Mali/Coronavirus : bientôt l’ouverture des frontières aériennes

0

Le Premier ministre, Dr Boubou Cissé, a annoncé, le vendredi 24 juillet, l’ouverture des frontières aériennes et terrestres fermées depuis des mois. Cela en vue de prévenir et de lutter contre la propagation de la maladie à Coronavirus.Une réouverture qui s’accompagne toutefois par des mesures.

Maliweb.net – Enfin ! Fermées depuis le mois de mars suite à la pandémie de la maladie à Coronavirus, les frontières aériennes et terrestres seront ouvertes respectivement le samedi 25 juillet et le vendredi 31 juillet. C’est un décret du premier ministre, Dr Boubou Cissé, en date du vendredi 24 juillet qui l’annonce.

L’ouverture des frontières intervient à un moment où le pays compte 2503 cas positifs parmi lesquels  1901 patients guéris et 123 personnes ont perdu la vie. Il faut dire que le pays enregistre très peu  de cas depuis une dizaine de jours. Ce qui laisse croire que la maladie à Coronavirus recule au Mali. C’est en tout cas l’analyse des professionnels de la santé qui appellent toutefois au respect des mesures barrières.

Toutefois cette réouverture des frontières aériennes et terrestres s’accompagne par des mesures. Ainsi tout passager arrivant au Mali doit se conformer aux dispositions suivantes. Il s’agit de porter les masques de protection, de laver ses mains au savon ou les nettoyer avec du gel hydro-alcoolique, se soumettre à la prise de température.

En plus du payement des tests,   les documents de voyages des passagers  déclarés positifs ou tout autre document tenant lieu, seront retenus et remis à l’issu de la quarantaine. D’autres mesures sont applicables aux frontières aériennes. Il a entre autres de remplir le formulaire de déclaration de santé les sites suivantes : www.sante.gov.ml et www.anac-mali.org. A défaut présenter un certificat de  test de la Covid-19 RT-PCR datant de plus de trois jours.

Par ailleurs, le même décret annonce le rétablissement des horaires habituels de travail sur l’ensemble du territoire national à compter du 1er août. Il est aussi mis fin à l’alternance des jours de travail. C’est dire que le Mali retrouve sa situation normale.

L’ouverture des frontières maliennes intervient après celle du Sénégal et du Burkina-Faso qui avaient ouvert les leurs des jours plutôt.

Abdrahamane SISSOKO/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here