Des héros morts pour la France, mais aussi pour le Mali

4

Le lundi 26 novembre, dans la région de Menaka, un hélicoptère de combat Tigre et un hélicoptère de transport se sont percutés. Treize soldats français, membres d’équipages et commandos, ont trouvé la mort. «Ils participaient à une opération d’appui aux commandos de la force Barkhane qui étaient au contact de groupes armés terroristes», selon l’Elysée.

Le président français, Emmanuel Macron, a salué la mémoire des soldats tombés lors de l’accident. « Ces treize héros n’avaient qu’un seul but : nous protéger. Je m’incline devant la douleur de leurs proches et de leurs camarades», a déclaré le président français.

Dans un communiqué, le gouvernement malien a indiqué que l’accident est intervenu lors d’une opération antiterroriste contre des groupes armés qui harcèlent les garnisons militaires des FAMa et sèment la terreur parmi les populations civiles de cette partie du territoire national. «Le Gouvernement de la République du Mali salue avec le plus grand respect la mémoire de ces vaillants militaires de l’Armée française, tombés en opération sur le sol malien, dans le dur combat contre le terrorisme», souligne le communiqué du gouvernement malien.

La mort de ces héros est une perte dans la longue guerre que le monde libre mène contre l’obscurantisme. Avant eux, beaucoup de leurs camarades ont perdu la vie lors de cette guerre sale imposée par les djihadistes. La dernière attaque terroriste qui a coûté la vie à près d’une cinquantaine de militaires maliens à Indelimane a endeuillé tout le Mali. Et la mobilisation a été à la mesure de la tragédie qui a accru la conscience populaire des dangers du phénomène terroriste. Tout en se demandant comment nous en sommes arrivés là et pourquoi a-t-on laissé se développer un tel phénomène et comment a-t-on créé un terreau fertile à ce mal, les Maliens se rendent de plus en plus à l’évidence que le péril est en la demeure et il faut agir rapidement. Les tragiques événements des derniers mois doivent interpeller tout les forces présentes au Mali (Famas, casques bleus, soldats du G5 Sahel, soldats de l’opération Barkhane…) et les inviter à anticiper les risques et à s’unir et non approfondir encore les divisions entre elles. Le moment est grave et il faut savoir en mesurer les conséquences. Il faut une union sacrée contre le terrorisme. Car, au-delà des divergences de vues et des appréciations, des clivages politiques voire idéologiques, aucune ligne rouge ne saurait être invoquée, la seule et l’unique étant la stabilité du Mali, de l’Afrique et du monde entier. Que nul ne se trompe donc de combat : l’ennemi commun reste la nébuleuse djihadiste. Nonobstant les difficultés, il faut se serrer les coudes et ensemble mener cette guerre afin de vaincre les forces du mal.

Madiassa Kaba Diakité

Commentaires via Facebook :

4 COMMENTAIRES

  1. OH...LES SPERMATIQUES DE 'J'SUIS CHARLO'!!! ILS PLEURENT NOS LARBINS A CHAQUE FOIS QU UN FRANCAIS MEURT, MAIS LES MORTS AU MALI NE LES INTERESSENT POINT...

    CE CON N A PAS VERVE ANTANT DE SES SPERMES, OH.. LARMES PLUTOT, QUAND PRES D UNE CINQUANTAINE DE SOLDATS MALIENS FURENT CHOPES PAR QUI EXACTEMENT,… FRANCE?…MERCENAIRES DE FRANCE?…DJIHADISTES TRAVAILLANT POUR LA FRANCE?…

    ILS PLEURENT NOS LARBINS A CHAQUE FOIS QU UN FRANCAIS MEURT, MAIS LES MORTS AU MALI NE LES INTERESSENT POINT…

    OH…LES SPERMATIQUES DE ‘J’SUIS CHARLO’

  2. Terrorisme: le mal d’un côté, le bien de l’autre! et puis des héros!

    1- Une très belle récitation par coeur que le Christianisme et l’Islamisme guerrier ont legué à l’humanité, de Saint Paul à Constantin I en passant par Mahomet, faisant du coup de ce monétheisme l’horizon indispensanble de toute intelligence, et la preuve: la méthode produit ses effets encore aujourd’hui. . . !

    2- La guerre juste ou juste la guerre qui est une invention exquise des CROISADES est bâptisée TERRORISME par le monde moderne. Après donc le 11 Septembre 2001 M G. BUSH Jr, certainement inspiré de “A la louange de la milice nouvelle” écrit en 1130-1136 par “Saint” BERNARD DE CLAIRVAUX”, a tout de même tenu à rappeler le monde entier sur le vrai sens et la combinaison de ces deux expressions:

    “. . . Lors donc que le chevalier du Christ tue un malfaiteur, il n’est point homicide mais malicide. . .”

    3- Concept formidable cette idée de MALICIDE, c’est-à-dire “vaincre les forces du mal” qui termine l’article, c’est du OBAMA, c’est du SARKOZY, c’est du HOLLANDE, c’est du MACRON!

    4- Voyez comment le concept de MALICIDE fait toujours la loi et comment cette idée de guerre juste qui a été inventée, incluant également “Saint” Augustin est toujours un concept qui fait la loi aujourd’hui dans toutes les guerres du monde. Quand l’État Islamique fait la guerre, il estime que sa guerre est juste, quand l’Occident fait la guerre en Libye, au Mali il estime que cette guerre est juste aussi. On enrôle prophètes et saints dans l’armée et la guerre devient juste en fonction des fins qu’elle vise , en fonction des moyens qu’elle se propose, c’est-à-dire. . .

    5. . . qu’il y a de bonnes raisons de tuer des gens aujourd’ui dans des opérations telles que “HOMO, BARKHANE, cette manière de dire aux services secrets, vous allez buter celui-ci ou celui-là au nom de la guerre juste bien sûr. C’est pour de bonnes raisons que l’on mène cette guerre hypothétique, mais qui se trouve sanctifier et justifiée. Qui voudrait du terrorisme aujourd’hui?Qui voudrait justifier ce terrorisme? Sauf qu’en revanche, il ne vient à l’idée de personne que peut-être ce sont les guerres occidentales qui justifient le terrorisme et non le contraire. . .

    6- C’est une simple aversion des valeurs majeures et il va falloir juste inviter les uns et les autres à penser cette généalogie du terrorisme, c’est à dire d’où cela vient, cette “Petite Guerre” selon Carl von CLAUSEWITZ, la guerre du faible au fort, la guerre des scateurs contre les avions furtifs, la guerre des explosifs qui sont fabriqués sur internet contre l’armée hypertechnique de la France des USA, de l’Occident, donc ces petites guerres, ces grandes guerres qui ne sont pas penser aujourd’hui____________________________________!

  3. Honte a ce journaliste qui n’exploite d’autres sources que le mensonge d’etat de la France et de son mouton de panurge, le Gouvernement Malien.
    Maliens, ouvrez les yeux

    • HUM toi restez derrière ton clavier de merde et dire du n’importe quoi ; je t’invite au front pour sauver le Mali ; car vous êtes tous une bande d’hypocrites et tas d’i diots ; alors si vous avez des couilles allez y au front et vous frottez aux terroristes et après venez nous comment ça c’est passé.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here