

Le Ministre des affaires étrangères, de la coopération internationale et l’intégration africaine Son excellence M. Abdoulaye DIOP et Son excellence M. Daisuke KUROKI, Ambassadeur du Japon au Mali ont procédé ce vendredi 21 octobre en présence du Commissaire à la sécurité alimentaire M. Oumar Ibrahim TOURE, à un échange de notes relatif à un don d’un montant de 333 millions de yens  (1,6 milliard FCFA) dans le cadre du programme d’aide alimentaire du Japon (KR).

A travers ce don le Japon apporte un appui au Gouvernement du Mali, à travers le Commissariat à la sécurité alimentaire, pour l’atteinte de la sécurité alimentaire. Il s’agit spécifiquement d’améliorer l’approvisionnement des populations en céréales notamment en riz de meilleure qualité à un prix raisonnable.

Les produits de ce financement seront essentiellement vendus aux opérateurs économiques intervenant dans le secteur afin de reconstituer le fonds de contrepartie alors qu’une autre portion sera distribuée aux couches vulnérables.

Dans son intervention SE Abdoulaye DIOP, s’est dit honoré de signer les documents de ce don au nom de Son excellence Monsieur le Président de la République et du Gouvernement parce qu’il démontre une fois l’engagement du Japon à soutenir les efforts de résilience de notre pays.

Dans son allocution, le diplomate japonais a souligné que cet appui humanitaire vise à atténuer les impacts socioéconomiques d’une récolte insuffisante susceptible d’affecter quelques 3 millions de personnes.

En effet, le Japon est aux côtés du Mali pour sa stabilisation à travers des programmes de formation et d’équipement dans le secteur de la sécurité et de la justice, la promotion du développement agricole, l’aide alimentaire (dons financiers, mécanisation, intrants, 101 magasins de stockage, banque de céréales, aménagements de terre, puits, prévention des inondations, etc.), l’éducation, la santé, l’alimentation en eau potable et la réalisation d’infrastructures. Cette assistance s’élargit également sur le plan international  dans le cadre notamment de la TICAD dont le 6e sommet s’est réuni récemment au Kenya.

 

BIP MAECIIA

 

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER