Journée électorale en commune VI : Des candidats potentiels se prononcent

1

Hier dimanche 20 dimanche les élections communales se sont tenues. En commune VI du district de Bamako, nous avons recueilli les premières impressions de certains candidats potentiels au sortir  de leur bureau de vote.

Tenemakan Koné : Tête de liste MPR

« Techniquement l’organisation a été bonne »

« Je fais d’abord un constat d’apaisement au niveau du centre groupe scolaire de Niamakoro où j’ai  procédé à mon vote dans le bureau 38. En tout cas pour le moment tout se passe bien. Mais il ya peu d’affluence. Cela se comprend aisément pour la simple raison que beaucoup d’électeurs attendent l’après-midi pour venir accomplir leur devoir citoyen. Globalement tout se passe parfaitement. Du point de vue organisation matériel, tout va bien et toutes les dispositions sont prises pour  gérer les éventuellement défaillances qui seront circonscrites comme l’insuffisance dans certains bureau de vote. L’insuffisance de délégués dans certains bureaux de vote s’explique par le fait que beaucoup de  partis ont des difficultés du point de vue dans la désignation des délégués.  La crédibilité, la quiétude et la transparence du vote dépendent  de la vigilance des délégués. Techniquement l’organisation a été bonne. J’ai surtout apprécié la manière dont les isoloirs ont installés. Cette disposition empêche  les gens de frauder comme avant. Je suis vraiment serein et en tant que candidat, je suis optimiste. ».

Baba Sanou, tête de liste RPM

« Je préfère, ne pas me prononcer »

C’est aux environs de 8heures, dix minutes, que le candidat du Rassemblement pour le Mali, RPM, monsieur Baba Sanou, a accompli son devoir civique dans le bureau numéro dix-neuf (19), au niveau du centre  groupe scolaire 01 de Sogoniko. A sa sortie du bureau de vote, le porte-étendard du RPM n’a prononcé qu’une seule phrase : «  Je préfère ne pas me prononcer ».

Souleymane Dagnon, tête de liste ADEMA/PASJ

« Je prône  une élection transparente »

 Après son vote dans le bureau n° 20 du  centre de groupe scolaire 01 de Sogoniko, le candidat de l’ADEMA/PASZJ, Souleymane Dagnon, maire sortant a livré ses sentiments : « je viens de remplir mon devoir citoyen et je demande à la population et de  venir remplir à son devoir citoyen. C’est son droit d’élire celui qu’elle croit capable faire son affaire. Vraiment, je souhaite que les élections se passent dans les bonnes conditions, dans l’épaississement. Je prône  une élection transparente ».

 Propos recueillis par Jean Goïta, Dramane S Coulibaly et Daouda Diankoumba

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

1 commentaire

  1. Sauf une mauvaise foi, tous sont convaincu de la bonne organisation des élections communales à Bamako.

Comments are closed.