Office National des Produits Pétroliers du Mali (ONAP) : Des propositions pertinentes pour impulser !

1

31ème session ordinaire du Conseil d’administration de l’Office National des Produits Pétroliers (ONAP), tenue le21 décembre 2015 dans les locaux de l’Office. Le ministre Mamadou Igor Diarra, président de ce Conseil d’administration  avait à ses côtés,  Soumana  Mory Coulibaly  Directeur Général de l’ONAP.

Pour faciliter le contrôle de qualité des produits pétroliers au Mali, l’Office national des produits pétroliers (ONAP) prévoit l’achat d’un laboratoire mobile d’analyse de produits pétroliers pour un montant de 410 millions de FCFA sur le budget spécial d’investissement de 2016.
Cette présente session du Conseil d’administration devrait également examiner en premier lieu la note sur l’exécution des tâches assignées à la Direction Générale de l’office en juillet 2015 et en second lieu les documents relatifs au budget de l’année 2016. La question relative au renforcement des capacités de l’ONAP, notamment par la vérification des conditions d’exploitation et du respect de la servitude du Dépôt Ex-Pétro stock de Kayes ; de la sécurisation du domaine du dépôt STAR OIL de Niaréla ; de l’inscription d’un montant de quatre cent dix millions de francs CFA sur le Budget Spécial d’Investissement de 2016 en vue d’acquérir un laboratoire mobile d’analyse de produits pétroliers ; des démarches auprès des partenaires de la Guinée et du Ghana afin de consolider les relations d’échanges commerciaux entre le Mali et ces deux pays ; de la gestion de la problématique du prix de
vente du pétrole lampant afin d’atténuer le frelatage du supercarburant.  La 31ème   session ordinaire du Conseil d’administration de l’Office national des produits pétroliers s’est ouverte par l’allocution du ministre de l’Economie et des Finances, monsieur Mamadou Igor Diarra, qui a tenu  à saluer les distingués invités, sans oublier le corps de la presse nationale officielle  et
privée. Dans son intervention, le ministre Diarra a mis l’accent sur le projet de budget de l’ONAP soumis à l’approbation des administrateurs, se chiffre en recettes et en dépenses à 1.671.158.131
Frans CFA contre une dotation corrigée de 1.333.595.000 Francs CFA en 2015. Il augmente de 25%. L’exécution de ce projet de budget permettra d’améliorer les conditions de travail du personnel et de mettre en œuvre les programmes essentiels de l’Office qui sont : l’assainissement du sous-secteur par l’intensification des opérations de contrôle de qualité des produits pétroliers sur toute l’étendue du
territoire national ; le renforcement des capacités de stockage du Dépôt/ONAP de Bamako-Sénou se chiffre en recettes et en dépenses à 920.000.000 FCFA contre un budget révisé de 589.084.370 FCFA  en 2015.
Son exécution devra permettre notamment la poursuite des travaux de modernisation de l’infrastructure de stockage et le perfectionnement des ressources humaines. Ainsi, le ministre invite à analyser les documents suscités avec un esprit critique afin que, des décisions appropriées soient prises pour le développement du sous-secteur des hydrocarbures. ‘’Je suis convaincu que cet examen contribuera à mettre à la disposition de l’Office, des moyens lui permettant d’exécuter au
mieux sa mission fondamentale, qui est de contribuer à la définition d’une politique d’approvisionnement régulier du pays en produits pétroliers répondant aux normes requises. En comptant sur la participation active de tous les administrateurs aux travaux’’ dixit le ministre Diarra, qui a profité de l’occasion pour souhaiter au seuil du nouvel an les vœux les meilleurs, à l’ensemble des* participants  et déclaré, l’ouverture de la 31ème session ordinaire du Conseil d’Administration de l’Office National des Produits Pétroliers.

Quant au Directeur général de l’ONAP, Soumana  Mory  Coulibaly, il dira que le budget  2016 prévu est de 167.115.8131,s soit un taux de progression de 25%. ‘’Dans son exécution, nous avons doublé les perfections sur le dépôt  de L’ONAP. Pour  2015 je pense qu’il y a eu un progrès considérable, et en 2016 les gens verront encore et encore de la meilleure qualité du pétrole, qui est aujourd’hui au même prix que l’essence. Et sans  le frelatage des produits pétroliers, qu’il faut éviter.  Et en plus le ministre est très engagé pour l’achat d’un laboratoire que nous sommes en train de faire la conception et nous allons lancer l’appel d’offres dans 15 jours et d’ici 3 à 4 mois, les gens verront  la disponibilité du laboratoire et en plein temps’’. Monsieur Coulibaly a aussi noté certains efforts de sa structure en
2015, notamment la vérification des conditions d’exploitation et du respect de la servitude autour du dépôt ex-Pétrostock de Kayes, la sécurisation du domaine du dépôt Star Oil de Niarésla, la gestion de
la problématique du prix de vente du pétrole lampant, afin d’atténuer le frelatage du supercarburant, l’inscription d’un montant de 410 000 000FCFA sur le budget spécial d’investissement de 2016 en vue
d’acquérir un laboratoire mobile d’analyse de produits pétroliers.

Nouhoum Traoré

PARTAGER

1 commentaire

  1. Merci particulier au Directeur Generale de L’ONAP , MR Soumana Mory COulibaly, pour l’éclairage qu’il nous a apporté dans la réalisation de ce travail, aussi pour sa constante et particulière attention, sa rigueur scientifique qu’il a su nous inculquer avec tact. Nous lui prions de trouver ici l’expression de notre reconnaissance par rapport acquérition du laboratoire mobile .

Comments are closed.