Campagne de reboisement : 10 hectares reboisés dans la forêt classée de Mandé

0

Le partenariat entre l’Association malienne pour la protection et la promotion de la culture Dogon et  la société de gestion forestière Abdoulaye Halidou (SGF-AHC) a permis le reboisement de 10 hectares dans la forêt classée de Mandé. Au total 4000 plants ont été plantés sur les flancs de la colline du  Mont Manding.

Initiée par la sous-commission « OGOKANA » de Ginna Dogon, avec l’appui technique et financier de la Société de Gestion Forestière, cette opération de reboisement vise à planter quatre mille (4 000) arbres dans la forêt classée du Mandé au flanc du Mont Manding sur une superficie de 10 hectares. L’objectif est de préserver le couvert végétal et de lutter contre la désertification.

La cérémonie de lancement  s’est déroulée le samedi dernier dansa la forêt classée de mandé sous la présidence du chargé de mission du ministre de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement Durable, Lamine Diallo. Les autorités locales, coutumières et religieuses étaient présentes.

Pour la présidente de la sous-commission, OGOKANA a déjà bénéficié de l’appui technique et financier du département en charge de l’Environnement  pour planter 1190 pieds d’arbres essentiellement fruitiers et médicaux dans les cercles de Douentza, Bandiagara, Bankass et Koro. Marie Madeleine TOGO dira également que cette 2ème édition qui vise à planter 4000 plants dans la forêt classée du Mandé.

Outre le Ministère de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement Durable,  OGOKANA est accompagnée dans cette mission par le Rotary Club et la Société de Gestion Forestière. Occasion pour le président et le vice-président de la Société de Gestion Forestière de réaffirmer leur disponibilité à accompagner financièrement de telles initiatives, surtout s’agissant de la préservation du couvert végétal et la lutte contre la désertification.

Les autorités locales ont apprécié l’initiative  avant de  rassurer les partenaires que les 25 villages de la commune de Mandé vont s’impliquer dans l’entretien de ses plants, et cela, à travers la mise en place des comités de gestion villageois.

Y. Doumbia

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here