Souleymane Berthé, Directeur Général de l’AER de retour de la COP 21 : “Skil Power prête à financer 400 MWc en énergie solaire au Mali !”

0

Parti à la 21ème Conférence des Parties sur le Climat (COP 21)  tenue entre le 30 novembre et 11 décembre 2015 à Paris pour la prise de contact dans le secteur des Energies Renouvelables, Souleymane Berthé, Directeur Général de l’Agence des Energies Renouvelables du Mali (EAR-Mali) revient avec deux projets importants visant à promouvoir ledit secteur dans notre pays. Il s’agit du projet de  financement de 400 MWc en énergie solaire photovoltaïque par la Société canadienne Skil Power et la réalisation du laboratoire voltaïque de normes internationales pour l’Afrique de l’Ouest par Université de Berlin et la Société IQ/Tech.

Le Directeur Général de l’Agence des Energies Renouvelables, Souleymane Berthé, de retour de la COP 21, nous a reçus hier 16 décembre 2015, dans son bureau, pour évoquer le bilan de cette importante rencontre. « Nous étions partis à la Cop 21 à Paris pour prendre contact avec les sociétés et les Experts dans le domaine des Energies Renouvelables. C’est ainsi que nous avons été impressionnés par la Galerie Solutions où se passait l’exposition des kits des énergies renouvelables. C’est dans cette logique que nous avons approché la société Canadienne Skil Power qui s’est engagée pour le financement au Mali de 400 MWc en soleil photovoltaïque avec la mise en place de toutes les infrastructures de distribution d’électricité », nous a-t-il confié.

Selon Monsieur Berthé, après la réalisation de ce projet, notre pays sera en mesure de fournir d’autres pays voisins en énergies solaires. « Dès l’année prochaine, des études de terrain seront menées par les experts canadiens et maliens afin de démarrer le projet dont la durée de réalisation est fixée à 5 ans », a-t-il ajouté. Ce projet, avance-t-il, nous permettra également de combler le déficit en matière d’électricité dans notre pays. « Avec 400 MWc, pendant la journée, il n’y aura plus question de déficit d’électricité. De même l’importation du combustible sera réduite, car les centrales thermiques ne marcheront que pendant la nuit. Ainsi, la vente d’une partie de ces 400 MWc aux pays voisins et la réduction de l’importation du combustible donneront un nouveau souffle à notre économie », a-t-il précisé.

Un laboratoire voltaïque de norme internationale au Mali !

A côté de ce projet, le Directeur de l’AER a également pu convaincre l’Université de Berlin et la Société IQ/Tech à accompagner notre pays à travers la mise en place, pour toute l’Afrique de Ouest, d’un laboratoire voltaïque de normes internationales. « Ces deux structures allemandes sont aussi prêtes à organiser des ateliers de renforcement des capacités des agents de l’AER-Mali et à initier des formations à l’intention de tous les acteurs évoluant dans le secteur des Energies Renouvelables dans notre pays », a-t-il souligné.

 Ousmane Ballo

PARTAGER