Edito : Qu’attendent les gouvernements des 14 pays utilisateurs du CFA ?

9
franc CFA

Après l’activiste franco-béninois Kémi Séba, c’est au tour du député italien Alessandro Di Batista de déchirer un  billet de franc CFA pour dénoncer « le pillage de l’Afrique par la mafia maçonnique » incarnée par la France. Il n’y a plus l’ombre d’aucun doute, le franc CFA est une nouvelle forme de colonisation des 14 pays africains par la France. Par leurs gestes hautement symboliques, Kémi Séba et Alessandro Di Batista ont désormais ouvert la voie aux gouvernements des quatorze  pays utilisateurs du franc CFA, pour réclamer à l’ancienne puissance coloniale plus de justice, d’équité et de profit. Ils doivent prendre leur courage pour dénoncer la nouvelle forme de colonisation imposée par la France à travers la monnaie.  Les dirigeants des 14 pays membres de la zone Franc ont le devoir  vis-à-vis  de l’histoire et de leurs peuples, pour préserver le flambeau patriotique allumé par leurs devanciers et certains  pères des indépendances, de dire NON à la France. Ils doivent dire maintenant Non à l’exploitation tous azimuts de nos ressources, à la FrançAfrique prédatrice et affamante. Les dirigeants des quatorze pays africains seraient coupables de trahison s’ils ne réagissent pas face au pillage systématique de nos ressources par la France. A observer de près, les leaders politiques des pays consommateurs du F CFA, toutes tendances confondues, semblent faire de la question monétaire un tabou. Ni Opposition, encore moins la Majorité ne font de la souveraineté monétaire un slogan de campagne, à fortiori, une question clé de leurs programmes,  au risque de toucher à la plaie de la France et ne jamais accéder à la magistrature suprême. Donc, il reviendrait aujourd’hui à la Société Civile et aux Peuples souverains de ces Etats, de se saisir de la question pour imposer à leurs gouvernants la marche à suivre.

Les Sociétés Civiles des 14 pays concernés, celles qui ne sont pas inféodés aux gouvernements, sont fortement interpellées pour emboîter le pas à Kémi Séba et à Alessandro Di Batista, afin de sortir l’Afrique de la zone Franc, de cette misère noire, de ce sous-développement et de la colonisation par la monnaie.

Pour rappel, le franc CFA est la dénomination de la monnaie commune de 14 pays africains membres de la Zone franc. Il s’agit des Etats suivants : Le Bénin, le Burkina, la Côte d’Ivoire, la Guinée-Bissau, le Mali, le Niger, le Sénégal et le Togo, qui constituent l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA), dont l’Institut d’émission est la BCEAO ;

Le Cameroun, la Centrafrique, le Congo, le Gabon, la Guinée Equatoriale et le Tchad, qui constituent la Communauté Economique et Monétaire de l’Afrique Centrale (CEMAC), dont l’Institut d’émission est la Banque des Etats de l’Afrique Centrale (BEAC).

En somme, ces 14 pays font partie aujourd’hui, des pays les moins industrialisés, sous- développés et très pauvres. Et pourtant, leur pauvreté n’est ni une fatalité encore moins un manque des ressources, mais de  la mal gouvernance et de l’exploitation par la France de leurs ressources.

Youssouf Sissoko

[email protected]

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

9 COMMENTAIRES

  1. Nos sous gouvernants n’attendent rie ndu tout !!!
    Ce sont des lâches et des esclaves en cravattes !!!

    Ils ne veulent pas de la liberté, la dignité et du respect !!!!

    Is laiment plus le bo da blenin des toubaboudens, plus que nfp, le nègre non savant …

  2. La France elle même est consciente qu’elle fait du holdup politique/ économique sur les avoirs en réserve de nos pays. Mais puisque nos dirigeants sont naïfs et trop paresseux pour repenser un mécanisme de substitution à celui du compte d’opérations auprès du trésor français, ces dirigeants dont la plupart ont hérité d’un système qu’ils ne maîtrisent mal, se contentent de subir et d’applaudir.
    Le problème n’est pas l’identité de l’exploitant, quel qu’il soit, toutes les transactions financières en devises passent par le compte d’opérations et la France y trouve forcément son compte. D’autant plus que c’est elle qui assure la parité de nos monnaies disparates. Et cela ne se fait pas gratuitement.
    J’espère seulement que le ministre nigérien des affaires étrangères avant ses propos sur Rfi a pris soin d’évaluer le coût de cette relation monétaire avec la France.
    Où sont les têtes bien faites de l’Afrique? Où sont nos économistes, nos experts monétaires, nos financiers et autres banquiers en développement? Africains mobilisons nous pour sortir la zone de l’ignorance du système monétaire actuel qui ne fait que profiter à la France. D’ailleurs très peu d’africain s’y intéresse. …

  3. Nfp
    Effectivement,en 2018 la France ne peut procéder comme elle a fait pendant la guerre froide.
    Mais comment comprendre cette autorité que la France a sur nos ÉTATS,nos chefs d’ÉTAT comparable à la soumission de l’élève à son maître?
    N’EST CE PAS QUE L’EXPLICATION SE TROUVE AUX MOYENS DE PRESSION QUE LA FRANCE A SUR NOS DIRIGEANTS?
    Quels sont ces moyens de pression?
    Chaque président élu doit faire un tour en France avant de visiter d’autres pays.
    Nos candidats à la présidentielle vont la plupart quémander le SOUTIEN de la France.
    Si un président africain s’oppose à la volonté de la France,tout est fait pour l’ éjecter.
    La dernière victime c’est AMADOU TOUMANI TOURÉ quand il a refusé de signer l’autorisation de reconduite à la frontière des sans papiers,Sarkozy a juré de te faire partir.
    Avant lui Gbagbo qui ne voulait pas L’ARMÉE FRANÇAISE en côte d’Ivoire ,tout à été élaboré pour le faire partir.
    POURQUOI LA FRANCE SE MÊLE DE NOS AFFAIRES SI ELLE N’A PAS D’INTÉRÊTS DANS NOS PAYS?
    Pourquoi la France s’est précipitée à aider militairement la Centrafrique quand les russes sont venus à la demande du président de ce pays?
    On sait que la France souffre de problème de liquidités jusqu’à imposer drastiquement des impôts à ses citoyens,malgré ces difficultés elle continue à intervenir militairement en Afrique.
    Quel gros naïf peut croire qu’ un ancien exploitant du peuple africain vient aider les africains à assurer leurs sécurités malgré ses propres difficultés financières?
    La France sait que garder ses colonies sous son autorité la maintient parmi les grandes puissances.
    Nos pays africains sont des garanties permettant à la France de faire face à ses besoins immenses conséquences de sa grandeur.
    Comment?
    LA FRANCE A UNE NOTE ÉLEVÉE LUI PERMETTANT DE FINANCER FACILEMENT SON ÉCONOMIE PAR UNE DETTE MOINS CHÈRE.
    LA GARANTIE DES PAYS AFRICAINS SERT À CELA CAR LA FRANCE FONCTIONNE AVEC LA DETTE.
    Un des pays cités par nfp est obligé de COLLABORER avec la France avant de s’installer dans un des pays francophones.
    Cette collaboration est basée sur des négociations permettant à la France d’avoir des garanties de ce pays concernant ces intérêts sur d’autres parties du monde.
    Si la collaboration n’est pas concluante,la France a les moyens de pression sur le pays africain afin de l’empêcher de s’implanter.
    Ces moyens de pression sont généralement économiques empêchant le déblocage de certaines liquidités nécessaires au fonctionnement de ce pays.
    Ne l’a t’on pas fait à Gbagbo quand il a refusé de reconnaître sa défaite?
    La BCEAO sous la pression de la France a bloqué les avoirs de la côte d’Ivoire .
    On passe même par les institutions financières internationales.
    Qu’ on sache que L’INTÉRÊT de la France n’est pas seulement dans les mines que regorgent nos sols,IL EST SURTOUT GÉOPOLITIQUE.
    Le néocolonialisme fonctionne sous une nouvelle forme après la guerre froide.
    La France ne peut en aucun cas se séparer de ses colonies au risque de perdre sa puissance.
    Le général DEGAUL l’a plusieurs fois répété que la France ne peut pas se passer de ses colonies,si elle veut continuer à compter parmi les grands de ce monde.
    OSER LUTTER,C’EST OSER VAINCRE !
    La lutte continue .

    • Sangare, c’est n’est pas la peine de parler a cet agent de france il est juste la pour distraire les Maliens/Maliennes car c’est la nouvelle methode des imperialistes d’envoyer leur agents sur les cites pour semer le doute dans la tete des gens malgre que la realite est connue de tout le monde. Deamnde a ce dernier de voir tout simplement les videos de Michel Collon et dire a ses maitres qu’il ne peut plus distraire les Maliens/Maliennes.

  4. Déjà certains ( nigérien sur RFI ce matin)
    qui se disent spécialistes trouvent que le CFA concourt à la stabilité monétaire, mais ne voient pas qu’ils contribue à affaiblir nos économies.

  5. Le probleme ce n’est pas le franc \cfa, c’est les malhonnetes dirigeants, Gunéee conakry, haiti,Yemen et j’en passe utilisent les CFA? Non mais pourttnt ils sont pauvres voire meme miserables.

  6. “et de l’exploitation par la France de leurs ressources.”

    Sissoko, au cas où personne ne t’aurait informé 😅, nous sommes en 2018 et non plus en………1960!😂😂😂

    Autant dire que ça fait maintenant UNE CINQUANTAINE D’ANNÉES (!…) que ce refrain appris par coeur et récité en boucle par nos “intellectuels de grin” sur le “pillage-de-nos-ressources-par-la-france” est totalement DÉPASSÉ !😂😂😂😂

    Pour preuve: Aujourd’hui, en 2018, peux-tu nous citer UNE SEULE de nos ressources qui serait exploitée par les français ?😎😎😎
    JUSTE UNE SEULE…

    Au Niger voisin, si les français exploitent effectivement l’uranium (en renversant 40% à l’état nigérien! Chiffre donné par le Niger lui-même ), ce sont LES CHINOIS qui exploitent TOUT leur pétrole, raffinerie comprise!

    Au Tchad de Déby, même chose! Leur immense ressource pétrolière est ENTIÈREMENT exploitée par… LES CHINOIS!

    En Guinée, la bauxite est ENTIÈREMENT exploitée par LES RUSSES, et l’or est exploité (comme chez nous!) par les Sud Africains, les Canadiens, et les Australiens!

    En RDC, ce sont également LES CHINOIS qui ont “capté” les ressources et racheté toutes les terres à vil prix, au point que le peuple Congolais lui-même a vivement protesté !

    Au Cameroun, pareil! Ce sont LES CHINOIS qui ont l’entière main-mise sur (entre autres!) L’or de l’est du pays, et qui ont racheté à vil prix toutes les terres, au point qu’il y a de graves conflits entre le peuple camerounais dépossédé et les Chinois, tout comme en RDC!

    Soudan, pareil! Les CHINOIS ont l’entière main-mise sur le pétrole, raffinerie comprise !

    Tu veux d’autres exemples, cerveau musclé ?😅😅😅

    Le problème, avec les brillants “intellectuels de grin” ou les grands “politologues du marché dibida”😆, c’est que faute d’avoir la moindre capacité de RÉFLEXION ou la moindre capacité D’ANALYSE, ils récitent par coeur, inlassablement et en boucle, un couplet QUI DATE AUJOURD’HUI DE… 50 ANS EN ARRIÈRE !!!😅😅😅😅😅😅

    Il ne faut pourtant pas être un génie😅 pour VOIR et CONSTATER que cela fait déjà PLUSIEURS DECENNIES (!…) que la Chine “s’offre” les ressources Africaines, s’offre en même temps les terres Africaines exploitables……..PARTOUT SUR LE CONTINENT !😎😎😎

    À l’inverse, il faut être particulièrement borné et limité pour ne toujours pas comprendre que “la-france-pilleuse-de-ressources” c’était effectivement UNE TRISTE RÉALITÉ …IL Y A 50 ANS!😁😁😁😁😁

    Fais-donc une rapide mise à jour de ton cerveau: NOUS SOMMES EN 2018!😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂

    • 50% des revenues est gardé au trésor francais peu importe l’exploitant, qu’il soit russe, chinois, américain….

      • wpg, je vais t’aider en ce sens que les accords signes par les pays Africains avec la france pour leur independence etait de donner la primaute de la france sur les matieres premieres sauf si elle n’a plus besoin, l’utilisation de la langue d’ou l’education de ces pays, la monnaie coloniale etc. Le coton Malien est produit pour la france et le Mali ne peut pas le vendre a un autre pays sans l’accord de la france. La societe Bollore exploite l’or du Mali sous d’autres societes fictives. Le Rangold au Mali est une society qui reside en Afrique du Sud mais qui appartient a la france. Faites un peu de recherche sur cette societe au Mali et beaucoup d’autres sous des noms etrangers. Il suffit de lire les ecrits de Michel Collon ou voir ses videos sur youtube pour connaitre les different entreprises francaise qui se cachent sous des nom a resonnances Anglaise. Si tu as besoin de ces videos je te les envoye pour que tu puisses avoir des arguments contre ce type qui ne fait que distraire les intervenants tout en montrant au Maliens/ Maliennes combien de fois cette france n’est pas responsable de ce qui se passe chez toi. Il te suffit de voir la video’ qui tue les peuls au Mali’ pour comprendre ces jeux de la france et sa nervosite en Afrique pour le control des matieres premieres. De nos jours, personne ne sait ce que fait la france dans le Nord du Mali. Et meme les autorites Maliennes ne savent rien de ce que fait la france au Nord du Mali. N’est ce pas le propo de Ali Nouhoun Diallo aussi. Les camions Maliens qui vont ravitailler les militaires de la france imperialistes au Nord du Mali. Les militaires francais receptionnent les camions a Kidal et prennent les camions des chauffeurs Maliens les amenent decharger ces essences et materiels personne et personne ne sait ou dans le Nord car la france ne veut pas que les Maliens voient ce qu’elle fait dans le Nord du Mali et plus tard ils retournent les comions (citernes ou remorqueurs) apres les avoir vide de leurs contenues. Ces chauffeurs et convoyeurs sont forces de rester dans le camps de la MINUSMA jusqu’au retourne de l’armee francaise avec les camions. Les Militaires francais retirent a ces chauffeurs tous les papiers d’identie et leur moyens de communication. Malgre tout cela si quelqu’un pense que la frrance ne gagne rien au Mali, on doit se poser des questions.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here