L’AIGE pour des élections transparentes et crédibles

0

A l’issue d’une table-ronde organisée du 24 au 26 septembre 2021, l’appellation «Autorité indépendante de gestion des élections» (AIGE) a été finalement préférée à «Organe unique indépendant de gestion des élections» (OUIGE). Ses neuf membres (Son président sera désigné à l’interne) auront un mandat de 7 ans non renouvelable et seront choisis sur appel à candidature avant de prêter serment selon leurs croyances.

«Les neufs sages de l’AIGE prêteront serment conformément à leur croyance. Et il faut faire en sorte que la révision constitutionnelle prennent en compte les prérogatives de la Cour constitutionnelle, allège en matière de gestion des élections sauf la gestion des contentieux», a souligné le rapporteur de la table-ronde, M. Mamady Sissoko. Après avoir approuvé toutes les propositions concernant la mise en place de l’AIGE, les participants ont formulé des recommandations comme la prise en compte des attributions constitutionnelles de cet organe par la prochaine révision constitutionnelle.

A noter que plusieurs partis politiques ont boycotté cette table ronde sur la mise en place de l’autorité indépendante de gestion des élections (AIGE). Et pourtant pour le gouvernement, cet organe vise à «renforcer la crédibilité et l’efficacité des processus électoraux au Mali». Il faut noter que les participants à la table-ronde ont aussi recommandé que la révision constitutionnelle se tienne avant la fin de la Transition…

Hachi Cissé

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here