En la faveur des journées minières et pétrolières du Mali : Dr Boubou Cissé rend un vibrant hommage à Boukary Sidibé dit Kolon pour sa contribution au développement du Mali

3

Profitant de l’ouverture des Journées minières et pétrolières du Mali, le mardi dernier au Centre international de conférences de Bamako (Cicb) le Premier ministre, Dr Boubou Cissé, a rendu un vibrant hommage à l’Ambassadeur du Mali à Abu Dhabi, Boukary Sidibé dit Kolon pour sa contribution au développement du pays plus particulièrement du secteur minier. Lancée le 12 novembre dernier, cette 8ème édition des Journées minières et pétrolières du Mali prendra fin ce jeudi au Centre international de conférences de Bamako (Cicb).

Placée sous la présidence du président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta, en déplacement à Paris pour la Conférence générale de l’Unesco, c’est le Premier ministre, Dr Boubou Cissé, qui a eu l’insigne honneur de présider l’ouverture des journées minières et pétrolières du Mali, édition 2019. C’était en présence de plusieurs personnalités dont des membres du gouvernement ainsi que des invités de marque venus de certains pays partenaires comme les Emirats Arabes Unis. Ce qui justifie d’ailleurs la présence de l’Ambassadeur du Mali à Abu Dhabi, Boukary Sidibé dit Kolon à cette cérémonie.

Le Premier ministre, Dr Boubou Cissé, a saisi cette opportunité pour rendre un vibrant hommage à Boukary Sidibé dit Kolon, l’Ambassadeur par qui la mobilisation des Emirats Arabes Unis a été possible. “Je  rends hommage à certains de nos Ambassadeurs accrédités auprès d’autres pays présents en particulier son Excellence Boukary Sidibé dont la contribution au secteur minier a lieu d’être connu. En l’espace de trois ans de présence aux Emirats Arabes Unis, vous avez pu contribuer à augmenter significativement les investissements directs étrangers dans ce secteur minier au Mali particulièrement en provenance des Emirats Arabes Unis. Merci de votre présence. Merci pour la délégation qui vous accompagne”, a déclaré le Premier ministre.

Boukary Sidibe Kolon
Boukary Sidibé dit Kolon

“Je pense que le rôle a été beaucoup plus dans l’initiation, le suivi et dans l’application qui sont traduits par de concrets. C’est ce qui est important. Les retombées sont là. Ce n’était pas que les mines.  Aujourd’hui, nous avons une présence multiforme pour tout ce qui concerne dans le cadre du bilatéral et aussi dans le cadre des investissements privés, que nous avons pu apporter pour le Mali. Ce sont des initiatives que je mettrais à l’actif du Premier ministre, qui n’a pas ménagé d’efforts, pour venir nous voir à Abu Dhabi au moins 8 fois en 3 ans” dira Boukary Sidibé dit Kolon.

Notons que l’axe Bamako-Abu Dhabi est devenu aujourd’hui tellement florissant qu’en trois ans le président de la République Ibrahim Boubacar Kéïta a déjà effectué plusieurs visites historiques à Abu Dhabi dont trois sur invitation du Prince héritier Cheick Mohamed Bin Zayed.

L’Ambassade du Mali à Abu Dhabi bouge comme on peut dire que l’ambassadeur Boukary Sidibé dit Kolon est entreprenant. C’est un véritable modèle de bourreau du travail avec toutes les retombées qui en découlent. D’une manière générale, l’ambassadeur se doit de protéger les ressortissants de son pays, mais aussi et surtout de négocier avec le gouvernement local et de défendre les intérêts de son pays.

Au-delà, il est aussi chargé de promouvoir des relations amicales et de développer les relations économiques, culturelles, scientifiques et militaires entre le pays d’accueil et le sien. Si tel est le cas, alors Boukary Sidibé est sans conteste le “Meilleur ambassadeur du Mali” en activité. C’est lui qui a révolutionné le concept de diplomatie économique en ce qui concerne le Mali. Pour preuve, les nombreuses visites du président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta et de l’actuel Premier ministre, Dr. Boubou Cissé, ministre de l’Economie et des finances aux Emirats Arabes Unis.

En multipliant les rencontres, échanges et autres activités avec les autorités d’Abu Dhabi, instaurant du coup une grande confiance avec celles-ci, Boukary Sidibé entreprend de renforcer davantage les liens de coopération entre le Mali et les Emirats arabes unis dans plusieurs domaines.

Plusieurs conventions et accords de prêt ont été signés au cours de ces dernières années. Il s’agit de l’exemption de visas entre le Mali et les Emirats arabes unis pour les détenteurs de passeport diplomatique, la convention de non double imposition pour les entreprises, la création de la Commission mixte, l’accord de protection des investissements, la signature d’une coopération sécuritaire de lutte contre le trafic de drogue. Sans oublier la signature d’une convention de prêt de 30 millions de dollars US (entre 15 et 25 milliards de Fcfa) pour les logements sociaux et la signature d’un accord de rénovation des hôpitaux Gabriel Touré et du Point G.

Récemment, sur le rapport du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, le conseil des ministres a adopté des projets de texte relatifs à la ratification de l’accord de prêt, signé à Abu Dhabi, aux Emirats arabes unis, le 30 juin 2019, entre le gouvernement du Mali et le Fonds d’Abu Dhabi pour le développement, pour le soutien à la balance des paiements.

Par cet accord, le Fonds d’Abu Dhabi pour le développement accorde au gouvernement de la République du Mali un prêt d’un montant de 918 millions 250 000 dirhams, équivalant à 250 millions de dollars des Etats-Unis d’Amérique, soit 146 milliards 67 millions 500 000 Fcfa environ.

Ce prêt est destiné au soutien de la balance des paiements de la République du Mali. Il contribuera à améliorer la liquidité, à faire face au déficit budgétaire, à stimuler la croissance économique et à soutenir la mise en œuvre des politiques de développement socio-économique. Avec cet accord, on peut dire sans risque de se tromper que l’axe Bamako-Abu Dhabi se porte à merveille sous la houlette de l’ambassadeur du Mali à Abu Dhabi, Boukary Sidibé dit Kolon.

Et aussitôt nommé le 20 juillet 2016, après avoir sollicité la bénédiction du chef de l’Etat et pris conseils auprès de lui, et présenté ses lettres de créances au Prince émirati, le diplomate malien donne raison au président IBK. Boukary Sidibé s’impose aujourd’hui comme le meilleur ambassadeur du Mali en activité, en gardant la modestie de dire le meilleur de ces trois dernières décennies.

Et cette belle embellie de l’axe Bamako-Abu Dhabi est à mettre entièrement à l’actif de l’officier de l’Ordre national du Mali, l’ambassadeur Boukary Sidibé dit Kolon.

S’agissant des Journées minières et pétrolières du Mali, ce grand rendez-vous permettra aux participants d’échanger sur les opportunités d’investissements et les solutions de financement au Mali, 3ème producteur d’or en Afrique avec 13 mines en activité.

Le Premier ministre, Dr Boubou Cissé, a annoncé le financement de l’Ecole africaine des Mines à hauteur de 5 milliards de FCFA par le Gouvernement. Comme contribution pour le financement de la construction de l’école africaine des mines de Bamako,  le représentant de Enrroxs Energy mining Group (une entreprise privée basée aux Emirats Arabes Unis), Michael Reza Pacha, a remis un chèque de 650 millions de Fcfa au Gouvernement.

L’occasion était bonne pour la ministre des Mines et du Pétrole, Mme Lelenta Hawa Bah, de rappeler que le secteur connaît une croissance substantielle de sa production. Elle a aussi évoqué les stratégies de diversification du secteur des mines en cours au Mali ainsi que l’adoption d’un nouveau code minier qui permettra au Mali de maximiser les retombées positives de l’exploitation minière sur le développement socio-économique. Elle a également informé l’assistance de la découverte d’une réserve de 31 millions 200 tonnes de lithium dans le cercle de Bougouni. L’exploitation de ce gisement permettra de créer 299 emplois permanents et ce, pendant 16 ans.                   

El Hadj A.B. HAIDARA

Commentaires via Facebook :

3 COMMENTAIRES

  1. Un homme d’Affaires est en realite un Ambassadeur “de fait”Un Homme a qui on a donne l’occasion de servir comme Ambassadeur et qui obttent de tels resultats en si peu de temps,doit etre juge par ses resultats ,pas par ses connaissances diplomatiques livresques ,ni par son habit ni encore moins par le nombre de “courbettes”‘.Un Ambassadeur chez nous doit donner la premiere priorite aux problemes de developpement.Dans les pays develppes tels que les USA ,beaucoup d’Ambassadeurs sont des homes d’affaires qui ont reussi de developer des affaires florissantes et qui conmnaissent ” les Sources de la richesse “,donc du developpement.Je souhaite que le gouvernement continue ce “MIX de notre Corps Diplomatique”.Cultiver de bonnes relations avec les Etats constitue certes une priorite .Mais, promouvoir le developpement economique de notre pays qui a besoin de tant d’investssements productifs est meme plus prioritaire.Je felicite Ambassadeur Sidibe,dit Colon .

  2. Il faudrait peut être rappeler à ce griot que Boukary Sidibé n’est pas un diplomate et est très loin d’être un diplomate.
    Rien dans sa scolarité ou dans sa vie professionnelle ne fait de lui un diplomate.
    Posez la question au ministère des affaires etrangères.
    Kolon est juste un gerant d’agence de voyage qui a eu la chance de jouer le bon cheval..IBK.
    Dire de Boukary Sidibé qu’il est le meilleur des Ambassadeurs du Mali des 3 dernières décennies est une insulte pour notre diplomatie et les hauts fonctionnaire qui l’ont servi.
    Ce qui est sûr, c’est que A.B Haidara n’est pas le meilleur journaliste des 3 dernières décennies et encore moins le meilleur Griot.
    C’est juste un homme qui a accepté de vendre sa dignité au plus offrant.
    Un véritable trou du cul comme disent les français.

  3. Mr le griot!!!!Ce Mr a acheté son poste d’ambassadeur et il fait ses affaires avec ceux qui l’ont mis ambassadeur.
    Ne t’amuse pas avec les concepts .
    Meilleur diplomate malien !!!!!Il fait ses affaires.avc les princes du jour.
    Il a intérêt à garder le profil bas.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here