Mobilisation des recettes des services d’assiettes et de recouvrements au 1er semestre 2021 : Impôts : 447, 435 milliards FCFA – Trésor : 275, 549 milliards FCFA -Domaines : 70, 266 milliards FCFA

2

Depuis janvier 2021, les soldats de l’économie nationale, plus que jamais déterminés sous le leadership de l’Inspecteur général Mahamet Doucara (leur directeur général), alignent les performances. Ainsi, au 30 juin 2021, la Direction générale des douanes est en tête en termes de mobilisation des recettes. Sur une prévision annuelle de 656, 200 milliards Fcfa, elle a mobilisé 321,055 milliards Fcfa, soit un taux d’exécution de 48,93%. Ensuite, la Direction générale des impôts (DGI) avec 447, 435 milliards Fcfa sur une prévision de 987,122 milliards, soit 45, 33%, la Direction nationale des domaines avec 70 milliards de Fcfa sur une prévision de 185,100 milliards Fcfa, soit 37, 96%. Et 275,549 milliards Fcfa pour la Direction nationale du Trésor et de la comptabilité publique.

Le ministère de l’Economie et des Finances vient de publier son rapport sur la situation d’exécution du budget d’Etat au 30 juin 2021. Ce rapport fait donc ressortir la situation des dépenses budgétaires par type de budget et par nature économique, le poids des recouvrements des services d’assiettes et de recouvrements ainsi que les recettes par services d’assiettes et de recouvrements.

Dans ce rapport, il ressort que le Budget d’Etat a enregistré 922,111 milliards de Fcfa de recettes mobilisées au 1er semestre 2021, soit un taux d’exécution de 44,24% des prévisions annuelles. Et les dépenses totales réalisées se chiffrent à 920,730 milliards Fcfa, soit un taux d’exécution de 34,85% des prévisions annuelles.

Ainsi, ce rapport ressort les montants des recettes mobilisées par la Direction générale des impôts (DGI) la Direction générale des douanes (DGD) la Direction nationale du Trésor et de la comptabilité publique et la Direction nationale des domaines (DND) au 30 juin 2021.

Ainsi, sur les recettes totales, la Direction générale des impôts, sous la houlette de Mathias Konaté, a mobilisé 447,435 milliards de nos francs, soit plus de 53,41%, et 321, 055 milliards de Fcfa pour la Direction générale des douanes, soit 37, 11%.

La Direction nationale des domaines a contribué à hauteur de 70,266 milliards de Fcfa, soit 8,11% Tandis que la Direction nationale du Trésor public a mobilisé 11,835 milliards Fcfa de recettes budgétaires auxquels il faut ajouter 263,71 milliards de nos francs en termes de recettes de trésorerie. Ce qui fait un total de 275,549 milliards de Fcfa pour le Trésor.

En termes de mobilisations des recettes par services d’assiettes et de recouvrements, on remarque que la Direction générale des douanes vient en tête avec un taux de réalisation de 48,93%, soit un montant de 321,055 milliards Fcfa sur une prévision annuelle de 656,200 milliards Fcfa. Ce résultat a été rendu possible grâce au leadership éclairé du directeur général des douanes, l’Inspecteur  général des douanes, Mahamet Doucara, qui a su mettre en place une équipe dynamique et professionnelle. Le seul souci pour Doucara depuis son arrivée à la tête de l’administration des douanes, c’est vraiment la mobilisation des recettes. Toutes les stratégies sont mises en œuvre pour l’atteinte des objectifs.

Avec 321,055 milliards de Fcfa mobilisés en six mois, cela prouve que la Direction générale des douanes a versé au Trésor public plus de 53 milliards Fcfa chaque mois.  Ce qui n’est pas surtout surprenant.

Très déterminés et motivés, les agents des douanes maliennes ont toujours essayé de battre le record de recettes, mois après mois. En mars 2021, Mahamet Doucara et son équipe ont mobilisé plus de 54 milliards Fcfa. Selon nos informations, les recettes, pour le mois d’avril 2021, se chiffrent à plus de 58 milliards de Fcfa (Emission) dont 12 milliards de Fcfa au niveau des produits pétroliers et le reste (soit 46 milliards de Fcfa) au titre des produits non pétroliers.

Cette performance se justifie surtout sur le bon choix des collaborateurs directs, l’esprit de camaraderie, le climat social apaisé et le bon management du directeur général, Mahamet Doucara.

On se rappelle la lettre de félicitations du ministre de l’Economie et des Finances, Alousséinou Sanou, du 2 mars 2021 adressée à la Direction générale des douanes pour ses performances réalisées en 2020. En la circonstance, les mots qu’il a usités dans cette lettre de félicitations se passent de tout commentaire : ” Dans le cadre de la réalisation des objectifs quantifiés de recettes au titre de l’année 2020, l’administration des douanes a mobilisé 576,476 milliards Fcfa au profit du budget de l’Etat.

Par rapport aux prévisions de recettes assignées à la direction générale des douanes, dans le cadre de la loi de Finances rectificative 2020 fixées à 567 milliards Fcfa, le taux de réalisation a été de 102,20 %.

A ce titre, je vous adresse mes félicitations et encouragements. Ces félicitations vont également à l’ensemble du personnel de l’administration des douanes “, a souligné le ministre Alousséinou Sanou. Cette performance, a souligné le ministre de l’Economie et des Finances, est la résultante des efforts conjugués de tous.

Sur une prévision de 987,122 milliards Fcfa pour l’exercice 2021, la Direction générale des impôts (DGI) a mobilisé 447,435 milliards Fcfa, soit 45,33%.

On se rappelle que la Direction générale des impôts (DGI) a dépassé de plus 7 milliards de Fcfa les objectifs de recettes qui lui étaient assignés en 2020. Le ministre de l’Economie et des Finances a salué cette belle performance avant d’encourager le directeur et ses collaborateurs à s’engager pour d’autres succès éclatants.

“L’examen du tableau définitif produit au 31 décembre 2020 par la direction nationale du trésor et de la comptabilité publique relativement aux encaissements et recouvrements de recettes budgétaires effectués en 2020 m’a permis de constater, avec une réelle satisfaction, que la direction générale des impôts a réalisé avec un 921 160 000 000 de Fcfa sur un objectif assigné de 914 125 000 0000 Fcfa, soit un taux de réalisation de plus de 100 %”.

Telle est la teneur d’une lettre que le ministre de l’Economie et des Finances, Alousséinou Sanou, a adressée le 16 février 2021 au directeur général des impôts, Mathias Konaté. Avant d’ajouter : “Je saisis cette belle occasion pour vous adresser mes sincères félicitations. Je joins à ce témoignage du mérite l’ensemble des responsables et agents des différents services relevant de la direction générale des impôts”.

Pour mémoire, par rapport à la Loi de finances rectificative 2020, les prévisions de la DGI ont été de 891,350 milliards de Fcfa et les réalisations ont été de 921,160 milliards, soit un taux de 103,33%. Comparativement aux prévisions réajustées issues du décret n°2020-0278/PT-RM du 8 décembre 2020 fixant les prévisions de recouvrement réajustées de la DGI à 914,125 milliards, la performance réalisée (par rapport aux réalisations de 921,160 milliards) a été de 100,77 %.

S’agissant de la Direction nationale des domaines, elle a réalisé 70,266 milliards de Fcfa sur une prévision de 185,100 milliards Fcfa, soit 37,96%. Tandis que la Direction nationale du Trésor et de la Comptabilité publique a mobilisé 11,835 milliards sur une prévision de 32 milliards Fcfa, soit un taux de 36, 98% en recettes budgétaires. Il faut ajouter aussi 263,714 milliards Fcfa de recettes de trésorerie mobilisées à travers les émissions sur le marché financier, soit un total de 275,549 milliards Fcfa.

El Hadj A.B. HAIDARA

Commentaires via Facebook :

2 COMMENTAIRES

  1. Lastus, aux USA nous disons ” no taxation without representation!” En d’autres termes, il faut avoir des representants elus (un president elu et une assemble’e Nationale elu) qui decident de toutes les questions relatives au budget pour que les citoyennes et les citoyens acceptent de payer les impots. UN REGIME NE’ D’UN COUP D’ETAT N’EST PAS LE CHOIX DU PEUPLE. THEREFORE, IL N’A AUCUN DROIT DE DECIDER CE QU’IL FAUT FAIRE DE L’ARGENT DU CONTRIBUABLE. LE DEPARTEMENT DE LA DOUANE ET CELUI DES IMPOTS DOIVENT ARRETER LEURS ACTIVITE’S JUSQU’A’ LA MISE EN PLACE D’UN REGIME ELU PAR LES MALIENNES ET LES MALIENS. SINON TOUT CE QU’ILS SONT ENTRAIN DE FAIRE EST DE PRELEVER LES IMPOTS POUR METTRE DES CENTAINES DE MILLIARDS DE FCFA A’ LA DISPOSITION DES MILITAIRES USURPATEURS DU POUVOIR QUI ONT ASSUJETI NOTRE PEUPLE PAR LA TERREUR DU CANON! C’SET BIEN CETTE TERREUR DU CANON QUI FAIT TAIRE LES MALIENNES ET LES MALIENS INCLUDING LE PROCUREUR TOURE’ DE LA COMMUNE 4. TOURE’ EST TRES ETONNE’ DE VOIR LE MINISTRE DIARRA DANS LA RUE ET IL A JETE’ NOS ENFANTS EN PRISON POUR AVOIR INSULTE’ MAIS IL NE SEMBLE PAS CONSTATER QUE ASSIMI ET DIAW PLUS LES AUTRES MEMBRES DU GROUPE ARME’ DE KATI, SONT AU POUVOIR DE MANIERE ILLEGITIME ET ILLEGALE! PROCUREUR TOURE’, AU CAS OU’ VOUS NE LE SAVEZ PAS, JE VOUS INFORME QUE LE COLONEL ASSIMI GOITA, LE COLONEL WAGUE’, LE COLONEL DIAW, LE COLONEL MAIGA ET LE COLONEL KONE’ ONT FAIT UN COUP D’ETAT CONTRE LES INSTITUTIONS DE LA REPUBLIQUE DU MALI POUR S’INSTALLER AU POUVOIR. LEUR ACTION EST CONDAMNE’E PAR LA CONSTITUTION DU MALI QUI EST LA LOI SUPREME DE NOTRE FASO.
    PERSONNE NE DOIT PAYER DES IMPOTS POUR CES USURPATEURS! TAXATION WITHOUT REPRESENTATION IS A NO NO!!!!!!!!!!!!!!
    LASTUS, TU AS RAISON DE POSER LA QUESTION! 99% DE CET ARGENT SERA DETOURNE’!!!! ALLEZ-Y VISITER NOS FAMILLES MALIENNES, VOUS CONSTATEREZ QU’ELLES CONTINUENT A’ VIVRE DANS UNE MISERE ENDEMIQUE! LES FAISEURS DE COUP D’ETAT SONT TOUS DEVENUS DES MILLIARDAIRES. LEURS AMIS ET LEURS PARENTS SONT DEVENUS RICHES MAIS NOTRE PEUPLE EST RESTE’ PAUVRE! QU’ON ARRETE DONC DE NOUS CASSER LES OREILLES AVEC CES CHIFFRES IMBECILES QUI NE SIGNIFIENT RIEN POUR LA MALIENNE ORDINAIREET LE MALIEN ORDINAIRE QUI SONT TOUJOURS PLUS PAUVRES QU’UNE PROSTITUE’E QUI VIENT D’ACCOUCHER!!!!!
    TANT QUE VOUS N’ARRETEZ PAS VOS COUPS D’ETAT, VOS GRANDS BANDITISMES ET VOS DETOURNEMENTS DES FONDS DE L’ETAT, LE MALI N’AVANCERA PAS!
    EST-CE QUE LES HOMMES DE MAHAMAT DOUCARA OPERENT DANS LA REGION DE KIDAL? OUBIEN ON NE PRELEVE LES IMPOTS ET LES FRAIS DE DOUANE QUE DANS LES ZONES DE NOTRE FASO SOUMISES A’ LA TERREUR DU CANON!!!!!!
    ASSIMI, IL FAUT REMETTRE AU PEUPLE MALIEN SON POUVOIR!!!!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here