Douanes : 377 briques de cannabis, 12 kg d’or et 4 868 explosifs saisis par les Enquêtes

0

Ce sont trois importantes saisies spectaculaires que viennent d’opérer les agents de la Direction des Enquêtes Douanières en l’espace de quatre jours. Les hommes de l’Inspecteur Général des Douanes, Amadou KONATÉ, ont mis la main sur 377 briques de cannabis, 59 plaquettes d’or, quantité de détonateurs et 4 868 baguettes d’explosifs à la suite d’opérations spéciales à Kati, Kadiana et à Bamako, entre le 10 et le 14 avril 2022.

Emballées dans des sacs en plastique, les briquettes de cannabis étaient dissimulées dans un camion d’immatriculation malienne en partance pour le Sénégal. D’une valeur marchande estimée à 900 millions de F CFA, la provenance des produits psychotropes demeure pour l’heure inconnue. Il nous revient, en revanche, que la cargaison a été détectée à Kati, le 10 avril 2022 vers 23 heures par les éléments de la Direction du Renseignement et des Enquêtes douanières, structure dirigée par le lieutenant-colonel Diagueli DIAKITE.

La découverte du pot aux roses a été rendue possible par les renseignements obtenus par les douaniers. Selon des sources douanières, en clair, le suspect s’est éclipsé dans la nature, mais des investigations sont en cours et tous les moyens mis en branle pour le rattraper ainsi que d’éventuels complices du trafic illicite.

Quelques jours après cette importance saisie de cannabis, les éléments de la Direction des Renseignements et des Enquêtes douanières en ont rajouté à leur exploit en mettant la main, le 14 avril, sur 12 kg d’or environ dans la localité de Kadiana, soit 59 plaquettes d’une valeur de près 200 millions Fcfa. Une autre saisie rendue possible grâce aux informations mettant la puce à l’oreille des douaniers sur une voiture de tourisme de marque Suzuki immatriculée en Côte-d’Ivoire et transportant la précieuse pierre dans ses entrailles.

Le présumé détenteur de la marchandise précieuse a été intercepté par une mission dépêchée dans le secteur, mais le métal jaune, habilement caché dans le véhicule, est déluré introuvable sur les lieux de l’opération. Pour des raisons de sécurité et pour plus de prudence, le véhicule suspect est conduit dans la cour de la Direction des Enquêtes Douanières pour être soumis à la dissection par un spécialiste et scruter minutieusement ses compartiments susceptibles de contenir le précieux butin. Celui-ci a été finalement retrouvé dans plusieurs caches aménagées et dispersées un peu partout dans le véhicule.

Cette belle moisson vient ainsi compléter une semaine bien remplie des hommes de l’Inspecteur général Amadou Konaté, qui a d’ailleurs félicité la patrouille pour cet exploit.

Deux jours plutôt, les éléments de la même unité réussissaient à dénicher, à Magnambougou en Commune VI du District de Bamako, des cartons de détonateurs et 4 868 baguettes d’explosifs.

Une prouesse également due aux renseignements fournies par les réseaux douaniers, qui intensifient les opérations sur le terrain dans le cadre de leurs missions de protection et de sécurisation du territoire contre le trafic illicite. Notons que leur dévouement à cette tâche s’était déjà soldé, en début d’année, par la saisie d’impressionnantes quantités de billets de banque, de viande poulet impropre à la consommation, de faux médicaments, de métaux précieux, etc.

AK

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here