Réseau des Femmes Universitaires et Enseignantes du Mali (REFUE-MALI) : L’Assemblée générale ordinaire tenue la semaine dernière

0

La salle de conférence de l’Université des Sciences Juridiques et Politique de Bamako (USJPB) a abrité l’assemblée générale ordinaire du Réseau des Femmes Universités et Enseignantes du Mali (REFUE-Mali). C’était le samedi 23 Samedi 2021.

Créé en 2014 par le Récépissé N°246/MIS-DGAT, le Réseau des Femmes Universitaires Enseignantes du Mali (REFUE-MA) est une organisation regroupant les enseignantes et chercheuses des Institutions d’Enseignement Supérieur et des Institutions de notre pays. Ce réseau, dit-on, s’est donné comme objectifs accompagner les femmes et filles dans la recherche scientifique en améliorant le leadership féminin et de faire la promotion du genre dans l’enseignement supérieur…L’ordre du jour de cette assemblée générale était de valider des plans stratégique et opérationnel 2021-2025, de renouveler du bureau, examiner les sujets divers.

Dans son discours d’ouverture, Mme Ana Traore, la présidente du réseau des Femmes Universitaires Enseignantes du Mali (REFUE-MA)a exprimé sa joie pour la tenue de cette assemblée générale. Selon elle, ce réseau est un créneau pour les enseignantes et étudiantes de s’impliquer davantage dans la gestion des problèmes de l’école malienne en général, ceux du supérieur et des filles en particulier qui leurs permet d’avoir un engouement pour la Recherche et a contribuer davantage au développement socioéconomique du pays.

Ainsi elle a déploré que « cette Assemblée générale Ordinaire du REFUE-MALI se tienne dans un contexte particulier due à la pandémie de Covid19 qui a effectué toutes les facettes de nos vies et a obligé le Gouvernement à prendre mes mesures impopulaires parmi nos concitoyens comme isolement, distanciation, la fermeture des établissements d’enseignement publics ou privés et bars et restaurants ainsi que d’instauration de couvre-feu »

A ses dires, ce réseau va s’élargir bientôt avec certaines organisations de féminines comme la CAFO, WILDAF,APEDEF.

 

TIDIANE BAMADIO

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here