Péage : le ministre Makan Fily Dabo tient sa promesse

2

Après plusieurs reports, le paiement du péage par passage des véhicules est entré en vigueur depuis le 1er mars dernier. Cela grâce à la détermination du ministre des Transports et des Infrastructures qui a tenu ses engagements malgré l’hostilité des syndicats des transporteurs.

Les lois sont faites pour être respectées. Pourtant, c’est ce qu’on ne voulait pas faire au Mali. En effet, des syndicats de chauffeurs avaient refusé le paiement du péage par passage malgré l’existence d’un arrêté interministériel datant de 2008 et qui l’institue. Ils sont pour cela  allés même  en grève pour montrer leur mécontentement. Ce qui est leur droit le plus absolu.

Mais c’était sans compter sur la détermination et la ténacité du ministre des  Transports et des Infrastructures, Makan Fily Dabo, qui n’a pas fléchi tenant ainsi sa promesse. Ainsi, après plusieurs reports à la demande des transporteurs, le paiement du péage par passage est effectif depuis le 1er mars sans aucun incident.

«Tout se passe comme dans le meilleur  du monde», rapporte une source proche du dossier. Selon nos informations, les équipes de sécurité ont été renforcées au niveau des différents postes de péage afin de faciliter le trafic.

À la demande des syndicats, le ministre Makan Fily Dabo a instruit à l’Ageroute d’accorder un prix forfaitaire de 2000 FCFA par Sotrama compte tenu de leur spécificité. Une faveur que les chauffeurs de camions bennes veulent avoir. Une doléance que le ministre Dabo n’a pas acceptée, qui leur demande de payer par passage. Ce que ceux-ci refusent et promettent d’observer de nouveau une grève à partir du 23 mars.

Le refus du chef de département des Transports s’explique par le fait que les camions bennes ne représentent que 0,9% du parc automobile national, mais une tranche qui dégrade les routes plus que tous les autres. Une dégradation que l’on peut constater sur les tronçons empruntés par les camions bennes.

Abdrahamane SISSOKO

Commentaires via Facebook :

2 COMMENTAIRES

  1. C’est bien que le gouvernement veille a la bonne application de la Loi, Bravo monsieur le Ministre. J’appelle les transporteur a suspendre leur grève et à payer les sous comme stipulé par la loi cependant ils devront être intransigeants sur la bonne gestion des fonds et l’entretien des routes. J’ai fais mon devoir alors je revendique mon droit. Vive le Mali Koura que nous construirons ensemble a la sueur de notre front.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here