Treizième édition de la FEBAK : Le Port autonome de Cotonou explique ses nouvelles opportunités d’exonérations aux opérateurs économiques maliens

1

On vous remercie d’être venu répondre à notre invitation au Stand du port Autonome  de Cotonou à la treizième édition de  la Foire d’Exposition de Bamako (FEBAK). On a voulu vous rencontrer ce soir, dit le représentant du Port Autonome  de Cotonou au Mali, pour échanger avec vous(les opérateurs économiques) ,  vous briffer sur  ce que  notre port peut vous apporter comme satisfaction, les avantages qu’il vous donne. La journée s’est passée en présence de  la Directrice commerciale et  de marketing   du Port Autonome  de Cotonou, Nele Voorspoels, le Consul du Bénin au Mali, Olga Ahouansou Sanvee, le premier vice président  de  la Chambre  de Commerce et d’Industrie du Mali, Mamadou Baba Sylla. Ces présences à nos côtés prouvent qu’entre le Bénin et le Mali il y a une symbiose, on évolue  dans une convivialité qui puisse nous amener très loin.

Le vice président  de  la CCIM a salué  la présence du Port Autonome  de Cotonou à cette FEBAK 2020. Cela dénote, dit-il a l’assiduité et l’abnégation du représentant du port de Cotonou à Bamako, Jonathan, qui se bat nuit et jour pour le développement du Port autonome  de Cotonou, pour que le Corridor Benin puisse être utilisé par les opérateurs économiques maliens. La CCIM se réjouit, ajoute Sylla, de  la présence  de  la directrice commerciale du port de Cotonou à cette FEBAKK. »On est ému  car au moment que certains pays recommandent à leurs ressortissants  de ne pas venir au Mali, à cause  de sa situation sécuritaire, que d’autres viennent comme le Bénin fêter avec nous cette grande fête qu’est la plus grande manifestation économique du Mali », a dit Mamadou Baba Sylla. La CCIM porte un regard positif sur le corridor Mali/ Bénin pour tout ce que le Port fait comme faveurs aux opérateurs économiques maliens. L’illustration est que beaucoup  de pétrole malien sont transportés par  ce corridor. Je pense aussi qu’une bonne partie des marchandises en destination du Mali passe par ce corridor. Nous ne pouvons que nous en réjouir. On demande à nos amis du Port de faire plus de faveur aux opérateurs économiques maliens pour renforcer plus l’amitié, la fraternité, la coopération entre nos deux pays.

La Directrice commerciale et de marketing du Port  de Cotonou, a ajouté que pour son port, cette présence est aussi une question de visibilité, parce que le marché est très important pour eux. Il représente pour nous, dit-elle, 5% de leur business au Port  de Cotonou. Ce n’est pas beaucoup, mais on sait que le potentiel est énorme. On fait de l’hydrocarbure au Mali, on fait 100% du business du Minusma, quelques véhicules  et matériaux  de construction. Il y a plein de potentiel, il y a encore beaucoup de choses à faire ici à la foire, mais à travers  des contacts commerciaux qu’on a eu avec des entreprises industrielles. Je dirai aux maliens que le corridor béninois est 100% sécurisé, les routes sont en bon état, et en plus, il y a plein de réformes en cours au Port de Cotonou qui peuvent être importants pour les exploitations du Mali.

Elle a rassuré qu’ils mettront tout en œuvre pour faciliter  les procédures  à remplir pour les partenaires maliens. «  Nous allons honorer les produits interlands. Cela veut dire que ça sera important pour la clientèle malienne aussi. »

Hadama B. Fofana

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. IL SERAIT BON QUE TOUT LE MONDE APPRENNE SI LE MINISTRE DU BUDGET , MME SYLLA BARY A AVERTI LE PREMIER MINISTRE , OU A AVERTI LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE DE LA SIGNATURE D UN PROCES VERBAL DE CARENCE ETABLI PAR LE JUGE DRAMANE COULIBALY …LE 13 JUILLET 2006 ….CONTRE BHM SA …
    PARCE QUE DAME SYLLA BARRY DEVRAIT AVOIR AVERTI DE CE A QUOI SON FRERE ET SON EPOUX ONT ASSISTE …EN 2006 ….ETANT AVOCATS DE BHM SA ..ET COMMIS TOUS DEUX A LA TACHE DE DEFENDRE LA BANQUE ….

    CELA FAIT 14 ANS …ET LA DETTE DE BHM SA A AUGMENTE DE FACON EXPONENTIELLE …

    ET ELLE A ETE AUGMENTE PAR UNE FAUSSE SAISIE DES HALLES DE BAMAKO …IL FAUT SE RENSEIGNER ..CAR LES HALLES ONT ETE SAISIES A UN FAUX PROPRIETAIRE ! ! ! !

    ET L AVOCAT MAITRE BASSALIFOU SYLLA EST PARFAITEMENT AU COURANT DE LA CHOSE CAR JE LUI AI FAIT SERVIR LE 22-08-2007 AINSI QU A LA BANQUE LE LENDEMAIN PAR ME SYLVAIN MAKAN KEITA LE CERTIFICAT DE PROPRIETE DES HALLES ETABLI PAR ME SOGOBA …NOTAIRE A BAMAKO LE 7 JUIN 2007 …

    JE RAPELLE QUE LE TITRE DE PROPRIETE A ETE ETABLI SUR PRESENTATION D UN DOCUMENT D EXONERATION ETABLI LUI LE 13 MAI 2002 ….DOCUMENT QUI A EGALEMENT SERVI A TOUS LES CLIENTS DU MARCHE DES HALLES …

    ET ….ET …ET …
    ET ……..IL Y A AUSSI LE VERIFICATEUR SIDI SOSSO DIARRA …MELE PARALELLEMENT A CETTE SAISIE …A CE QUE L ON DEVRA APPELER LE DETOURNEMENT DE TOUS NOS TERRAINS …

    ET LA …LES CONSEQUENCES EN SONT TERRIBLES …! ! ! !

    JE PENSE QU IL EST URGENT …SI PERSONNE NE S EST OCCUPE DE CETTE AFFAIRE …QUE QUELQU UN LE FASSE …CAR L ETAT N A RIEN EN COMMUN ,COMME A ESSAYE DE LE FAIRE CROIRE LA MINISTRE DU BUDGET , AVEC UNE BANQUE QUI ELLE AGIT DANS LE DOMAINE DU COMMERCE … …

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here