En un mot : Cadeau empoisonné ?

6

Les 150 hectares promis par le président de la République au prêcheur Chérif Madani Ousmane Haïdara est une autre affaire qui défraie la chronique malienne. L’indignation est totale sur une affaire qui, si elle avait eu lieu il y a un an, serait passée inaperçue. Mais, à moins d’un an de la présidentielle, on sent le coup politique bien pensé dans la mesure où le prêcheur draine des millions de personnes, susceptibles d’obéir à ses consignes de vote pour tel ou tel candidat.

Toutefois, les nouveaux veilleurs publics, très mobilisés sur les réseaux sociaux, sont en passe de faire échouer l’opération tant le cadeau a commencé à diviser les partisans de Haïdara, dont le chef de file demande d’ailleurs à renoncer au cadeau, apparemment empoisonné. En attendant leur décision finale, la gêne occasionnée par cette donation a atteint toute la communauté musulmane qui risque d’être plus divisée encore à l’occasion des prochaines élections.

DAK

Commentaires via Facebook :

6 COMMENTAIRES

  1. Heureusement que vous êtes loin de voir en Haïdara un faiseur de roi. Sinon, contrairement à une majorité de personnes, je ne pense que ce chérif puisse faire gagner quelqu’un. Même si lui-même se présentait, il sera battu, j’en suis certain.

  2. Je pense que ce cadeau a tous son sens car un lieu pour faire le Maouloud est nécessaire à présent vu que le stade du 26 mars ne peut plus contenir les gens. Comme Haidara lui-même l’a dit, pour le pouvoir des hommes politiques payent des drogués moi j’ajouterai des journalistes comme DAK pour insulter et induire les maliens en erreur. Ce sont ces manipulés qui sont à l’œuvre et non les musulmans. L’opposition malienne a droit à 500 millions et les musulmans n’ont pas droit à 150 hectares dans ce pays. Cet acharnement contre la personne de Haidara fait basculer les musulmans maliens vers IBK. C’est déjà fait même.

    • “Les 150 hectares promis par le président de la République au prêcheur Chérif Madani Ousmane Haïdara est une autre affaire qui défraie la chronique malienne. L’indignation est totale sur une affaire qui, si elle avait eu lieu il y a un an, serait passée inaperçue. Mais, à moins d’un an de la présidentielle, on sent le coup politique bien pensé dans la mesure où le prêcheur draine des millions de personnes, susceptibles d’obéir à ses consignes de vote pour tel ou tel candidat.”

      En occident, ils seraient resté muet comme des carpes si il s’agissait de prêcheurs …

  3. Le cadeau est d’autant plus empoisonné que ce HAÏDARA est le seul religieux à qui les djihadistes ont juré de régler le compte. Il devait être le premier à se préoccuper de l’inaction de ce régime fantoche contre les djihadistes. Au lieu de cela, il prend les 4X4, l’argent et se sent flatté d’être invité à dîner à Koulouba tout en moquant du sort de ses propres adeptes qui se font faucher par ces chiens. Pis, il ne manque aucune occasion pour vilipender ceux qu’il appelle les convoiteurs de pouvoir (opposition) et dire au peuple de se méfier d’eux comme si c’est eux qui devraient répondre de l’incompétence du régime. Pour lui, ces 150 ha ne sont même pas à la hauteur de sa valeur car lui HAÏDARA mérite mieux que ça. Quel opportuniste !!

    • Haidara est la coqueluche du peuple malien est non des hommes politiques uniquement. Les jaloux qui n’aiment pas le chérif sont contre tout ce qui porte son nom. Mais ils se fatiguent car c’est Dieu qui l’a fait. Et ce sont les ennemis de Haidara et du président IBK qui se trouvent être les mêmes qui feront dire à Haidara de voter pour IBK en 2018.

  4. Qui traitait les politiciens de chiens ?

    Qui disait disposer de 200 hectares ?

    No comment?

Comments are closed.