Editorial : Vouloir une chose et son contraire

2

Il a toujours fallu qu’un événement se produise au Mali pour que la France se manifeste pour parler de retrait de ses forces de la lutte contre le terrorisme au Sahel. Lorsque le deuxième coup d’Etat est survenu, Emmanuel Macron a informé l’opinion nationale et internationale qu’il fera un retrait de ses troupes de façon progressive.

En outre, ayant été mis au parfum de l’information concernant le contrat entre le Mali et la société russe, Wagner, l’ancienne Métropole ne cesse de faire des déclarations tous azimuts. Elle a toujours fait savoir qu’elle ne pourra pas composer avec les éléments de Wagner. C’est-à-dire qu’elle partira.

Donc c’est de nouveau la reprise de cette menace de plier bagage pour partir. A quand donc la fin de ce jeu de cache-cache ? Les mouvements d’humeur contre les forces étrangères dans les pays africains ne datent pas d’aujourd’hui.

Bazoumana KANE

Commentaires via Facebook :

2 COMMENTAIRES

  1. 1) AU FAIT QUI RETIENT LA FRANCE AU MALI?
    2) LA FRANCE EST AU MALI POUR QUI? ELLE MEME OU LE MALI?

    Trouvez la réponse à ces 2 questions et vous aurez résolu le problème de la France au Mali

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here