À fleur de vérité : Il vous arrive de le comprendre ?

74

Loin de moi toute méchanceté et tout esprit de dénigrement. Mais il est des jours où je me demande si mon cousin adoré est capable : d’admettre son inattention ; d’admettre sa vue tronquée de la réalité ; d’admettre l’imposture de ceux qui l’affublent de commentaires élogieux ; d’admettre qu’il ne parviendra à rien avec sa parentèle qui l’entoure.

Je vous fais un petit dessin : dans tout le Mali, vous ne faites confiance qu’à moi seul. Vous vous dites alors : «je suis seul capable de relever les défis qui se posent au Mali et à ses habitants». Surfant sur cette vague ascendante de ma cote de popularité, j’en suis ivre au point de vous faire croire que je suis un messie que Dieu a choisi pour éclairer votre chemin. Avec l’apport de l’inculture ambiante, de l’hypocrisie, de la félonie, même les bébés et les invalides souhaitent me porter au pinacle. Et je m’y retrouve aujourd’hui. Est-ce mérité ? Parbleu !

Comme ainsi décrit, je ne saurais ignorer ce que vous attendiez de moi. Bien sûr, vous saviez qu’un souhait n’est pas performatif. Mais c’est fait : je suis au pinacle… Alors, ce serait un sacrilège, si je me dérobais de ma charge, et surtout si je feignais d’ignorer l’immensité de la tâche qui m’attendait.

Enfin, je ne suis pas en train de parler de moi-même, mais de mon cousin adoré. J’essayais de décrire de façon imagée son parcours jusqu’à Koulouba. Il y est à déjà mi-mandat. Pourtant, il a affirmé (en décembre 2015) dans Jeune Afrique qu’en accédant au pouvoir, il n’avait pas imaginé l’immensité de la tâche qui l’attendait. Je vous vois en train de mordre votre index. C’est trop tard.

Mon cousin peut être un bonhomme à l’arnache, mais cette question érode mon esprit : il vous arrive de le comprendre ?

Issiaka SISSOKO

PARTAGER

74 COMMENTAIRES

  1. BLA BLA BLA BLA BLA , !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! PAUVRE JOURNALISTE, SI TON COUSIN ETAIT IBK, VOUS N’ALLER JAMAIS ETRE UN SIMPLE ET PAUVRE JOURNALISTE QUI SE MOQUE D’IBK SOIT DISANT MON COUSIN. Toujours un seul mot, La population est avec IBK

  2. Mon cher cousin, je vous apprends que le président respecte toujours ces engagements contrairement à ce que vous voulez nous faire croire. Il faut arrêter un peu avec tes cirques. Nous n’avons pas besoin de ça.

  3. Vous n’êtes rien d’autre qu’une espèce de névrosé, vous avez besoin d’un psychologue pour traiter ton trouble mental.. Le président IBK fait tout cela pour le bonheur des populations.VIVE IBK

  4. Les vrais ennemis du pays sont ceux qui critiquent le président et son gouvernement.
    On sait réellement que vous êtes en complicité avec certain opposant comme TIEBLE DRAME qui cherche à rendre la situation beaucoup plus difficile en critiquant IBK.

  5. IBK est l’homme de la situation, il est la solution à tous nos problèmes.
    On sait que les journalistes Maliens ne réfléchissent même pas avant de rédiger leurs articles.

  6. Le gouvernement d’IBK est extraordinaire. Le Mali a connu la paix et le développement grâce à eux.
    La question est de savoir pourquoi les gens critiques IBK et son gouvernement ?
    Le Mali a été sauvée de l’indignation et du chao par IBK.

  7. Monsieur le journaliste, je te rappel qu’on est dans un pays de droit et IBK est un homme de droit car il est le chef suprême de la magistrature, alors il sait ce qu’il fait.
    Le président est un homme véridique, mais malgré tout cela, certains cherchent à rendre la situation beaucoup plus compliqué.

  8. Les sites d’informations tel que Mali web, Mali jet, Facebook, ne sont pas faites pour dires des bêtises, l’information que vous dites doit être concrète, et comportant des preuves.
    Pauvre journaliste, on savait réellement que vous étés corrompus et manipulé par des gens qui détient toujours des armes pour combattre le gouvernement en place, quel ignorance.

  9. Monsieur le journaliste, si vous avez rien à dire, mieux vaut fermer vos petites bouches car, vous êtes en train d’embrouillés les fans de Mali web et de Mali jet. Quel pauvre journaliste, vous faites la honte de la presse Malienne.

  10. IBK a été plébiscité lors des élections dernières. Cependant, celui-ci a hérité d’un pays qui sort d’une crise multidimensionnelle et multi-sectorielle; il a engagé des reformes dans plusieurs domaines en vue d’offrir des conditions de vies agréables aux populations. Le cadre institutionnel est établi , nous pensons qu’avec son application le pays aura un nouveau visage.

  11. Le président IBK est et reste l’homme de la situation car il a servi à plusieurs niveaux dans ce pays. Il est confronté à plusieurs difficultés surtout financière. Il est au parfum des réalités des populations et donc n’a pas de vue tronquée de la vie au pays. Il s’attèle à trouver des solutions et nous devons l’accompagner dans cette optique.

  12. Ce sont tous des malades; toujours en train de parler sans preuve. Aucun président n’a jamais été bon dans ce pays; Vous avez traité Konaré de tous les noms et ATT qu’on cite maintenant en exemple est aussi passé à la casserole ; aujourd’hui c’est au tour d’IBK que demain vous n’aurez pas honte de citer en exemple car vous ne savez pas ce que c’est que la honte. 😳 😳 😳 😳 😳 😳 😳 😳 😳
    Le président IBK se bat pour le pays et on l’accule de partout comme s’il avait dit qu’il changerait le Mali en un coup de bâton magique. 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄

  13. Les objectifs d’IBK sont de redynamiser la société malienne ; il est en train de le faire. Les partenaires techniques et financiers lui ont réaffirmé leur engagement à l’aider dans cette optique.
    Mais nous ne devons pas nous leurrer car ce n’est pas en deux ans qu’on va résoudre des problèmes datant de 40 ans. 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁

  14. IBK mène des actions dans les secteurs importants de la société notamment l’agriculture, l’eau, l’électricité et les routes. Ces actes sont de natures à favoriser le bien-être de la population.
    Il faut donc nous éviter des problèmes de la colonisation et faire face aux défis du moment.

  15. Ce sont les détracteurs d’IBK qui veulent le voir mort, politiquement parlant, car il est en phase de faire ce qu’ils n’ont pas pu faire. IBK est en train de faire régresser la corruption qui était le mal majeur de la société Malienne et bien d’autres choses encore.
    Le Kankélétiki relève toujours les défis et j’ai foi en lui…

  16. Les journalistes maliens sont des spécialistes de la diffamation ; en réalité ils sont le bouc émissaire de certains politiciens qui passent par eux pour faire circuler les opinions incendiaires. :mrgreen: :mrgreen: 😳 😳 :mrgreen: :mrgreen: 👿 👿 :mrgreen: :mrgreen: 😳 😳
    Nous voyons les résultats des deux ans de gouvernance d’IBK et nous savons que très bientôt l’impact se fera sentir sur nos poches. 😛 😛 😛 😛 😛 😛 😛 😛 😛 😛 😛 😛 😛 😛 😛

  17. Je ne suis pas un spécialiste des chiffres mais on a pu remarquer qu’ en deux ans de pouvoir de IBK certains indices concernant le traitement salarial des agents de ont connus une hausse et le SMIG a aussi évolué. Des milliers d’emplois ont été créé et d’autres sont garanti dans les domaines de l’agriculture, du secteur tertiaire et autres. Alors ceux qui pensent que rien n’ai fait; qu’il nous montre ce qu’eux mêmes ont fait pour ce pays?

  18. Je pense qu’on devrait créer une tribune dénommée « le guignol de bamako» pour que des comédiens comme ce journaleux aille amuser la galerie avec les enfants durant toute l’année car c’est vraiment sa vocation. Il ne sait que réfléchir pour faire rire alors aidons-le à réaliser son rêve de comédien.

  19. Le cousin germain toujours dans ses fanfaronnades mais on est habitué car on connait le refrain. Tu as l’air d’un **** et que tes idées le traduisent fidèlement alors continue de grimacer lorsque tu te rendras compte que le cirque est vide ce serait trop tard.

  20. Pour ma part, je pense que le défi de la paix et de la réconciliation nationale n’est pas la seule affaire du président de la république. A quoi serviraient les efforts du président en faveur de la paix et la réconciliation si nous populations sommes pas préparées à celles-ci ? Donc à mon avis, ce challenge est l’affaire de tous.

  21. A mon avis, le Mali revient d’une crise militaro-politique qui a fragilisé le tissu social. Pour recoudre ce tissu social, il faut de la part de tout un chacun une volonté ferme car on ne peut avoir la paix et la réconciliation que si nous nous donnions les moyens pour y parvenir. Et cela réside dans notre état d’esprit et l’acceptation de l’autre tel qu’il est sans distinction de race et d’ethnie.

  22. Je pense que la corruption sous l’ère du président IBK a beaucoup baissé et les indices en témoignent. Force est de reconnaître que beaucoup de mesures ont été prises quant à traquer les acteurs et à les punir. Que diriez-vous de ça mon cher Cissoko ? C’est juste vous dire que votre cousin travaille au lieu d’écouter vos balivernes.

  23. Nous avons toujours eu confiance en IBK et nous continuerons d’avoir confiance en lui car les actes qu’il pose prouvent une qu’il est une personne digne de confiance.
    Il ne cesse de se battre pour améliorer les conditions de vie de ses compatriotes.
    Nous pensons qu’il est vraiment l’homme qu’il faut à la tête du Mali.

  24. Cher cousin national,vous pouvez raconter vos salades sur le président IBK,mais au niveau de la création d’emploi,le président est déjà à 81.000 emplois depuis son arrivée au pouvoir.
    Il est toujours dans cette logique et nous savons que d’ici la fin de ses deux mandats le chômage ne sera qu’un vieux souvenir.
    Que lest le président malien qui a fait mieux que ça à mi mandat??? 🙁 🙁 🙁 🙁

  25. Le nouveau gouvernement est chargé de relever les grands défis que le président s’est fixé pour cette année 2016
    Heureusement que notre peuple est mur d’esprit pour reconnaître les sacrifices et les efforts faits par le président pour améliorer leur condition de vie

  26. Le chômage sous l’ère IBK a baissé d’un cran. En effet, lors de son accession à la magistrature suprême a décidé de faire son cheval de bataille le chômage des jeunes à travers la création de 200 000 emplois. Et en deux ans, il a crée 81 000 emplois. Ce qui est à féliciter et à encourager. Je pense que si Cissoko est aminé de bonne foi, il saura que son cousin comme il aime beaucoup l’appeler, travaille. Contrairement à ce que lui veut nous faire croire.

  27. Cher cousin national,vous pouvez raconter vos salades sur le président IBK,mais au niveau de la création d’emploi,le président est déjà à 81.000 emplois depuis son arrivée au pouvoir.
    Il est toujours dans cette logique et nous savons que d’ici la fin de ses deux mandats le chômage ne sera qu’un vieux souvenir.
    Que lest le président malien qui a fait mieux que ça à mi mandat???

  28. Je pense que la population en a bien conscience que nous revenons d’une crise militaro-politique qui a fragilisé le pays. Donc, les choses peuvent pas aller comme sur des roulettes. Il faut faire confiance au président IBK et son gouvernement. Ils ont conscience de l’immensité des défis qui les attendent. Par conséquent, ils ont besoin de nos soutiens pour sortir le pays dans sa léthargie.

  29. Je pense que c’est pas le fait que le président a dit qu’il ne mesurait pas l’immensité de la tâche qui l’attendait qu’il a perdu tout contrôle. D’ailleurs, c’est grâce à son caractère et son dévouement qu’il a relevé ce pays qui était au bord du gouffre. Nous l’encourageons dans toutes ses actions pour l’essor socio-économique de ce pays.

  30. Je pense qu’il faut s’associer au président afin de trouver les financements nécessaires pour notre pays au lieu de passer le temps à lui coller des étiquettes qu’il ne mérite pas.
    Le président a beaucoup fait pour le Mali et il relèvera le défis cette année

  31. Ce **** de Cissoko revient encore avec ses *** d’articles pour ne dire que des ***. Le président est là pour diriger ce pays que nous lui avions confier. Et il le tient bien.

  32. Le peuple apprécie le travail fait par son président donc on ne saurait s’attarder sur des propos haineux d’un aigris. Sissoko en veut au président et son fils car il n’a pas digéré que le fiston Karim ait réussi dans lui.
    Tu demeureras ainsi avec ta jalousie et la haine.

  33. Cher cousin ***** ,Malgré le fait que le président aie dit qu’il n’imaginait pas l’immensité de la tâche qui l’attendait,il n’a jamais pour autant cessé de se battre pour sortir son pays du trou dans lequel les régimes précédents l’avaient laissé.
    Arrêtez donc de raconter des *** sur ce monsieur.

  34. C’est de la mauvaise foi pour certains journalistes tels que DAK, Sissoko ou Thiam qui passent leur temps à ternir l’image du président. Ce qui est marrant c’est qu’ils n’ont pas honte de demander une subvention de la presse à hauteur de 800 millions plutôt pour se remplir les poches.
    Donc vous vous comparez aux journalistes de la sous région. Mais une remarque, comparez vos articles aux leur vous saurez que vous êtes les plus nuls de la sous régions.

  35. Mon cher cousin imaginaire, vous êtes tout sauf un messie comme vous le prétendiez envoyer par Dieu auprès du président. Epargnez-nous de vos idioties ! 😆 😆 😆 😆

  36. Mon cher Cissoko pour votre gouverne, il arrive que le président se trompe de fois. Et comme lui-même l’a dit lors de sa visite à Ségou qu’on ne lui disait pas la vérité, mais cela ne l’empêche de travailler. Le peuple Malien a placé sa confiance en lui pour conduire le navire Mali et il tient les commandes de celui-ci. Donc, arrêtez votre comédie !…

  37. Le Mali doit vous demander des comptes à savoir qu’ont fait les autres avant IBK. Ils ont crée la crise et profiter pour piller les caisses du pays. Je vous demande encore avec quoi penses tu qu’il allait construire ce pays.
    Un journaliste doit réfléchir avant de poser sa plume mais avec une somme dérisoire, vous dénigrer.

  38. Nous savons tous que vous vivez au crochet des opposants véreux qui vous paient pour ce travail. C’est une honte car ces articles manquent de style qui montre votre carence intello Sissoko

  39. Tous les maliens savent comment était l’économie lorsqu’il venait au pouvoir. Avec un acharnement au travail, nous sommes admirés de tous car l’économie se porte bien.
    Le retard n’est pas dû à une incapacité mais au trou laissé par les prédécesseurs qui ont passé leur temps à s’enrichir.

  40. Je porte à ta connaissance que même le président Ouattara de Côte d’Ivoire après sa campagne avec ADO solution a tenu de tels propos. Mais en accédant au pouvoir, la réalité était autre et cela ne l’a pas empêché de travailler aujourd’hui.
    Nous devons le soutenir dans les reformes qui est en train d’apporter au pays

  41. Qu’as tu dit dans cet article chiffonnier Sissoko. Il faut vraiment l’admettre que c’est un dénigrement.
    Je ne vois pas ce qui est si impressionnant que tu viens de faire à tes lecteurs.
    Le chantier est vaste et le président a été au moins franc envers sa population donc souffrez de le voir plus longtemps au Koulouba

  42. Issiaka SISSOKO, c’est toi qui a besoin “d’un petit dessin”.
    IBK n’est venu au pouvoir que pour 2 choses: se venger des “maliens” qui lui ont prefere un autre pendant les elections passees et profiter au maximum du present mandat de tous les privileges, les honneurs, les biens en voant autant qu’il peut (par les siens). Et si la “betise” malienne s’avere incurable, un second mandat serait cerise sur le gateau.
    Pige? ou tu veux que je reveille Picasso pour fare un tableau? Sinon, va demander a Alpha O Konare pourquoi il n’a pas voullu soutenir ton cousin.

  43. Jeff, il n’est jamais tard pour comprendre qu’un……restera toujours un ……..du courage.

  44. SISSOKO
    Vous êtes un grand journaliste dont le Mali a besoin pour pourfendre le régime de l’insouciance , de la Bourgeoise et des voleurs tapis à mille lieues. Vous êtes la mauvaise de ce régime négrier et impénitent . Du courage

    • Cher zambougou toto,je ne suis pas du tout surpris que tu fasses les éloges de ce journaliste nullard qui n’a jamais écrit un atricles de 200 mots car à y voir de près,vous avez tous deux les même carences intellectuelles.

  45. C’est vrai que la bonne nuit se sent depuis le crépuscule, mais la patience aussi est un chemin d’or. Même après deux ans de gestion peu raffiné, à mon humble avis rien ne nous empêche d’attendre et espéré encore.

    • Peut-être que vous n’avez jamais vécu dans une ville sous occupation ennemi et vous pouvez demander à ceux qui souffrent le martyre de patienter. 🙁 🙁

      Quand on se retrouve à la tête d’un pays dont la moitié est occupée par des bandits, on ne peut pas passer la moitié de son mandat à se promener sous prétexte qu’on est mal informé. 💡 💡

  46. Le premier Ministre Modibo Keita doit comprendre qu’on a fini avec le mi-mandat d’IBK. Alors, c’est le moment de se donner au travail, car bientôt ce mandat prendra fin. C’est le moment opportun de se rattraper avec ce nouveau gouvernement.

  47. En tout cas ce nouveau gouvernement ne doit pas être comme les précédents. Les maliens aspirent au changement, il est temps que le chef de l’Etat et son premier Ministre agissent dans l’intérêt du peuple.

  48. L’heure n’est pas aux critiques mais à la réconciliation et à la convalescence du Maliba. Si vous n’arrivez point à admettre cela, ne venez pas nous embryez avec vos baratins. Les maliens aspirent bien à autre chose que d’écouter vos blablablabla…..

  49. Tôt ou tard vous finirez tous par laisser le président IBK tranquille. Pourquoi ne pas lui faire confiance au lieu de le critiquer toutes les cinq minutes.

  50. Arrêter de raconter des bobards, pourquoi vous méprisez le président de la République à ce point ? Et pourtant ce monsieur fait son mieux pour notre pays. 😳 😳 😳 😳 😳

  51. En réalité IBK fait son mieux, et comme on le dit, qui fait les choses en cachette fini par faire apparaitre par surprise.
    Si la crise malienne n’as pas connu un avancement envers un mauvais sens,
    C’est grâce à IBK,
    Si la confiance des partenaires financer ont regagné la confiance de réinvestir au Mali, c’est grâce à IBK,
    Si le Mali continue d’être respecté malgré toutes les grandes difficultés qu’il a connu, c’est grâce à IBK,
    En ce peu de temps, IBK a beaucoup fait pour cette nation, ce n’est pas facile de changer un pays d’un jour au l’an-demain.
    Il faut du temps pour que le Mali soit un pays envié comme il le faut. IBK par sa bonne leadership à pu produire des raccourcies pour que le malien puce s’épanouir…

  52. En réalité IBK fait son mieux, et comme on le dit, qui fait les choses en cachette fini par faire apparaitre par surprise.
    Si la crise malienne n’as pas connu un avancement envers un mauvais sens,
    C’est grâce à IBK,
    Si la confiance des partenaires financer ont regagné la confiance de réinvestir au Mali, c’est grâce à IBK,
    Si le Mali continue d’être respecté malgré toutes les grandes difficultés qu’il a connu, c’est grâce à IBK,
    En ce peu de temps, IBK a beaucoup fait pour cette nation, ce n’est pas facile de changer un pays d’un jour au l’an-demain.
    Il faut du temps pour que le Mali soit un pays envié comme il le faut. IBK par sa bonne leadership à pu produire des raccourcies pour que le malien puce s’épanouir.

  53. En réalité IBK fait son mieux, et comme on le dit, qui fait les choses en cachette fini par faire apparaitre par surprise.
    Si la crise malienne n’as pas connu un avancement envers un mauvais sens,
    C’est grâce à IBK,
    Si la confiance des partenaires financer ont regagné la confiance de réinvestir au Mali, c’est grâce à IBK,
    Si le Mali continue d’être respecté malgré toutes les grandes difficultés qu’il a connu, c’est grâce à IBK,
    En ce peu de temps, IBK a beaucoup fait pour cette nation, ce n’est pas facile de changer un pays d’un jour au l’an-demain.
    Il faut du temps pour que le Mali soit un pays envié comme il le faut. IBK par sa bonne leadership à pu produire des raccourcies pour que le malien puce s’épanouir.

  54. Foutaise ce monsieur sait bien se moquer des autres, il faut bien lui ouvrir les yeux enfin qu’il voit la réalité en face. Ce pays va mal donc de grâce épargner nous vos critiques car ils nous amènent nulle part.

  55. Ce journaliste est un véritable ***, le nom approprié à cet article est « Du coq à l’âme ». Il ne raconte rien de d’informatif, d’objectif et de constructif. C’est la publication de ce genre d’article qui fait perdre au site sa crédibilité Puuuuuuufffffffff

  56. Et pourtant ce journaliste fait le portrait craché de tous ceux que vous venez de dire,

    Issiaka journalistes affamés
    ****
    *****

    Aywaaaa koo flee deee !!!!!

  57. Avec ta tête de ****, ta mine de ****, toi aussi tu veux te moquer. Un conseil amical va plutôt te miroité avant de te moquer. La blague n’est pas ton genre, je te l’assure. Tu penses faire rigoler avec tes propos au contraire les lecteurs ce moque de toi-même. Tu te ridiculise cousin fictif.

  58. Un adage bamanan propre de chez nous au Mali, ne dit- il pas, que celui qui travaille sous la pluie, n’a aucune chance de se faire apprécier valablement ? Les deux ans du Président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta, à la tête du pays, sont à l’image de celui qui sue sous la pluie.
    Nous devons apporter nos soutiens au président IBK pour l’intérêt de faire sortir le pays dans cette difficulté qui le hante tend.

  59. Celui-là n’a rien d’autre à faire où à dire que de nous raconter ce que fait son cousin.
    Un jour tu vas nous parler de toi au moins ?
    En tout cas tout le monde sait que ton cousin est un homme qui veut le bien de son peuple.

  60. Issiaka je te comprend, mais ne t’inquiète pas
    Fantan De Ka Kuma Ka Tiann…
    IBK koo fooye de tee elaa…
    Tu es notre président qu’on aime piann
    Que cela plaise ou non…
    😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀

  61. Cousin du Mali, tu penses que tu es cool, je t’assure que tu es con. Tu penses ridiculiser IBK, alors que tu te ridiculise. Les balivernes, tu les as depuis ta naissance ou quoi ?

  62. Laissez-nous tranquille avec les bêtises qui vous servent d’article, trouvez-vous une autre occupation et laissez le journalisme, ce n’est pas votre métier mon cher !!!

  63. Le crétin à pris la parole encore une pour nous faire part une fois de plus de ses conneries sans fin !!! Si seulement si tu pouvais nous laisser tranquille dans ta ch ienne de vie, ça nous fera drôlement plaisir !! 👿 👿 👿

  64. A fleur de vérité : M. Sissoko est un journaliste sans culture journalistique. La preuve en est que chaque semaine il publie un seul article insensé. Il n’informe pas. Mais il fait rire quand même avec ses jeux de mots.

  65. Issiaka, ton cousin n’a pas à te répondre. Tu n’es qu’un sale type et un minable journaliste. Moi non plus. Le temps que je consacrera à te répondre peut me servir à faire autres choses pour cette nation qui a actuellement besoin du concours de tous ses fils dignes.

  66. Les passionnés de la critique peuvent toujours continuer à critiquer Ibrahim Boubacar Keïta comme ils l’ont toujours fait. Cela ne va rien changer de la vision des citoyens sur son régime qui est salué par presque tous les citoyens. Il s’agit des fils dignes de ce pays. C’est ce gouvernement que les citoyens attendaient.

  67. Je crois que le faible cousin n’a pas avalé ses bactéricides. Une personne ordinaire n’osera jamais se prendre pour celui qu’elle n’est pas. Une question à ce malade mentale : Sissoko, Treta ne devrait-il pas être renvoyé ?

  68. A fleur de vérité : les journalistes maliens sont devenus des quémandeurs de certains politiciens; A fleur de vérité : Issiaka, le minable soi-disant cousin d’IBK est devenu un pion de l’opposition; A fleur de vérité : Mr Issiaka Sissoko est atteint de béribéri; A fleur de vérité : il faut isoler Sissoko le plus vite possible. En réclamant en vain un remaniement ministériel qui vient d’être fait, ils se mettent à critiquer le comportement du chef de l’Etat.

  69. Le président avait raison quand il disait qu’il ignorait l’immensité de la tâche qui l’attendait à la présidence et je le comprend parfaitement. C’est normal aussi car le pays était sombré dans la crise qui ne profite à rien de bon. Le pays avait mal partout.

  70. Monsieur le cousin du président de la république, sachez que tout homme a défauts et des qualités. Ton cousin peut, en tant qu’un être imparfait, être défaillant sur certains coups mais sur tous les coups. Le Mali qui traversait une crise sans précédent avait du mal à en faire face. Maintenant Dieu merci ça commence à aller dans le pays.

  71. Oui mon cher il nous arrive de le comprendre après tout ce qui s'est passé dans sa gestion, contrairement à vous. C'est seulement en continuant à lui faire confiance qu'il parviendra à relever les défis qui l'attendent dans sa gestion des affaires de l'Etat et non le contraire.

    • Mali horizon 2030» : un projet innovant et porteur d’espoir pour le Mali

      Posté le 27/01/2016 «Mali horizon 2030» : un projet innovant et porteur d’espoir pour le Mali

      Si aujourd’hui, le président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta (IBK), est accusé à tort ou à raison de n’avoir pas de programme de gouvernance pour le Mali, vacillant entre tâtonnement et pilotage à vue, tel n’est pas le cas de certains leaders politiques à l’instar de Soumaïla Cissé, chef de file de l’opposition ; de Tiébilé Dramé du Parena ou encore de l’ex-Premier ministre de la République du Mali, Modibo Sidibé. Ce dernier, il faut le dire, a un ambitieux projet pour notre pays, intitulé «Mali horizon 2030».
      Projet futuriste, dira-t-on, mais porteur d’espoir pour le Mali. On se souvient encore comme si c’était hier de ces propos du président des Forces alternatives pour le renouveau (Fare), alors qu’il était candidat à la présidentielle de 2013 : «En 2030, ce n’est pas moi, c’est vous qui serez aux commandes de notre pays, vous qui en produirez les richesses, vous qui en transmettrez les valeurs, vous qui en inventerez le nouveau visage.
      Il y a un paradoxe malien. Ces vingt dernières années, nous avons connu des avancées indéniables : la multiplication des routes, les Centres de santé communautaires, le triplement du taux de scolarité, la production de riz augmentée de moitié, les aménagements hydro-agricoles, la capacité énergétique, les infrastructures de télécommunication… Pourquoi n’en serions-nous pas fiers ? Moi, en tout cas, j’en suis fier pour le peuple du Mali, le vrai artisan de ces succès. Fier pour sa jeunesse qui en a été le moteur».
      Avant de regretter : «Nous n’avons pas su mettre en place le jeu collectif qui aurait permis aux innombrables talents que recèle notre pays de joindre leurs forces et de le rendre invulnérable. Nous avons trop souvent joué le ‘’chacun pour soi’’. La corruption, c’est ‘’le chacun pour soi’’. La tricherie, c’est le ‘’chacun pour soi’’. La nyengoya, c’est le ‘’chacun pour soi’’.
      Par manque de confiance en nous-mêmes, par manque de confiance entre nous, par manque de confiance dans nos institutions, notre pays s’est fragilisé jusqu’à trébucher. Parmi les gâchis que nous devons au ‘’chacun pour soi’’, il y a les entraves trop souvent placées devant les projets et l’énergie de la jeunesse. Chaque fois qu’un projet est étouffé, chaque fois qu’un talent est découragé, c’est tout le pays qui y perd. Dans la société de confiance que j’appelle de mes vœux, les générations se tendront la main et travailleront ensemble pour le bien de tous : Ensemble, An Ka Wuli !».
      Selon Modibo Sidibé, certains considèrent la jeunesse comme une menace, «une bombe à retardement». «Dans mon projet ‘’Mali horizon 2030’’, je crois le contraire. Deux millions de jeunes, c’est deux millions d’opportunités de création de richesses et d’emplois, deux millions de concitoyens pleins de créativité, d’appétit de la vie, d’ouverture à la modernité. Au parti Fare, la seconde devise, c’est ‘’pour et avec les jeunes’’.
      Parce qu’une société qui s’isole de sa jeunesse brise sa chaîne de vie et se retrouve dès lors condamnée à se vider de ses forces vives. Mali horizon 2030, j’y crois d’abord parce que je crois en notre jeunesse. La première des solidarités qui fondent notre civilisation, c’est celle qui unit les générations, le respect et l’amour entre les enfants et les parents. Reliée au monde, décomplexée, inventive, révoltée parfois, elle porte les espoirs de Mali horizon 2030, un projet conçu avec elle et pour elle et que nous ne conduirons pas sans elle», soutient le patron des Fare.
      Avant de conclure : «Nous sommes assaillis de problèmes quotidiens, mais leur solution ne se construit pas au jour le jour. Voyons loin ! Avec cet ambitieux programme d’actions ‘’Mali horizon 2030’’, nous voulons établir un pacte d’avenir, un engagement fort et contrôlable qui fait appel à toutes les forces du pays. Donner à notre pays les institutions, les capacités humaines et la puissance économique qui lui permettront d’ouvrir une nouvelle page dans son histoire millénaire».
      Bruno E. LOMA

Comments are closed.