Maxi Tour School : la grande finale prévue après la fête de ramadan

0

La Maison des jeunes de Bamako, a abrité ce weekend, la première phase de la finale de la 19eme édition de l’émission de divertissement interscolaire, Maxi Tour School.23 écoles, de Bamako, Kayes, Koulikoro et Ségou  étaient de cette aventure. Les écoles du Nord n’ont pas été concernées à cause de l’insécurité qui y prévaut, selon Ismael Ballo, directeur général de l’agence Prestige Consulting, l’organisateur de l’émission.

-Maliweb.net- Cette « petite » finale a mis aux prises une dizaine d’établissements de Bamako et de l’intérieur au tour des  rubriques suivantes : « Mots et Lettres », « Poèsie », « Chant », « Dance », « Chorégraphie »  etc. En finale de la 19eme édition de Maxi Tour School, on retrouve des habitués du spectacle : le lycée Massa Makan Diabaté, Fily Dabo Sissoko, Bilaly Sissoko, Askia Mohamed, le complexe scolaire Toubacoro Alassane Doucouré , le lycée sacré cœur ou encore Notre Dame du Niger. Kayes, Koulikoro, Sikasso et Ségou avaient chacun un représentant.

Les thématiques abordées sont entre autres : la paix, la corruption, l’immigration clandestine, le mariage précoce. La 19 me édition de Maxi Tour School s’est déroulée dans un contexte particulier. Depuis la rentrée 2018-2019, l’école connait des perturbations, à cause des grèves récurrentes du corps enseignant. L’autre particularité pas la moindre, c’est la participation de la présidente du parlement national des enfants du Mali, Bassan Diallo, challenger du lycée sacré cœur, et finaliste dans la rubrique «  Chant ».

Maxi Tour School , « l’école à ciel ouvert » a été une alternative aux séries de grèves qui ont jalonné l’année scolaire , s’est félicité un encadreur de la délégation de Kayes qui a vanté les vertus pédagogiques de l’émission. Tan dis qu’un autre collègue, âgé d’une soixantaine d’année, dit avoir beaucoup appris de l’émission de divertissement. Un témoignage qui n’a pas manqué d’émouvoir le concepteur de Maxi Tour School.

La grande finale aura lieu après la fête de ramadan, autour d’un diner de gala, a annoncé l’organisateur justifiant cet aménagement par la démission du gouvernement. Plusieurs ministres devraient rehausser l’éclat de la cérémonie. Quatre équipes s’affronteront dans les différentes rubriques. Le représentant de la région de Kayes occupe la tête du peloton en « Chant » et « Beauté ». Le lycée Napéré Sanogo arrive premier dans la rubrique « Dance », alors que la « Poèsie » est dominée par le lycée Bilaly Sissoko, un établissement de la capitale.  Pour la vingtaine édition, Ballody ambitionne d’étendre le projet à toute l’Afrique sous la dénomination de « Maxi Africa ». Son rêve,  « réunir les différents ministres de l’éducation du continent autour de l’initiative ».

Aly Bocoum/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here