Rentrée scolaire 2020-2021 dans les écoles privées avant la date indiquée : Le ministre de l’éducation fait entendre sa voix !

0

Prévue pour le lundi 4 janvier 2021, la rentrée scolaire 2020-2021 est effective à 50% dans les écoles privées depuis des semaines. Pour les rappeler du non-respect de la date fixée par le gouvernement, le ministre de l’Education Nationale, Pr Doulaye Konaté, à travers un communiqué a fait entendre sa voix sur ce sujet la semaine dernière.

« Le ministre de l’Education Nationale constate avec regret que certaines écoles privées en violation des dispositions de la Décision N°2020-002611/MENESRS-SG du 25 septembre 2020 fixant le calendrier scolaire, ont fixé des dates de démarrage de l’année scolaire 2020-2021, à leur convenance » ainsi est libellé le 1er paragraphe de ce communiqué.

A travers ce communiqué, le Pr Konaté a rappelé aux parents d’élèves et aux élèves que l’année scolaire 2019-2020 prend fin le 12 décembre 2020 et que la nouvelle année 2020-2021 débute le lundi 4 janvier 2021.

En clair, cet avertissement de la part du ministre Konaté tombe à point nommé, d’autant qu’on que depuis un moment la plupart des écoles privées surtout à Bamako ont ouvert leur porte au compte de l’année scolaire 2020-2021. Et parmi celles-ci on peut citer l’école ‘’La Lumière’’, ‘’Kalansso’’, ‘’Doniyasso’’ entre autres…. en commune II du district de Bamako.

Selon le directeur d’une école privée, cette situation est due à la longue pause que les écoles maliennes ont subie à cause de la COVID-19.

« Cela faisait 6 mois que les enseignants des écoles privées n’étaient pas payés. En tant que chef de famille, c’est une situation très difficile, donc l’enchainement du démarrage de l’année scolaire 2019-2020 et celle de 2020-2021 peut expliquent  cela. Dans mon école, nous, on a démarré la nouvelle année le 2 novembre dernier seulement et certaines l’ont démarré depuis plus de 15 jours » a-t-il fait savoir.

En tout cas, ces écoles privées sont mises en garde par le ministre de l’Education Nationale, Pr Doulaye Konaté. C’est la suite qui nous édifiera.

Par Mariam SISSOKO

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here