CENOU : Des bons résultats en 2017

0

Les activités enregistrées au cours de l’année écoulée, ont permis d’améliorer le cadre de vie des étudiants, notamment en matière de logement, de santé, de transport et de paiement régulier des allocations financières

Le budget du Centre National des OeuvresUniversitaires (CENOU) a été arrêté en recettes et en dépenses à la somme de 23 795 221 535FCFA. C’était, à l’occasion  de la 15ème session ordinaire du CENOU, tenue le jeudi dernier dans l’enceinte de la structure. Outre, l’adoption du budget, les administrateurs ont également procédé à l’adoption du procès-verbal de la 14èmesession ; à l’évaluation du rapport d’activités et financier 2017 et à l’examen du programme d’activités.

L’administrateur provisoire du CENOU,KomonSanou, dans son mot de bienvenue, a d’abord remercié les plus hautes autorités à travers le département de tutelle pour leur accompagnement. Lequel a permis au CENOU d’engranger un certain nombre de résultats en termes de réalisations.  Il s’agit de : la construction des guichets pour le retrait des cartes d’étudiants ; la construction du centre de santé de Ségou ; la réhabilitation de 10 chambres sinistrées à Katibougou ; la réhabilitation de l’Acropole ; l’ouverture de restaurant universitaire de Kabala ; la récupération de 5 bus acquis en 2005 pour le transport des étudiants. S’y ajoutent le renforcement du système d’adduction d’eau (forage à la FMOS et à Kabala) ; l’organisation de la journée de reboisement et les préparatifs pour l’ouverture prochaine des résidences de Kabala et des centres de santé universitaire de Ségou et Kabala.

Pour le secrétaire général du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Pr Drissa Diallo, les activités enregistrées au cours de l’année écoulée, ont permis d’améliorer le cadre de vie des étudiants. Cette amélioration est surtout visible au niveau du logement, la santé, le transport et le paiement régulier des allocations financières. Ainsi, par ces efforts, l’administration du CENOU a pu héberger 1 809 étudiants et équiper 500 chambres en matériels de literie. De même, elle s’est dotée de nouveaux centres de santé universitaires ; le transport de 73 000 étudiants vers les établissements académiques et l’organisation de la semaine nationale des jeux universitaires.

Cependant, l’année 2017, a été marquée par des difficultés réelles, empêchant le CENOU de mieux accomplir ses missions au plus grand bonheur des étudiants. Celles-ci ont subsisté par endroits. Aussi, l’exercice en cours semble être une année de défis pour l’administration provisoire. Puisque le Centre national des œuvres universitaires vient d’accueillir près de 34 000 nouveaux bacheliers dans le tissu universitaire.

En revanche, le représentant du ministre garde espoir de voir l’administration provisoire relever ces défis.  Car, aux dires de Drissa Diallo, l’administration a fait preuve de promptitude en 2017, permettant de résoudre les difficultés. En ce qui concerne l’apaisement de l’espace universitaire, le secrétaire général, a au nom du ministre, invité tous les acteurs de l’école à tirer les conséquences des derniers évènements malheureux survenus au campus, d’où la tenue du forum sur la sécurisation de l’espace universitaire et scolaire.

Il a d’ailleurs apprécié l’engagement habituel de l’administration provisoire qui a permis d’engranger des résultats probants dans la prise en charge des questions socio-économiques au profit des étudiants.

Diakalia M Dembélé

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here