Bitumage de la route Baroueli-Tamani : Du soulagement au coup politique !

6
Bitumage de la route Baroueli-Tamani : IBK donne le premier coup de pelle

Du soulagement au coup politique !Pour un vrai coup politique, le président IBK s’est empressé d’achever ce projet bloqué par le coup d’état de 2012. Il s’agit du bitumage de la route reliant Tamani dont est originaire Chérif Ousmane Madani Haïdara à Barouéli. Pour l’occasion, ce mercredi 24 mai, la population de la commune rurale de Tamani est massivement sortie pour accueillir le Président de la République et son Gouvernement.

A quelques encablures de la présidentielle, tous les moyens sont bons pour se donner une bouffée d’oxygène. Le président IBK après une période de disette entend profiter des derniers instants de sa gestion pour remobiliser les Maliens. L’objectif, un second mandat.

D’une pierre deux coups, le président en compagnie du gouvernement s’est déplacé à Tamani pour le lancement officiel des travaux de construction et de bitumage de la route Barouéli-Tamani. Cette construction s’inscrit dans le cadre de la Politique Nationale des Transports, des Infrastructures de Transport et du Désenclavement du Gouvernement. Aussi, IBK et sa suite ont continué sur Ségou pour la journée paysanne.

En effet, à Tamani, le chef du village, le maire et le guide spirituel des Ançars, ont montré leur enthousiasme de voir ce tronçon bientôt bitumé.

“Le désenclavement permet de rompre l’isolement […] permet de relier les pays, les villes, les villages et les fractions… “, dixit Madame le ministre de l’Equipement et du Désenclavement (MED) dans son allocution.

Le chef du village de Tamani Tata FOFANA, le maire de la commune rurale de Tamani Mahamadou YARNAGORE ont tous confirmé cette expression.

Selon le chef du village, cette route permettra de faciliter le déplacement de la population. Facilitera le transport des produits agricoles, maraichers, mais aussi les poissons vers les grandes villes. Egalement, pour ce dernier, elle permettra d’évacuer facilement les femmes enceintes vers Barouéli. D’après lui, la plupart des femmes dans cette situation accouchaient en cours de route vers le chef lieu de cercle, Barouéli.

De son côté, M. le maire YARNAGORE soutient que la route fait trois heures de course compte tenu de son état actuel. Par contre, le bitumage de cette route pourrait réduire ce temps. Aussi, le trajet sera praticable pour les pèlerins qui se rendent à Tamani une fois par an pour rendre hommage à la famille de Chérif Ousmane Madani HAIDARA.

Selon le MED, Mme TRAORE Seynabou DIOP, le concept de ” Désenclavement ” est un projet du Président de la République Ibrahim Boubacar KEITA (IBK) introduit dans l’architecture gouvernementale le 11 avril 2014 avec des missions clairement identifiées. Pour elle, ces travaux vont permettre l’amélioration des conditions de vie et de travail de la population de cette commune. C’est ainsi qu’elle a invitée les entreprises bénéficiaires des travaux et les autres acteurs à utiliser au maximum les ressources humaines locales de toutes les zones en chantier. De plus, la route Barouéli-Tamani va permettre de créer des emplois, de renforcer des échanges commerciaux, de valoriser d’énormes plaines rizicole et d’importants gisements de calcaires, d’une part. Elle pourra faciliter l’écoulement d’une manière sécurisée des produits agricoles, de promouvoir les activités d’élevage, d’améliorer la sécurité routière lors des fêtes religieuses notamment le pèlerinage, d’autre part. Le tronçon Barouéli-Tamani, c’est aussi l’accroissement du taux d’accès aux infrastructures scolaire, de santé, la protection de l’environnement, à travers la plantation d’arbres et la création de points d’eau modernes.

Longue de 31 km, la BECM-CG, entreprise malienne, assure les travaux de bitumage de cette route pour un montant de 7.222.996.259 FCFA TTC (Toute Taxe Confondue). Cette entreprise a 12 mois pour effectuer ce travail. Les périodes hivernales hors délai. A noter que le financement de ces travaux est assuré à 100% par le budget national.

Du point de vue technique, la largeur de la plateforme est 10 mètres, la largeur de la chaussé est 7 mètres, la largeur des accotements est de 15,50 mètre, une couche de fondation de latérite de 5 centimètres d’épaisseurs, une couche de base en grotte de latérite de 15 centimètres d’épaisseurs et un revêtement en enduit superficiel de couche. L’ensemble de ces caractéristiques correspond à une vitesse de 100km/h.

A titre de rappel, le Président de la République et son gouvernement sont à leur cinquième lancement de bitumage de route dans ce mois.

D’abord, le premier lancement s’est fait à Djalakorodji le 3 mai. Ensuite le second à Kangaba le 6 mai. Puis le troisième à Sadiola le 8 mai. Puis après le quatrième à Kalana le 13 mai. Enfin le cinquième à Tamani ce mercredi 24 mai. Ce dernier marque la fin de cette série de lancement effectué par IBK et son exécutif en ce mois de mai.

Après avoir lancé les travaux, S.E.M IBK a accordé quelques mots à la presse. Lisez plutôt ses expressions.

            “J’ai beaucoup d’émotions. Je suis très ému de voir réaliser un tronçon qui porte beaucoup de bonheur au plan humain, plan économique, plan social. C’est donc le bonheur qui n’est plus caché. Bonheur dont certains ont rêvé mais qui se trouvent aujourd’hui entre les mains de Dieu. Néanmoins, mon bonheur ne sera réel que lorsque je viendrai à Tamani par la route bitumée. Ce jour-là, comme ce fut le cas, je serai un homme très heureux, comblé. Pour cela, je souhaite que l’entreprise BECM-CG fasse de son mieux pour raccourcir le délai d’exécution. Elle sait à quelle misère elle va mettre fin. Donc, je l’engage en office à faire tout son possible pour que cette route soit disponible dans un délai raccourci. En ce moment-là, si ALLAHOU SOUB HANA WATA ALLAH ne me rappelle de ses conditions, nous puissions venir inaugurer cette route IN CHALLAH.”

Par

Yacouba TRAORE

Envoyé spécial à Tamani

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

6 COMMENTAIRES

  1. Mamadou NOMOKO 28 Mai 2017 at 10:00
    “Le gouvernement IBK en tête pour à Tamani , pour le lancement des travaux de bitumage de la route Tamani-Braoueli, Long de 31 kilomètres . Ça fait rire !
    Il y a combien de kilomètres à bitumer à travers le Mali?
    Pourquoi maintenant au dernier tournant de son mandat?
    Un Président de la Republique qui se déplace pour le lancement des travaux de bitumage de 31 kilomètres ? C’est amusant ! vraiment il n’a rien à faire ”

    Rien d’autre à ajouter: TOUT EST DIT!

    Il faudrait être à la fois stupide, sourd, aveugle, et pintade (lol), pour ne pas constater la DRAMATIQUE ABSENCE DE REALISATIONS du pire président-bon à rien que le pays ait connu jusqu’ici!!!

    PS: J’ai intentionnellement ajouté “pintade” dans la liste des tares, parce que je constate que si elles ont Dieu Merci disparu de Maliweb, il en reste encore UNE qui a du s’échapper de l’enclos, à savoir, l’abruti dénommé Frédéric Sow au bas de cette page, ave son commentaire téléguidé et “ultra convainquant” lol!

  2. Le gouvernement IBK en tête pour à Tamani , pour le lancement des travaux de bitumage de la route Tamani-Braoueli, Long de 31 kilomètres . Ça fait rire ! Pourquoi Tamani? Il y a combien de kilomètres à bitumer à travers le Mali? Pourquoi maintenant au dernier tournant de son mandat? Un Président de la Republique qui se déplace pour le lancement des travaux de bitumage de 31 kilomètres ? C’est amusant ! vraiment il n’a rien à faire . Pourquoi n’effectue t-il pas des déplacements dans les régions du Nord ? Pourtant il a consacré tout son premier et dernier quinquennat pour la résolution des crises sécuritaires dans ces régions ? Quel autre bilan peut il présenter aux maliens ? De toutes les façons , 2018 est différente de 2013. Ni les chefs religieux, ni les chefs militaires ne pourront pas faire fléchir les maliens. On suit les consignes de vote d’un imam si on a à manger . Ce premier quinquennat d’IBK, personne n’a besoin de conseil de qui que ce soit. Chacun a tiré ses propres leçons . Rendez-vous à 2018. Tout sauf IBK.

  3. “A titre de rappel, le Président de la République et son gouvernement sont à leur cinquième lancement de bitumage de route dans ce mois.”

    Et à titre également de “rappel”, pauvre con de griot, le président de la république et son gouvernement ont TELLEMENT PEU FAIT DURANT PRES DE 5 ANS qu’ils en sont réduits à entretenir tout un battage médiadico-infantile AUTOUR DU MOINDRE PETIT KILOMETRE DE BITUMAGE!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    Nous ne prends pas TOUS pour des cons, petit Traoré!

  4. En regardant le jt de 20h de l’PRTM, je n’ai eu que DU DEGOUT.
    Donc, à chaque fois que le VAURIEN TOTO VOLEUR VENTRU IVROGNE se deplace , il faut ALIGNER DES CENTAINES D’ENFANTS SOUS LE SOLEIL pour l’acceuillir.
    Quel regression, pendant que LES MORVEUX qui lui sert de petits enfants sont dans la piscine interieur à sebenicoro. Les enfants des contribuable sont PRIVÉ D’ECOLE et on les fout dehors piur aller applaudir .
    Quel image DEGOUTANTE.

    *********************************
    Gloire perpetuel à KLELA BABA. Que soit ebut sin nom, sa vie, sa source et sa lumière.
    Vive le GANJISME, vive la science universelle !

  5. Sans aucun doute l’entreprise BECM-CG est la hauteur….car comme l’entreprise EGK elle est l’une des rares entreprises BTP maliennes a être hautement efficaces, professionnelles et rigoureuses a l’exécution du bon travail! Ces deux entreprises maliennes n’ont rien a envier aux autres entreprises multinationales BTP auxquelles l’État malien donne presque les 80% des projets! Quelle honte de seulement jeter des miettes au siens et donner de gros morceaux aux autres.
    Par ailleurs, pour que le problèmes des infrastructures routières soit résolu définitivement il faudra limoger toutes les équipes des structures incompétentes et faillie a savoir l’ AGEROUTE et L’AUTORITE ROUTIERE!!! La soi-disant AUTORITE ROUTIERE avec des revenus de près de 50 milliards annules puises au niveau du BNP ne fout rien de bon….il ne fait que laisser des entreprises bidon et de bricolage comme ECGF et SOMAGEC bricoler nos routes au nom d’entretiens…. c’est une honte de voir qu’on continue d’attribuer des marches d’entretiens routiers a ces genre d’entreprises alors qu’elles ont prouvé au monde entier leur incompétence et leur manque de savoir faire.

    Chaque année que Dieu fait L’AUTORITE ROUTIERE en complicite avec l’AGEROUTE ne font que gaspiller des milliards de nos ressources en complicité avec ces entreprises de bricolage de routes ECGF et SOMAGEC etc.. ces entreprises qui se moquent des usagers en leur bloquant la circulation pendant des semaines et des mois pour enfin ne rien leur construire que des routes qui gonflent comme du ballon au bout de 6 mois! Un exemple palpable c’est les entretiens que Ageroute a approuvé a ces deux entreprises sur les artères Faladie- Tour de l’Afrique- Yirimadio stade 26 Mars dans le cadre des préparatifs du Sommet Françafrique 2017. Allez y simplement voir de vos propres yeux, car jusqu’à présent la SOMAGEC pour sa part n’arrive pas encore a finir avec son bricolage entre le cimetière de Niamakoro et la Tour de l’Afrique sur moins d’un km. Et quelle insulte aux pauvres usagers! L’on se demande s’il y a un service de contrôle au sein de l’Ageroute! Quant a ECGF elle avait fini très vite avec sa part entre la Tour de l’Afrique et la Station Shell allant vers le Stade 26 Mars …mais allez y constater ce qu’elle a bricolé!!! C’est inadmissible simplement!

  6. Merci au KANKELITIGUI qui met fin aux souffrances dans notre localité. Il faut le reconnaître sauf la mauvaise foi, le président IBK est un bâtisseur malgré la crise que traverse notre pays, IBK pose de nombreuses actions de développement.
    TOUS AVEC IBK POUR 2018

Comments are closed.