Stratégie nationale de Développement des Statistiques de l’éducation : Plus de 8 milliards de FCFA pour renforcer la production statistique

0

Le 4 juillet 2019, s’est ouvert  à l’Hôtel Salam  la  session de validation  de  la Stratégie  nationale  de  développement  des  statistiques  de  l’éducation (SNDES) 2020-2024, sous  la présidence  du Dr Amidou Maiga, représentant  le ministre de l’éducation  nationale  du Mali. A ses côtés, Hervé Huot Marchand, chef du bureau représentant de l’Unesco au Mali.

Selon Hervé Huot Marchand, cette stratégie qui sera certainement validée, constitue l’aboutissement  d’un processus particulier et inclusif, qui a démarré depuis mars 2018. De son avis, la mise en place d’une équipe technique  nationale  a permis d’élaborer  des documents  cadres dont : un cadre national des indicateurs ; la cartographie des sources de données ; le rapport  de l’évaluation  de  la qualité  des données ; de même que la définition d’une vision  et des matrices  de résultats, de risques, de suivi de mise en œuvre  et l’élaboration du plan programme budgétaire  pour 2020-2024.  Toutes ces productions, a indiqué Hérvé Huot Marchand,  sont le fruit  d’un travail intense mené par les membres  de l’équipe technique  nationale, avec l’appui technique  de l’Unesco, et  des personnes ressources.

Pour terminer, Hervé Huot Marchand, a lancé un appel pour la mise en œuvre effective de la SNDSE, qui permettra d’offrir au Mali des capacités statistiques adéquates pour l’ensemble du système national  des statistiques  de l’éducation  et  de la formation. Les enjeux selon lui sont importants sur plusieurs plans. Primo, elle procure une vision  sur la situation attendue  dans le pays dans un délai de cinq ans et elle  précise les jalons permettant d’y parvenir. Secundo, elle devrait renforcer  les synergies  entre tous les producteurs et utilisateurs des données sur l’éducation, et contribuer  à améliorer  la qualité  de ces données en tant qu’outil de définition des politiques et de suivi  des résultats. Cette SNDSE, a poursuivi Hervé Huot Marchand, permettra enfin  de produire des informations pertinentes  et de qualité à travers le système statistique national permettant le suivi des politiques nationales (le nouveau CREDD et le PRODEC II)   et la mise en œuvre des cibles de l’ODD4 et de l’agenda 2036 de l’Union africaine. Ce qui devrait, dit-il, également conduire à des améliorations notoires des capacités nationales à communiquer des données, à la fois plus récentes et plus fiables, permettant les comparaisons transnationales.

Selon Dr Amidou Maiga, la  SNDSE 2020-2024  est  basée sur trois axes. L’axe 1, dit-il, à trait au renforcement du cadre institutionnel et organisationnel.

L’axe 2, ajoute-t-il, concerne le renforcement des capacités par un système statistiques de  l’éducation  efficace. Et l’axe 3 prend en compte  le renforcement de  la production  statistique  pour une  meilleure  couverture  et l’amélioration  de la qualité  statistique de l’éducation.  Le montant du projet, a déclaré Dr  Amidou Maiga s’élève à 8.452.379.219 Fcfa pour cinq ans (2020-2024). Il a salué et remercié l’Unesco de son soutien aux côtés du gouvernement malien pour  lui permettre  de renforcer ses capacités en matière statistique.

Hadama B. Fofana

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here