Edito: les putschistes dans les casernes!

16

Avec le putsch intervenu le mardi 18 août, l’heure est aux différentes hypothèses pour diriger la Transition.

Bien qu’étant un crime imprescriptible, selon la Constitution malienne (article 121), le coup d’État militaire continue d’être une réalité au Mali. Celui de 2012 n’a servi ni les politiques ni les militaires, qui entendent faire partie de la solution. Si des difficultés objectives font que IBK doit démissionner à la ATT pour faciliter une sortie de crise, aucun militaire ne doit prétendre diriger la Transition.

En effet, nous sommes de ceux qui pensent que les militaires n’ont pas leur place à la tête de l’Etat. Ils sont loin d’être plus compétents que les politiques.

Ils ont une mission classique qu’ils peinent d’ailleurs à assumer.  En plus de cette insuffisance, si l’on veut leur ajouter la gestion politique, avec une classe politique peu responsable, ce serait la porte ouverte à l’échec.

Une transition militaire est inacceptable dans un pays, habitué à la démocratie. Le souhaitable, c’est qu’un consensus puisse prévaloir, entre acteurs politiques pour une Transition civile. Sans militaire. Je pense au président de la Cour Constitutionnelle, au président de la Cour Suprême, au Médiateur de la République, entre autres. Tout sauf un militaire, pour le retour à l’ordre constitutionnel normal.

Seulement voilà: on pourrait tolérer l’équipe de HassimiGoita au sein du Gouvernement de Transition qui sera dirigé par un homme politique, au dessus de tout soupçon. Un homme engagé et déterminé, en tenant compte des rapports de force actuels. Là, je pense à ceux qui ont gagné le combat politique relatif à la démission d’IBK, même si elle est intervenue illégalement. De tous les animateurs du M5-RFP, le président du Comité stratégique du M5- RFP, ChoguelMaiga, qui a mené le combat avec force, détermination et courtoisie semble être le meilleur choix, selon notre entendement. Avec toutes les critiques que ce choix pourrait entraîner. Mais cela est une autre question.

Tout sauf un militaire à la tête de la transition et à la Primature, parce que si les militaires dirigent la Transition, le peuple va énormément souffrir:  les partenaires financiers, bilatéraux et multilatéraux ( USA, UE, FMI, Banque Mondiale…), suspendront leur coopération jusqu’à l’instauration d’un régime civil.

Nous pensons une fois de plus que les militaires doivent retourner dans leurs casernes pour s’occuper davantage de la défense du territoire.

Wa Salam!

El HadjChahanaTakiou

Commentaires via Facebook :

16 COMMENTAIRES

  1. Nfp
    Ce n’est pas le temps à passer au pouvoir qui détermine le pusch,mais l’absence de collaboration avec le M5-RFP incarnation de la révolte populaire.
    Trois ans, c’est le temps qui restait à IBK pour finir son mandat.
    C’est le même temps que le M5-RFP avait fixé à IBK,s’il acceptait d’être un président honorifique.
    L’ESSENTIEL EST L’ÉLABORATION ET L’EXÉCUTION DES RÉFORMES DESTINÉES À RÉALISER LE MALI KOURA.
    Le temps qu’il faut pour ces réformes peut aller à trois ans.
    Mais il doit être déterminé en concertation avec les forces vives de la nation.
    OSER LUTTER,C’EST OSER VAINCRE!
    La lutte continue.

  2. MANGWANA KANYON COMPAORÉ, MAITRE FÉTICHEUR Á M'PETIONA, COMMUNE RURALE DE SOMASSO, CERCLE DE BLA, RÉGION DE SÉGOU, MALI JAMANA

    RIRES…! JE PETE DE RIRES…! MDRRRR….!

    El HadjChahanaTakiou…??? MDRRRR….!

    “..les partenaires financiers, bilatéraux et multilatéraux ( USA, UE, FMI, Banque Mondiale…), suspendront leur coopération..”.
    OUAIS, PAROLES DE GAMIN…!! OUAIS, PAROLES DE LARBIN CONGÉNITAL…!!!

    LE MONDE POST-(USA+UE+FMI+Banque Mondiale) EST DÉJÁ LÁ SOUS NOS YEUX:

    – IL EST 5G,
    – IL EST HYPERSONIQUE,
    – IL EST Á L’ INTRICTION QUANTIQUE,
    – IL EST AU CHIFFRAGE QUANTIQUE,
    – IL EST AU BIG-DATA, LE VRAI,
    – IL EST AUX TECHNIQUES ET TECHNOLOGIES BASÉES SUR DE NOUVELLES PROPRIÉTÉS ET PRINCIPES PHYSIQUES ENCORE NON OBSERVÉS DANS LE BAOOC-BLOC-ATLANTISTE-OCCIDENTAL-OTANnesque-COVIDÉ.

    LES 2,VOIRE 3 MILLÉNAIRES VIENNENT DE COMMENCER IL Y A 5 ANS, SONT EURASIATIQUES: VOLONTÉ DIVINE. ILS POURRONT AUSSI ETRE AFRO-EURASIATIQUES Á CONDITION QUE LA RACE “El HadjChahanaTakiou” MEURE Á JAMAIS DU CONTINENT AFRICAIN.

    SAÁNÉÉ ANI KONDOLON ..!!
    SÁÁNÉÉ ANI KONDOLON…!!

  3. Sangare
    “Sangare 24 Août 2020 at 09:45
    Un SOULÈVEMENT POPULAIRE soutenu par l’armée n’est pas un coup d’État, mais une RÉVOLUTION.”

    EXACT !!!

    Sauf que quand cette même armée déclare, au bout de quelques jours à peine, QU’ELLE ENTEND FINALEMENT S’INSTALLER AU POUVOIR POUR LA BAGATELLE……..DE 3 (TROIS!!!) ANS, là, ça s’appelle bel et bien…..UN PUTSCH OU UN COUP D’ETAT MILITAIRE !!!😎😎😎

    Reveille-toi et ouvre les yeux…

  4. ODUESP 24 Août 2020 at 11:01
    “JE NE SAIS PAS SI ON DOIT CONDAMNER CE MEC OU SI ON DOIT LE PRENDRE EN PITIÉ.”

    Mais LES DEUX, mon frère, LES DEUX !!!😂😂😂😂😂😂😂😂😂

    Mais faute d’avoir encore “son maître habituel”, tu peux noter que déjà, ce minable larbin-griot s’en cherche déjà UN NOUVEAU !!!😂😂😂😂
    As-tu remarqué comme deja il “cire les babouches” de Choguel Maiga en prévision de l’avenir ????🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣

  5. Les jeunes, il faut régler le compte de ce journaliste. Il faut le neutraliser pour l’empêcher définitivement sur ses dérives. Nous n’avons plus de temps pour ses sorties. Point final.

    • MANGWANA KANYON COMPAORÉ, MAITRE FÉTICHEUR Á M'PETIONA, COMMUNE RURALE DE SOMASSO, CERCLE DE BLA, RÉGION DE SÉGOU, MALI JAMANA

      JAMAIS , AU GRAND JAMAIS Choguel Maiga,

      OU JE LE FERAI DESCENDRE PERSONNELLEMENT.

      SAÁNÉÉ ANI KONDOLON ..!!

  6. JE NE SAIS PAS SI ON DOIT CONDAMNER CE MEC OU SI ON DOIT LE PRENDRE EN PITIÉ.

    AU LIEU DE LA METTRE ENTRE EN LES JAMBES ET DE FAIRE PROFIL BAS, CE MEC CONTINUE A FAIRE UN DERNIER BAROUD D’HONNEUR.

    EN TOUT CAS A FORCE DE RETOURNER SA VESTE IL VA DÉCHIRER LES MANCHES OU LE DOUBLE FOND ET SE RETROUVER NU.

  7. Bonjour,
    Franchement ce Mr soit disant journaliste est indigne, en plus il ne sait même pas ce qu’il dit.
    Il se contredit tout le temps dans ses articles si on peut appeler ça article.
    Quelqu’un qui a passé sa vie a baissé son pantalon. Honte à toi
    Avec des pseudos journalistes comme lui le Mali a du chemin à faire.
    Pauvre petit Chahana vous êtes minable tout simplement

  8. Ce n’est pas a toi de dire qui doit diriger la Transition etc… tu la fermes svp Takiou sinon tu risque d’être poursuivi pour sédition car on ne va plus se laisser faire par des journaliste subversifs qui vendent leur dignité comme toi !!! Notre révolution gagnée par le sang de nos jeunes martyrs n’est pas piétiner par des opportunistes plaisantins!!!

  9. Un SOULÈVEMENT POPULAIRE soutenu par l’armée n’est pas un coup d’État, mais une RÉVOLUTION.
    Quand on parle de rapport de force en parlant de “ceux qui ont gagné le combat politique relatif à la démission d’IBK”,on confirme le caractère révolutionnaire du coup de force militaire.
    ON CONFIRME TELLEMENT QUE CE N’EST PAS UN COUP D’ÉTAT QU’ON PROPOSE L’UN DES PORTE PAROLE DU M5-RFP POUR ASSURER LA PRÉSIDENCE DE LA TRANSITION.
    Il est clair et net que s’il n’y avait pas de mouvement populaire aussi intense manifesté le 5 juin,le 19 juin, le 10 juillet avec des journées meurtrières,on ne connaîtrait pas l’intervention militaire le 18 août.
    IBK SERAIT ACTUELLEMENT EN VACANCE QUELQUE PART DANS LE MONDE.
    Les actions du M5-RFP comme celles du mouvement démocratique en 1991 combinées à l’irresponsabilité du régime en place ont créé les conditions d’une intervention militaire.
    C’EST LE CLANISME AU SOMMET DE L’ÉTAT QUI FAVORISE LE SOULÈVEMENT POPULAIRE OBLIGEANT LES MILITAIRES À INTERVENIR, SI LE POUVOIR EN PLACE VEUT SE MAINTENIR PAR TOUS LES MOYENS DE L’ÉTAT.
    Si les actions menées en 1991 sont considérées comme une révolution fêtée comme telle chaque année le 26 MARS, celles conclues le 18 août 2020 sont-elles différentes?
    Pour la gestion de la transition,on peut se référer à celle de 1991.
    UNE COMMISSION DE LA TRANSITION INSTALLÉE QUI DÉSIGNE UN PRÉSIDENT EN SON SEIN.
    Si ce modèle ne passe pas,on peut faire comme au Burkina fasso c’est à dire aller chercher un commis de l’État pour conduire la transition.
    VINGT VINGT-HUIT ANS APRÈS L’EXERCICE DÉMOCRATIQUE, NOMMER UN MILITAIRE PRESIDENT DE LA TRANSITION, C’EST EXPRIMER QU’ON N’EST PAS PRÊT DE TERMINER AVEC LE POUVOIR MILITAIRE.
    Le Mali doit résolument tourner la page de l’exercice des fonctions politiques par les militaires en commençant par cette transition.
    LA FAIBLESSE DE NOTRE OUTIL DE L’APPAREIL DÉFENSIF SE TROUVE LÀ.
    Le militaire ne doit pas faire la politique.
    Être ministre, c’est faire la politique.
    LA POLITIQUE, C’EST AVOIR UNE VISION POLITIQUE QUI DONNE DROIT À OCCUPER UNE FONCTION MINISTÉRIELLE.
    Parler de GOUVERNEMENT TECHNOCRATIQUE,c’est avouer l’exercice gouvernemental sans vision politique comme pendant la transition de 2012.
    CELLE DE 2012 N’ÉTAIT PAS SOUTENUE PAR UN MOUVEMENT POPULAIRE.
    Les militaires,les juges,les religieux sont des technocrates car interdits de faire la politique,donc sans vision.
    LE COMITÉ STRATÉGIQUE DU M5-RFP A EXPRIMÉ UNE VISION POUR LA TRANSITION FORMULÉE EN MÉMORANDUM ADRESSÉE AU PRÉSIDENT IBK.
    Ce mémorandum peut-être une base de travail pour la transition composée de toutes les forces vives de la nation.
    En clair,les jeunes officiers supérieurs doivent avoir comme allié le M5-RFP.
    C’est avec les animateurs du M5-RFP qu’il faut conduire la transition.
    Les autres forces vives sont associées.
    Autrement,on donnera raison à CHAHANA TAKIOU c’est à dire que l’intervention des militaires est un coup d’État.
    Le coup d’État ne peut disparaître que si les jeunes officiers supérieurs montrent dans les faits qu’ils ont parachevé un mouvement populaire.
    Qu’ils agissent comme ils sont entrain de faire c’est-à-dire négocier avec la CEDEAO sans associer le comité stratégique du M5-RFP,c’est confisqué un mouvement populaire.
    CETTE CONFISCATION EST UN COUP DE FORCE CONTRE LES ACTIONS ENTREPRISES PAR LE M5-RFP,MAIS UN COUP D’ÉTAT CONTRE LES INSTITUTIONS DE L’ÉTAT.
    Si on intervient pour ne pas être avec les dirigeants du M5-RFP grâce auxquels le coup de force a été possible,on se positionne contre les manifestants du 5 juin,19 juin, 10 juillet qui ont payé un lourd tribut.
    On va retourner à la case de départ pour ceux qui ont lutté, non pas contre IBK,mais doter notre pays des institutions fortes.
    OSER LUTTER,C’EST OSER VAINCRE!
    La lutte continue.

  10. IL a démissionné M.”Chat-na” Takiou!
    Ce garçon doit retourner en classe de 4ème fondamentale.
    M.”Chat-na” dans un coup d’Etat le PR déchu ne signe aucun document et du coup on dissout les institutions.Ici, seules 3 ont été affectées.

    Compris “CHAT-NA”?

  11. OK Chahana, mais il faut laisser le temps à ces putschistes de bien orienter les choses en mettant le doigt sur les dossiers de grands détournements pour le bonheur de ce pays. Ces détournements méritent d’être élucidés afin de permettre de récupérer les ressources du pays, cela permettra de résoudre beaucoup de revendications corporatistes et de mettre en route plusieurs infrastructures déjà détournées par ce régime corrompu et incompétent. Ce qui reste certain, nous doutons si les choses seraient encore comme la gestion de ce régime dont vous le mauvais Elhadj, vous défendez de toutes vos forces, c’est dommage, pauvre TAKIOU, vous êtes sans pitié face à ce peuple qui souffre depuis toujours, pourtant vous êtes issu de ce peuple totalement paupérisé par IBK et ses acolytes. Soyez sensible à la fatigue de ces hommes et femmes qui sont déjà à l’ultime phase de la souffrance.

  12. Chahana nous dit de mettre Choguel a la tete de la transition? Voici quelqu’un qui veut diviser le M5-RFP. Merci pour ton conseil mais nous savons tous d’ou tu es! Sois sage tais-toi, ne laisses pas tomber Boua le ventru IBK juste apres une petite semaine!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here