Commandant Mamoutou Koné dit « Wech » chef de bureau des colis postaux : « La promotion des jeunes cadres de la douane est une nécessité pour assurer la relève »

0

« Aux âmes  bien nés la valeur n’attend point le nombre des années », nous enseigne la sagesse populaire.Cette réalité sied  bien à l’inspecteur des douanes Mamoutou Koné  dit « Wech ».

Après un parcours universitaire sans faute, le jeune Mamoudou Koné décide de choisir  la douane pour être un soldat de l’économie. En dépit  des  risques du métier de gabelou, il s’engage et gravit rapidement les échelons  du grade de lieutenant,  contrôleur  des douanes, il est propulsé inspecteur des douanes  avec un Master  et devient   capitaine. Remarquée par  la hiérarchie, il obtient le grade de commandant des douanes. Homme de terrain, il est nommé chef de mission dans la région de Kayes. Le résultat est spectaculaire, la preuve : le commandant Koné  et ses hommes mettent la main deux Ranges  Rover volés. Dans sa prouesse, le jeune commandant parvient adémanteler  un important réseau de trafic de chanvre indien. Sachant bien que le Mali doit protéger son économie, l’inspecteur des douanes parvient à mettre du sable dans le couscous des trafiquants en saisissant une impressionnante quantité de riz, de laits, de sucres issus de la contrebande.

En raison de toutes ces prouesses, le commandant Mamoudou Koné mérite mieux que le chef de poste des courriers. Aussi le Directeur général des douanes  MahamatDoucara doit songer à la promotion des jeunes cadres des douanes. Surtout que le président El hadj Ibrahim Boubacar Keita a dédié     son second quinquennat à la jeunesse.

Badou S Koba

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here