EDM SA et Elect Afric S.A. : Vers la fabrication des compteurs électriques et accessoires au Mali

0

Le Premier ministre par intérim, Colonel Abdoulaye Maïga, a procédé le jeudi 29 septembre 2022 à Kambila dans la localité de Kati, à la pose de la première pierre de l’unité de production de compteurs électriques et accessoires de la société Elect Afric S.A et ses partenaires chinois. C’était en présence du ministre des Mines, de l’Energie et de l’Eau, M. Lamine Seydou Traoré, du représentant de l’ambassade de Chine au Mali, en plus des autorités locales et régionales.

Selon Lamine Seydou Traoré, il s’agit de la concrétisation d’un projet qui s’inscrit en bonne place dans le plan de développement du secteur de l’énergie au Mali. La couverture des besoins énergétiques de nos populations passe par la mise en symbiose de trois phases que sont la production, le transport et la distribution. La fabrique permettra de répondre aux demandes de branchements en électricité des usagers qui augmentent de façon croissante entre 10% et 12% par an.

La satisfaction de cette demande, a-t-il ajouté, exige de la société EDM S.A, 60 000 compteurs par an. La société avait recours à des compteurs et accessoires venant d’horizons divers avec tout ce que cela comporte comme problèmes de maîtrise de l’outil technologique, de gestion des stocks ou de maintenance.

L’implantation de cette unité permettra donc à EDM SA de faire le choix technologique qui correspond le mieux à ses besoins et de réduire les ruptures conjoncturelles de stocks qui nuisent à son image et pénalisent sa clientèle. Désormais EDM.SA disposera de compteurs répondant à ses besoins en tout temps et en tout lieu grâce à son partenariat solide et mutuellement avantageux avec la société Elect Afric S.A.

Le Mali une terre d’opportunités

Le Premier ministre a invité les partenaires à ne pas hésiter à venir investir au Mali. «Le Mali est un pays qui est ouvert à tous les partenaires sans distinction aucune. Nos exigences sont le respect de la souveraineté, de nos choix stratégiques, surtout la prise en compte des intérêts du peuple dans toutes les décisions.» Pour rassurer les investisseurs étrangers qui veulent faire des affaires au Mali, il a lancé un appel : «Je lance un appel à tous les investisseurs de venir au Mali qui est une terre d’opportunités avec une jeunesse très  dynamique. Nous ne fermerons la porte à aucun partenaire, nous sommes un pays pacifique.» a-t-il déclaré.

Pour un coût total de plus de 15 milliards de franc Cfa, cette usine qui sera bâtie sur une superficie de 2 hectares permettra de créer des emplois directs et indirects. Cerise sur le gâteau : le Mali pourra  exporter des compteurs.

Moussa Diarra

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here