Année scolaire 2019 : Priorité aux classes d’examen

0

Les Maliens sont préoccupés par la situation de l’école. L’année peut-elle être sauvée ?

Le ministre de l’Education nationale, Dr .Témoré Tioulenta est très optimiste pour récupérer cette année. Le département de l’éducation a élaboré un plan stratégique”, qui, à son avis, leur permet de sauver l’année.

Parmi les mesures envisagées, le prolongement de l’année scolaire. En effet, pour que se tiennent les examens dans des bonnes conditions, il est plus que nécessaire d’effectuer des cours de rattrapage autrement dit des cours de soutien en faveur des classes d’examen à savoir le baccalauréat, BT, CAP, le DEF et l’IFM. Pour ce faire, les matières principales sont à prioriser durant ces cours de rattrapages. Aujourd’hui, le ministère met spécialement l’accent sur les classes d’examen par manque de temps.

Le ministre compte renforcer le dialogue social. Pour cela, il veut créer un cadre permanent de concertation et d’échange. Ce dialogue social a pour but d’instaurer la confiance entre les acteurs de l’école et prévenir toute autre crise scolaire. Les personnes interpellées sont les partenaires sociaux, les parents d’élèves, les syndicats et l’AEEM.

Pour respecter son engagement vis-à-vis des syndicats de l’éducation, il compte mettre en place un comité de suivi pour contrôler la réalisation de chaque point de revendication.

L’année a une forte chance d’être sauvée.

Fatoumata Kané

 

 

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here