Tension Mali-Côte d’Ivoire : Les bons offices du Président togolais

0

Depuis le 10 juillet dernier, la tension est vive entre les autorités maliennes et ivoiriennes suite à l’arrestation des 49 militaires ivoiriens à l’Aéroport international Président Modibo Kéïta de Bamako-Sénou. De cette date à nos jours, c’est la guerre des déclarations entre les deux pays. Pour dissiper la tension, la médiation du Président de la République togolaise a été sollicitée. C’est ainsi que le Président de la Transition, SE le Colonel Assimi Goïta, a accordé une audience, le lundi 18 juillet 2022, à Robert DUSSEY, ministre togolais des Affaires étrangères, de l’Intégration régionale et des Togolais de l’extérieur. Il était porteur d’un message du Président de la République de Togo, Faure Gnassingbé.

​À l’issue de cette audience, le ministre togolais a indiqué, au cours d’un point de presse, que les questions bilatérales d’intérêt commun et sous-régional étaient à l’ordre du jour de cette rencontre. ”Au sujet des discussions entre les deux personnalités, la détention des 49 soldats ivoiriens au Mali. Aux dires du diplomate togolais à sa sortie d’audience, le Président de la Transition le Colonel Assimi Goïta se dit très ouvert, favorable au dialogue et souhaite surtout préserver les relations de fraternité et d’amitié entre la Côte d’Ivoire et le Mali.

​C’est pourquoi le Président de la Transition a sollicité le concours de son homologue togolais, Faure Essozima Gnassingbé, afin de trouver une solution rapide à cette situation entre les deux pays.

​”Je voudrais vous confirmer la disponibilité du Président de la République togolaise d’aider et d’user de ces bons offices pour résoudre définitivement ce problème entre nos deux pays”, a rassuré le ministre togolais des Affaires étrangères avant de conclure : ”Pour le Togo et le Président Faure Eyadéma, la paix au Mali, la paix en Côte d’Ivoire, c’est la paix dans toute la région et dans notre pays, le Togo”.

​Après le Mali, l’émissaire togolais s’est rendu en Côte d’Ivoire où il a eu un entretien avec le Président Alassane Dramane Ouattara sur le même sujet.

Y. SANGARÉ

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here