Lutte contre la fraude sur l’électricité /EDM-Sa engage une guerre sans merci contre les fraudeurs

0

Face à ce phénomène cause une perte annuelle estimée à plus de 7 milliards de FCFA à la société Energie du Mali, la direction générale de EDM-Sa, sous l’égide du département de tutelle, a élaboré un plan d’assainissement de la base des données de tous les clients, pour mener une lutte sans merci contre ces pratiques.

Informé de la situation, le ministre des Mines, de l’Energie et de l’Eau, Lamine Seydou Traoré, avec à ses côtés le directeur général del’EDM-Sa, a animé le mardi 9 février dernier, dans son cabinet, une conférence de presse.

Dès l’entame, ,face  aux journalistes, le ministre Lamine Seydou Traoré, a étalé  le dispositif de lutte contre la fraude, qui a été élaboré par la société EDM-Sa, dont la mis en œuvre est prévue dans les tous prochains jours.

Si rien n’est fait dira-t-il ce phénomène qui entrave la bonne marche de la société de l’Energie du Mali, risque de freiner complètement son élan dans la chaine de production et de distribution  d’électricité aux usagers.

C’est donc pour palier cela, a-t-il expliqué, qu’il a dès sa prise de fonction, procédé à des nominations dans plusieurs services de la société, EDM-Sa et Somagep,  de nouvelles têtesà des postes de responsabilités.

Cette démarche à travers un ménagement vertu, a pour but, a-t-il dit,  de donner un nouveau souffle à l’EDM-Sa et à la Somagep , dont les missions sont d’assurer la fournir des services sociaux de base dont l’au et l’électricité. Il va falloir revoir ou changer le business model des sociétés le plan d’affaire afin de réduire les déficits de ces sociétés. Car, dira-t-il que, la fraude fait perdre à la société  environ 7 milliards de nos francs, par an. En exemple, il a déploré le faite que l’EDEM, ait   enregistré en 2019,  un déficit  de 39 milliards, et plus de 75 milliards, en 2020.C’est selon lui, ce qui explique l’augmentation du prix de vente de l’eau et l’électricité.

Comme pour rassurer les usagers, le ministre se dit confiant de ce qu’à la fin de cette campagne, la société pourra augmenter son chiffre d’affaires et réduire la saturation illicite du réseau, afin d’offrir un meilleur service à la clientèle.

La lutte contre la fraude, à travers la mise en application d’un système de traçage des fraudeurs et les punir conformément à la loi, a-t-il laissé entendre,  est une des priorités assignées aux nouveaux responsables, afin d’arrêter l’hémorragie qui mine la société.

Aussi, a-t-il poursuivit, un plan d’assainissement des bases de données clientèle sera opérationnel, et un vaste programme de contrôle continu de nuit comme d jour du réseau de distribution d’électricité, disponible sur toute l’étendue du territoire qui  concernera tous les clients, sans exception.

Afin de permettre aux  populations, d’identifier les agents, dans le cadre de leur travail, ceux-ci doivent obligatoirement, porter leur badge contenant de toutes informations utiles pour permettre de les identifier.

Pour terminer, le ministre à appelé les usagers de l’EDM-Sa, à la vigilance, afin de les aider dans cette lutte contre la fraude sur l’électricité.

Issa Maiga

Source : Le Credo

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here