Signature de protocole d’entente : NIAID/NIH et USTTB renoue pour 5 ans

0

L’Institut national des maladies allergiques et infectieuses des Etats-Unis (NIAID/NIH) et l’Université des sciences techniques et technologiques de Bamako (USTTB) renouent avec une collaboration de vieille date. Elle a été matérialisée hier par la signature d’un protocole d’entente entre le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Me Mountaga Tall, et l’ambassadeur des Etats- Unis, S. E. M. Paul Folmsbee.

C’est reparti pour une franche collaboration de 5 ans entre les Etats-Unis et le Mali dans le domaine de la santé et de la recherche épidémiologique avec la signature d’un protocole d’entente entre le département américain de la Santé et l’Université des sciences techniques et technologiques de Bamako (USTTB).

En effet, le partenariat entre les deux entités, vieux de plusieurs décennies, a été renforcé depuis 1989 par des échanges de ressources humaines, les études sur le paludisme et récemment sur les maladies tropicales négligées.

L’ambassadeur Paul Folmsbee s’est félicité de cette collaboration qui a permis, selon lui, d’envoyer plus d’une douzaine de Maliens dans les universités et instituts nationaux des USA pour des formations techniques dans les laboratoires. Cela a permis, a-t-il ajouté, de renforcer les capacités des médecins et chercheurs maliens qui ont su et pu diagnostiquer très rapidement les cas du virus Ebola au moment où les autres pays envoyaient leurs malades à l’extérieur.

Il a terminé en remerciant les autorités maliennes plus particulièrement le recteur de l’USTTB et son équipe qui travaillent inlassablement pour trouver un vaccin contre le paludisme.

Le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique a apprécié les mots de l’ambassadeur à leur juste valeur et avoué que c’est grâce à cette collaboration que notre pays dispose de nombreux laboratoires et d’enseignants de classe internationale qui animent aujourd’hui la Faculté de médecine et de pharmacie.

Selon Me Tall, la création du Centre universitaire de recherche clinique et du Centre américain d’excellence en informatique est une preuve de  cette collaboration. Il a réitéré sa gratitude au gouvernement américain.

Zoumana Coulibaly

PARTAGER