Visite de travail de la Chancelière Allemande au Mali : Angela Merkel donne un coup d’accélérateur à la coopération entre Bamako et Berlin

1
En visite au Mali, Angela Merkel plaide pour un soutien militaire accompagné d’aide au développement
Arrivée le 9 octobre à Bamako d'Angela Merkel pour la première visite d'un chef de gouvernement allemand au Mali. © Baba Ahmed/AP/SIPA

Il était exactement 15 heures 20 minutes ce dimanche 9 octobre lorsque l’avion de la Luftwafe de la Bundesrepublik touchait le tarmac de l’Aéroport International Président Modibo Keita de Bamako Sénou. A 15 heures 30 minutes, la Chancelière allemande, Mme Angela Merkel foulait  pour la toute première fois le sol malien.

Très élégante dans sa veste blanche et son pantalon noir, Angela Merkel a été accueillie à sa descente d’avion par le Président de la République, Ibrahim Boubacacr Keita, lui aussi en basin blanc, très souriant en allant à la rencontre de son hôte de marque.

Pour ce premier voyage de la Chancelière allemande au Mali, la Dame la plus puissante d’Europe  était accompagnée d’une très forte délégation, dont une vingtaine de journalistes.

Après avoir passé en revue les troupes, IBK a conduit son invitée de marque au  salon d’honneur de l’Aéroport International Président Modibo Keita. Là, la Chancelière s’est entretenue avec le Président malien devant un parterre de journalistes nationaux et  internationaux.

L’entretien a été l’occasion pour les deux personnalités de passer en revue plusieurs aspects des relations entre Bamako et Berlin. Le Président Ibrahim Boubacar Keita n’a pas tardé à faire l’éloge de la Chancelière allemande, car sa venue dans notre pays ne le surprend pas.

«Femme de cœur qu’elle est, celle qui a souci des autres, de l’humain. Elle l’a démontré pratiquement dans tous les enjeux importants au plan mondial. Elle n’a pas eu souci des conséquences de telles décisions dès lors que l’humain est interpellé».

Le Chef de l’Etat a rappelé les liens d’amitié historiques entre nos deux pays, qui remontent à l’Indépendance du Mali. Il a aussi remercié son invitée pour tout le soutien que l’Allemagne apporte à notre pays  dans le cadre de la résolution de la crise du Nord.

«Nous avons, depuis la survenue de la crise, eu le bénéfice de votre accompagnement, qui se traduit aujourd’hui par une décision des autorités allemandes d’autoriser l’envoi au Mali de 650 militaires, pour la première fois dans l’histoire militaire allemande».

Le Président IBK n’a pas manqué d’énumérer les secteurs dans lesquels l’Allemagne donne le meilleur d’elle-même au Mali, notamment la Réforme du Secteur de la Sécurité avec EUCAP Sahel, la gouvernance démocratique avec les questions de la décentralisation, l’agriculture, l’eau et l’assainissement.

Pour sa part, la Chancelière, après avoir écouté avec intérêt les propos du Président malien, a rappelé avec insistance que son pays allait s’investir dans le soutien militaire et l’aide au développement pour lutter plus efficacement contre la crise migratoire. Par ailleurs,  elle a assuré son hôte du jour de l’engagement de Berlin de renforcer son accompagnement au Mali afin que les Maliens reprennent en mains leur propre destin.

Pour ce faire, l’Allemagne entend promouvoir la formation des Agents de Police pour mieux combattre les passeurs et les trafiquants de drogues. Elle a également précisé que son implication aux questions de sécurité ne ferait pas au détriment des secteurs traditionnels de la coopération Mali – Allemagne.

«La coopération au développement sera renforcée, à travers le Fonds fiduciaire de l’Union Européenne et la coopération au développement au Nord du Mali également», a affirmé Mme Angela Merkel.

Mohamed Naman Keita 

 

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

1 commentaire

  1. Les PTF à l’image de l’Allemagne permettront à notre pays de ne plus souffrir de certaines situations imposées à lui telles que la crise multidimensionnelle et autres défis de développement et d’autonomisation.

Comments are closed.