Le directeur général de l’ANPE à Kayes : Mission de suivi évaluation des projets-programmes et de partage de vision

0

Après les régions de Koulikoro et de Ségou, le Directeur Général de l’ANPE, Monsieur Ibrahim Ag NOCK,  a été accueilli à Kayes avec le Président du Conseil d’Administration. Constater, partager, proposer, telle était la mission que s’est donnée le Directeur Général.

Cette mission terrain, du 13 au 19 Décembre 2015,  s’est déroulée en plusieurs étapes avec le même objectif à savoir échanger, partager sur la nouvelle vision de l’ANPE qui est la création d’emplois massifs avec une autonomisation des femmes et l’emploi rural.

Les Autorités Administratives et Politiques de la première région ont décidé d’accompagner la création d’emploi à travers des actions concrètes  comme le projet d’aménagement de la vallée du fleuve Sénégal.

.A la rencontre avec le personnel de la Direction Régionale de Kayes, il a été question de nouvelles orientations et des reformes en cours au niveau de la Direction Générale comme le Manuel de gestion de projets, la révision de l’Accord d’Etablissement, le Manuel de Gestion Administrative, Financière et Comptable etc… Ces réformes sont aujourd’hui nécessaires compte tenu de l’évolution du marché de l’emploi et l’aptitude professionnelle que doit avoir un Service Public d’Emploi ;

Désormais, un contrat de performance liera chaque agent à l’ANPE et il sera jugé sur les résultats, en somme il s’agit de la Gestion Axée sur les Résultats.

Au personnel, le Directeur Général a aussi ajouté que l’année 2016 sera une année de recouvrement des impayés de l’ANPE et la mise en œuvre des projets structurants et fédérateurs.

Au personnel relevant des structures en charge de l’emploi et de la formation professionnelle, de la Jeunesse et de la Construction Citoyenne, l’accent fut mis sur la synergie d’action et l’élaboration des projets fédérateurs. Les responsables des structures présentes à cette rencontre ont soulevé quelques problèmes d’application pratiques de la synergie d’action, notamment le représentant du conseil communal de la jeunesse, Monsieur NIANE.

Le Directeur Général a apporté des réponses à toutes ces questions et a assuré les responsables régionaux de l’Emploi que le message sera porté au bon endroit.

A kayes, l’un des moments forts de cette mission a été la visite de terrain des promoteurs ayant bénéficié de l’appui de l’ANPE.

C’est ainsi que, Monsieur Boubacar TOURE, promoteur du projet de confection de briques et balustrades, a reçu le Directeur Général et sa délégation. Monsieur TOURE, âgé d’une trentaine d’année est à la tête d’une formidable industrie de fabrique de briques, de balustrades et des pavées. Son entreprise compte 23 travailleurs permanents et 124 travailleurs temporaires avec un chiffre d’affaire journalier de 225 000 francs CFA ;

Monsieur TOURE est un chef de famille heureux grâce à l’ANPE mais il a souhaité l’accompagnement de l’ANPE en équipements et matériels plus modernes ; doléance qui sera appréciée à sa juste valeur à affirmer le Directeur Général.

A Bafoulabé l’association des femmes de Kamakolé, installée sur un périmètre maraicher de 2 hectares a reçu la mission du Directeur Général. Sur ce périmètre maraicher, 200 femmes y travaillent, souvent aidées par leurs époux. Les plantes cultivées sont l’oignon, les aubergines, le gombo, la carotte et divers légumes. L’ANPE régionale a apporté un appui conséquent qui a permis la culture d’un hectare et demi en toute saison avec un système d’irrigation continue.

A la fin de la visite, l’association des femmes a formulé des demandes d’appui pour mettre en valeur d’autres hectares de terres pour plus d’indépendance financière vis-à-vis de leur mari. Le Directeur Général a pris bonne note et il  a assuré les femmes que leur activité fait partie des nouvelles priorités pour la création d’emplois de proximité.

Lors de cette visite de terrain à Kayes, l’une des préoccupations majeures du Directeur Général Ibrahim Ag NOCK était la redynamisation de l’Atelier Ecole de Kayes qui est un centre spécialisé de l’ANPE compétent dans le perfectionnement et la reconversion des immigrés de retour.

L’Atelier Ecole de Kayes (AEK) a été créé par la délibération n°99 002/ONMOE du 14 Avril 1999 dans le cadre d’une convention ONMOE/IDS doté de l’autonomie financière et de gestion. L’AEK a pour mission d’assurer la formation, le perfectionnement et la reconversion des populations du bassin du fleuve Sénégal, notamment les émigrés de retour à travers les activités de formation continue.

L’AEK a connu des séries de problèmes avec le retrait des principaux partenaires comme EDF (Electricité De France) et IDS (Immigration Développement Sahel). Aussi, les pays voisins qui devraient apporter leur appui à l’Atelier Ecole de Kayes n’a pas suivi. A part la Direction de l’école aucun autre organe ne fonctionnait et le seul Comité de Pilotage s’est tenu il y a 15 ans  à Bamako et non à Kayes, le 16 Mai 2001.

Au regard de ce constat, le Directeur Général propose une redynamisation de l’AEK et le recadrage de ses missions. Sur sa demande, le Comité de Pilotage s’est tenu le 16 Décembre 2015 dans la salle de formation de l’ANPE Kayes.

Ordre du jour : redynamisation et recadrage des missions de l’AEK.

Etaient présents, le Président du Comité de Pilotage, Directeur Général de l’ANPE,

Les membres du comité de pilotage composés de l’Exécutif régional et des organisations socio professionnelles ci après :

Gouvernorat,

Institut de Formation Professionnelle en Industrie (IFPI) ;

Réseau des femmes Opératrices Economiques de Kayes (RFOE-K) ;

Centre Professionnel Mécanique Auto Kayes (CPMA-K) ;

Centre de Perfectionnement-Reconversion  Kayes (CPR K),

Après avoir situé le débat dans son contexte, à savoir la redynamisation et le recadrage de l’AEK par le Directeur Général, les membres du Comité de Pilotage ont proposé des nouvelles mesures pour l’Atelier Ecole et proposer d’autres partenaires en dehors du Sénégal et de la Mauritanie.

En fin des travaux, le Comité de Pilotage sous la conduite du Directeur Général a adopté les recommandations suivantes :

Organisation très prochaine d’un Atelier de recadrage des missions de l’AEK avec le concours des Autorités politiques et Administratives de la région de Kayes et  la Cellule Prospective de l’ANPE,

Définition d’un statut juridique de l’AEK,

Définition des missions et organes de gestion de l’AEK,

Proposition d’autres sources de financements de l’AEK,

Mise en place d’un nouvel organigramme ;

A la fin des travaux du 2e Comité de Pilotage, Monsieur Ibrahim Ag NOCK a remercié les membres du Comité de Pilotage et leur a assuré de donner un nouveau visage à l’AEK pour qu’il s’adapte au changement.

Rappelons que la nouvelle vision et orientation du Directeur Général est la mise en œuvre efficiente du PSD (Plan Stratégique de Développement) de l’ANPE appliqué à la Gestion Axée sur les Résultats (2012- 2020).

Source : ANPE/DC.

PARTAGER