Déplacement en Côte d’Ivoire du Ministre des Mines de l’Energie et de l’Eau du Mali : Le Mali a besoin de 50Mw supplémentaires de courant électrique

0

Le Ministre des Mines , de l’Energie et de l’Eau , Lamine Seydou TRAORÉ,  a eu une séance de travail dans la matinée du dimanche 25 avril 2021  avec le ministre ivoirien des mines du pétrole et de l’énergie Thomas CAMARA. Pour la circonstance le Ministre Traoré était accompagné par l’Ambassadeur du Mali en République de Côte d’Ivoire,  et du Consul du Mali. Côté ivoirien,  on pouvait noter les présences remarquables des directeurs généraux de l’Energie et de Côte d’Ivoire énergie. Au cœur des échanges entre maliens et ivoiriens , le respect des engagements contractuels et le besoin de trouver incessamment une solution au problème de delestages en cours au Mali. La séance de travail a eu lieu dans une salle de réunion de Sofitel Hotel Ivoire de 11H à 12H30. Durant cette séance de travail,  le Ministre Traoré a estimé face à la partie ivoirienne qu’il faudra rapidement 50 Mw supplémentaires pour atténuer les délestages en cours depuis un certain temps. En réponse à la demande du ministre Traoré,  son homologue ivoirien et ses collaborateurs directs en charge de la question s’activent déjà sur des pistes d’espoir pour un dénouement rapide et heureux de cette situation  regrettable avec ses effets collatéraux inestimables sur les populations.

Les voies et moyens sont donc en cours pour un soulagement immédiat les populations maliennes des délestages en cours avec la mise à disposition à EDM S.A d’un supplément de courant électrique . Un déplacement du gouvernement de la transition en terre ivoirienne très  fructueux.

Le Ministre des Mines , de l’Energie et de l’Eau, Lamine Seydou TRAORÉ,  est également porteur de message du Président de la Transition, Chef de l’Etat , Bah N’DAW à son Excellence Monsieur Alassane  Dramane OUATTARA,  président de la République de Côte d’Ivoire.

 La Cellule de Communication du Ministère des Mines,  de l’Énergie et de l’Eau

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here