Bicéphalisme au sein de l’AEEM : La division transportée au niveau du secondaire

0
AEEM

L’ECICA (Ecole Centrale pour l’Industrie, le Commerce et l’Administration)  est depuis lundi 25 avril 2016 le théâtre d’affrontement entre les deux bureaux parallèles de l’AEEM. Vers 10 heures, selon certains témoins, des étudiants  ont fait irruption dans l’enceinte de la cour, pour tirer des coups de feu. Ce qui n’a laissé personne indifférent. Ce fut le sauve-qui-peut général avec à la clé un arrêt total des cours.

Munis d’armes blanches et d’armes à feu, les élèves et étudiants des deux camps, ont voulu régler leur différent dans le sang. Au regard du bicéphalisme qui prévaut actuellement au sein de l’AEEM, on se demande quel bureau de coordination est à l’origine de ces troubles à l’ECICA?

Les élèves parlent des éléments des deux hommes qui réclament le secrétariat général du bureau de coordination de l’Aeem. Certains disent que ce sont les éléments relevant d’Ibrahima Traoré, dit «Jack Bauer», d’autres affirment  que ce sont les hommes d’Abdoul Salam Togola dit «Willy».  Approché par nos soins, Ibrahima Traoré a nié avoir tout lien avec ces tirs d’armes à l’Ecica. «  Ce sont les hommes de «Willy» qui sèment, depuis vendredi dernier, le désordre à l’Ecica  et un peu partout à Bamako dans les écoles secondaires. En plus des blessés qu’ils causent, un enfant a été percuté par un automobiliste quand ils ont fait une descente la semaine dernière». Ces perturbations ne sont pas liées selon Ibrahim Traoré au renouvellement du comité Aeem de l’Ecica. « Les renouvellement des comités AEEM des secondaires ont eu lieu depuis novembre et Décembre. Ça n’a rien à voir à avec ça.», dit il.

Nos tentatives pour  joindre  Abdoul Salam Togola dit «Willy» et son adjoint Niangaly afin d’avoir leur version des faits, sont restées vaines.

H.B.

Commentaires via Facebook :

PARTAGER